Autres - ITW qui décoiffe avec Christophe Mulquin coach

- @oceansurfreport -
¬† Saint Leu, R√©union ¬†(31/08) - ¬†Il vient de sortir son premier livre pour vous permettre de progresser. Christophe Mulquin est certainement le coach qui est depuis le plus longtemps sur le terrain. Il a coach√© la plupart des bons surfeurs r√©unionnais. Son franc parl√© est unique et sa passion pour le surf intacte. Bonne lecture. ¬† Tu viens d ' o√Ļ avec cet accent mix√© dom-tom et Afrique du nord? De Casablanca o√Ļ j'ai commenc√© √† surfer, maill√© avec le Cr√©ole de La R√©union, cela m'a donn√© cet accent ind√©finissable. Si je regarde Gad Elmaleh, je peux faire une parfaite imitation, et si je suis qu'avec des cr√©oles, je passe sur une autre langue. Ceci explique mon fran√ßais particulier et mon accent ind√©finissable en anglais ! Christophe Mulquin coach depuis 20 ans √† la R√©union Racontes-nous ton parcours de coach? Maxence de Lagrange, le pr√©sident fondateur de la Ligue R√©unionnaise, m'a donn√© les rennes des espoirs lorsque j'ai eu mon BE en 1990. C'est l√† que j' ai connu Patrick Flores qui √©tait alors coach de la Run. Il n'a pas √©t√© tendre avec moi, puis on a boss√© ensemble, il m'a beaucoup aid√©, on √©tait tr√®s complice? J'ai boss√© comme un fou avec passion, envie, c'√©tait l'√©poque Boris, Fredo etc. J'ai eu pas mal de r√©sultats, j'ai continu√© √† apprendre. J'ai pass√© mon TC2 avec le CNED seul ici, et entrain√© comme un ali√©n√© avec la d√©termination de faire r√©ussir mes surfeurs. J√©r√©my venait d√©j√† souvent. Il √©tait tr√®s dr√īle et d√©termin√©, c'√©tait tr√®s √©tonnant. Tu as √©t√© l'un des premiers coachs √† plein temps? Oui, j'ai mont√© la premi√®re √©cole de surf ici aussi, et en tant que coach j'√©tais le premier, c'√©tait bien, mais trop isol√©.¬† J'ai beaucoup appris a Bali au contact des australiens et am√©ricains, puis en Afrique du Sud.¬† Je demandais toujours, je posais toujours des questions aux autres coachs.¬† En France, je sais aussi que j'√©tais le premier √† driver les jeunes. Je me souviens de Biscarosse, Mimizan, Gwada, j'√©tais le seul √† coacher sur la plage, les autres me regardaient comme si j'√©tais cingl√© √† hurler du bord de la plage, mais je m'en foutais. J' √©tais tellement dans mon truc, je sentais que j'√©tais dans le vrai?que j'√©tais en avance? J'ai fait aussi beaucoup d'erreur de communication avec les parents, avec les dirigeants, trop abrupte, √©corch√© vif, trop direct et souvent maladroit?.voire incompris. Jeremy Flores que Christophe a¬†coach√© √† ses d√©buts. Tu es parti il y a longtemps √† la R√©union? Je suis arriv√© seul avec un sac, une planche et tr√®s peu d'argent en 1984, mais √ßa c'est ma vie priv√©e??. Parles nous des boys et girls que tu as coach√©? Oula?je vais encore me faire des copains?. En 20 ans cela fait pr√©s de 200 mecs quand m√™me !!! Boris, super r√©serv√© super fort et ind√©chiffrable.¬† Fr√©do, un po√®te doux dans la lune et tr√®s r√©ceptif? Riou, une soif d'apprendre unique et talentueux Rapp, un travailleur,¬† Allary, un pur sang, un f√©lin.¬† Damien , un pur talent tellement dans la lune qu'il surfe des fois sur mars? Maxime Huscenot, super intelligent, d√©termin√© et tr√®s concentr√©, il effectue un gros travail sur lui m√™me. Adrien Toyon un artiste, un styliste attachant,¬† Romain Cloitre, une envie de r√©ussir √©norme et pardon √† tous les autres?????. Pour les filles?..je pense qu'on devrait recevoir une formation, (rires) c'est top compliqu√© d'encadrer les filles, de Anne Ga√ęlle en passant par M√©lanie Fosse, sans oublier Cannelle et Johanne il y a des trucs que j'ai jamais compris? ¬†¬† Christophe √† Saint Leu.¬† ¬†Tes plus grandes satisfactions comme coach? Fr√©do Robin , Alain Riou, Maxime Huscenot, Christophe Allary Adrien Toyon Adrien Rapp et beaucoup d'autres tant sur les r√©sultats que sur les relations humaines. En fait, except√© de deux ou trois gonzes (pas plus), j'ai toujours beaucoup appr√©ci√© les membres de mon team. Parles-nous de ton livre " Surf tecknic", son contenu? Un pur livre sur la technique qui vise l'efficacit√©, sans blabla de po√®te √† deux balles et de gesticulation c√©r√©brale.¬† Il y a deux milles fa√ßons de faire un roller, mais il y a des r√®gles fondamentales d'ex√©cution du moove.¬† Je propose une d√©finition qui marche, et je sais que cela marche ! Apres chaque rideur a son propre style mais fait √† peu pr√®s le m√™me moove?. J'ai essay√© de donner une r√©f√©rence de base de toutes les man?uvres en les d√©cortiquant et en pensant aux lecteurs. J'ai aussi √©t√© aid√© par Alexandre sur la perception du lecteur, le manuscrit √©tait ¬ę trop ¬Ľ technique √† la base. C'est en proc√©dant ainsi que j'ai pu donner une grosse base technique aux rideurs que j'ai entrain√© et qui m'a donn√© tant de r√©sultat. Pourquoi avoir √©crit ce livre? Parce que il n'existe pas de parution sur la technique de surf !¬† Tu prends n'importe quel sport, il y a 10 auteurs qui t'expliquent la technique du geste de la discipline, du foot au hand en passant par le golf etc etc etc.¬† En France et sur le surf, c'est le vide intersid√©ral !!! On parle de pr√©pa physique, de sens marin, de m√©t√©o, de boards, de l'intention, de projet, d'√©chauffement, d'√©tirement, de ceci de cela, voir de la pouss√© d'Archim√®de, etc etc. On parle de tout mais pas de ce qui se passe quand t'es debout sur ta board ! On ne te dit pas comment on frappe une l√®vre sans tomber. C'est un comble !!! Dans la musique, si tu veux √™tre un vrai zikos il faut bosser les gammes, apr√®s tu joues de la samba du reggae du rock, tu joues ce que tu veux, c'est pareil en surf. Si tu acquiers de bonne base technique, apr√®s tu surfes ou et comme tu veux?sans base technique minimale, tu resteras enfermer dans tes propre limites sans jamais progresser.¬† Ceci dit tu peux surfer comme un oignon et √™tre heureux de ta session ! Heureusement !!! Quand j'ai commenc√© √† entrainer, j'ai r√©fl√©chie √† la technique car les vagues de la Run te le proposent.¬† Je me suis servi de mes bases de m√©canique du mouvement en cin√©matique et je les ai adapt√© au surf.¬† J'ai beaucoup √©chang√© avec mes surfeurs.¬† J'ai fait des erreurs dans mes essais, mais gr√Ęce √† mes √©l√®ves je voyais de suite si j'√©tais dans le faux. Alain Riou m'a fait beaucoup de retour pertinent quand il √©tait plus jeune. Sur les derni√®res corrections, Adrien Toyon a √©t√© un super correcteur Cette id√©e d'√©crire date de plus de dix ans.¬† Apr√®s, les critiqueurs qui m'ont catalogu√© comme technicien n'engage qu'eux et ils se trompent. On ne fait pas gagner en enseignant uniquement la technique c'est √©vident? Alain Riou : "¬†une soif d'apprendre unique et un surfeur talentueux" ¬†La philosophie du livre? Participer, transmettre une passion, c'est un partage. Donner de mon savoir de p√©dagogue, de r√©ussir √† transmettre quelques choses de difficile √† d√©crire.¬† Longtemps j'ai tout gard√© pour moi et on me le reprochait beaucoup. ¬ę Vous connaissez un entraineur qui transmet √† l'entraineur de l'√©quipe adverse ses petites recettes qu'il a mijot√© de mani√®re r√©fl√©chie ¬Ľ ?¬† Et puis ca fait un peu pr√©tentieux de faire croire qu'on d√©tient la v√©rit√©. Il n'existe pas de v√©rit√© en surf. Il existe de l'exp√©rience, et en mati√®re de technique j'en ai suffisamment pour oser √©crire un livre.¬† L'heure est venue au partage. Je suis devenu peut √™tre un peu moins con.¬† Si demain un surfeur inconnu me dit: ¬ę j'ai r√©ussi ce moove car √† travers ton livre j'ai compris o√Ļ je me trompais ¬Ľ, je serai super heureux.¬† Fondamentalement. C'est pour cela que j' ai √©crit Surf Tekhnic et j'esp√®re faire plein de surfeurs heureux " Surf tecknic" marche bien? Heu!! faudrait demander √† Alexandre Hurel des √©ditions Pimientos ! Oui !!! il marche tr√®s bien sur les chiffres qui nous remontent, on a scor√© grave en juillet et j'esp√®re que cela va durer, pas pour moi mais pour les surfeurs. Ta philosophie du coaching? Il faut dissocier, la notion de coaching qui se situe durant la comp√©tition, et la notion d'entraineur qui se situe en dehors de la comp√©tition. En fait, qui pr√©pare un objectif, une saison, une comp√©tition? A mon avis Il y a trois situations de coaching :¬† - Celle ou tu dois tout faire avant, car le plan d'eau ne te permet pas d'√©changer avec ton rideur?La, ce sont les mots justes, la confiance, la complicit√©, canaliser le bon stress?.les options etc. - Celle ou tu peux causer avec ton rideur , tu le places aux mieux et tu lui donnes la situation, tu le conseilles encore - Celle ou il est autonome et il se d√©brouille comme un pro, et la tu es le boss?. Pour les entrainements je pense que c'est beaucoup une question de confiance et d'exigence mutuelles entre le rideur et son coach?Contrairement a ce qu'on dit souvent sur moi comme quoi je suis s√©v√®re. Je suis exigeant et directif mais je laisse aussi beaucoup de libert√© et d' espace d'√©change. C'est une question d'empathie. Apr√®s il y a les erreurs, les maladresses et les incompatibilit√©s d'humeur qui sont souvent le produit de quiproquo voir de non communication? Maxime Huscenot : " surfeur d√©termin√© et tr√®s concentr√© " ¬†Le surf en 2010. Ton avis sur ce surf de plus en plus dans les airs? Je suis √©tonn√© et admiratif mais fonci√®rement j'aime pas trop trop la direction de cette √©volution m√™me si elle semble in√©luctable. J'ai l'impression que cela vire vers un num√©ro de cirque m√™me si la prouesse technique est ind√©niable. L' essence du surf c'est le ride le carve les appuis. Maintenant je n'ai jamais fait un air donc je ne peux pas √™tre trop critique, mais franchement je suis beaucoup plus enflamm√© par un carve monstrueux que par un air, de plus esth√©tiquement parlant, je trouve qu'un carve est tr√®s beau dans la combinaison fluidit√©/ puissance. Sans √™tre r√©ducteur je trouve que les ¬ę airs ¬Ľ ca fait pirouette et je trouve cela moins esth√©tique?En fait je pr√©f√®re un GP moto qu'un super cross Tu as encore quelques bons surfeurs qui vont exploser du c√īt√© de la R√©union? J'ai pris beaucoup de recul avec le surf local pour des raisons perso : une forme de lassitude par rapport √† un environnement de gens int√©ress√©s par la fonction, mais pas anim√©s par la passion, par l'amour du surf. Je pr√©f√®re donc me barrer? J'ai beaucoup donn√© au surf √† La R√©union avec des satisfactions et des r√©sultats. Je suis quelqu'un d'honn√™te et le feu sacr√© brille moins fort. Je ne peux trahir les kids qui sont passionn√©s en me pointant √† l'entrainement sans envie. Je ne veux pas trop en parler. Chacun son taf m√™me si je regarde de tr√®s loin mes successeurs. Tu fais du coaching 100% depuis combien de temps? Vingt ann√©e non stop?. Cela fait a peu pr√©s, (pour ceux qui aiment les chiffres) plus de quinze mille heures de vol, qui dit mieux ????.... Cela ne va pas s'arr√™ter, je pense monter mon centre d'entrainement √©litiste priv√©. J'y r√©fl√©chi s√©rieusement car je souhaite faire un truc de grand. Le ou les surfeurs qui t'on marqu√©? Curren, Occy, Machado, Kelly, Irons, Egan, artbolbol. Occy reste mon boss, peu √™tre aussi car j'ai eu le plaisir de partager six semaines avec lui √† La R√©union dans le cadre du film ¬ę Pump ¬Ľ Qui t'a donn√© la fibre du coaching? Je crois que cela a √©t√© une vocation, une envie de partage et d'aide. A gauche Maxime Huscenot, au centre Alain Riou et Fredo Robin. Le team est l√†. C'est toi qui a donn√© √† Yan Martin l'envie de coacher? Yan a √©t√© longtemps mon correspondant en France. Je lui ai envoy√© beaucoup de bons rideurs r√©unionnais pour qu'il les drivent en Europe. Le plus illustre exemple est Romain Cloitre. Apr√®s, je crois que c'est un grand gar√ßon et qu'il a besoin de personne pour savoir de quoi il a envie, faudrait lui demander. Je ne sais pas. Ton avis sur Yann Martin Coach? Enthousiaste et passionn√©, il aime la comp√©tition, et il transmet bien cette envie de rider et de battre l'autre, c'est important. Mais je suis meilleur que lui (rires). Des remerciements? Alexandre Hurel pour sa confiance d'√©diteur, √Čric Chauch√© pour ses pr√©cieux conseils, Pierre Agnes et Quiksilver Europe pour leur aide. Jeremy pour la pr√©face super sympa et tous ceux qui m'ont encourag√© √† passer √† l'acte. Tes projets √† court terme et moyen terme? M'occuper de Sacha ma petite fille de deux ans et demi qui commence √† nager le Sacha-swimming local ! Je ne quitte pas le surf r√©unionnais, j'ai pas mal de projets tr√®s int√©ressant sur l'ile mais je pr√©f√®re ne pas en dire plus. Je joue beaucoup dans un groupe de Rock appell√© Citron Vert en tant que batteur ?et je bosse sur la mise en place d' un festival de rock sur la Run. Ensuite la suite de ce premier livre √©videmment !!! Si si il y aura une suite? Un mot √† nos lecteurs sur le surf? Le surf est le plus beau sport du monde et pour cela il faut r√©aliser qu'√™tre √† l'eau est un privil√®ge extraordinaire. La notion d'environnement, la magie des vagues, ce cot√© de perp√©tuel changement, ces caprices m√©t√©o, jamais une vague pareille, tout cela forme une alchimie unique qui fait ce qu'est le surf et je crois qu'il ne faut jamais l'oublier. Une session rend tellement heureux Bon surf et achetez le livre ! Et si vous voulez √©changez avec moi voil√† le contact du livre, je vous r√©pondrais : surftechnik.mulquin@gmail.com Photographes : Eric Chauch√©, Laurent Masurel, Damien Poullenot¬†(avec Bernard testemale, J√©rome Blickman, St√©phane Fournet) Disponible dans toutes les bonnes librairies. Photos article : Aquashot ASP Europe - Clem de Pix Rider Plus d'informations sur Surf Technik : cliquez ici ¬† Powered by¬†Mitch
Mots clés : itw, decoiffe, christophe, mulquin, coach | Ce contenu a été lu 3435 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Région | Le 16/11/2019
Des surfeurs locaux aux figures de l'industrie du surf portugais en passant par les différents corps de métiers - journalistes, shapers - ils racontent.