Autres - Météo Surf : C est quoi ce truc ?

Guide pour un surf optimal

- @oceansurfreport -

Bien lire les prévisions météo peut faire la différence entre une session de rêve et une session moisie.

Tout d’abord la taille des vagues, celle-ci est calculée par des bouées au large des spots qui vont relever la taille de la houle générée par les vents. En effet lorsqu’une houle de 1m est annoncée, il s’agit de la taille de l’ondulation et non pas de la taille de la vague au niveau de la lèvre lorsque celle-ci déferle. Ainsi, une vague issue d’une houle d’environ 1m pourra selon les spots atteindre jusqu’à 1m50 (du haut de la lèvre jusqu’en bas).

Il faut savoir que lorsque vous prenez une vague d’1m sur la figure c’est environ 1m³ d’eau qui vous tombe dessus (soit 1000 litres), lorsque c’est une vague de 2m ce n’est plus du tout la même histoire puisque ce sont 10m³ d’eau (soit 10 000 litres) qui risquent de vous plaquer la tête contre le sable. 

Ensuite l’orientation du vent, certes selon le spot vous ferez attention et souhaiterez à ce qu’il soit le plus souvent possible Off Shore (c’est à dire de la terre vers l’océan), mais vous ferez surtout attention aux vents Side Shore (qui longent la plage), qui lorsqu’ils sont assez forts, peuvent générer des courants violents. 

Puis les marrées, nos amis méditerranéens ne sont pas forcément concernés, mais pour les autres le facteur marée montante ou descendante peut avoir des conséquences énormes sur la qualité du surf. En effet, lorsque la marée descend les courants ne sont pas les mêmes que lorsqu’elle monte. Les baïnes se vident, les éventuels rochers sont à fleur d’eau. 

Et enfin la Période, trop souvent laissée pour compte par le surfer touriste, pas totalement comprise par le surfer aguerri, elle est pourtant primordiale dans le choix du matériel, voir même dans la perspective de se mettre à l’eau ou pas.

Alors qu’est-ce que la période : Vous la voyez apparaître à coté de la taille de la houle, par exemple 1m20 – 12sec. Ce sont ces secondes qu’il faut comprendre. Mais que faut-il comprendre ? Ces secondes c’est le temps qu’il y a entre deux crêtes de vagues. Comme la taille, ces mesures sont prises par des bouées au large. Les ondes générées par les vents sont donc plus ou moins espacées.

Que ce passe t’il lorsque la période est petite ? Avec une période de 5 secondes, chaque vague sera espacé de sa copine de 5 secondes et surtout ces dernières déferleront avec une vitesse relativement faible (moins de 20km/h). Si la taille est faible, alors attendez vous à faire un canard toute les 5 secondes pour monter au pic.

Que ce passe t’il lorsque la période est grande ? Lorsque la période monte autour des 12 secondes (ce qui est assez fréquent en hiver) les vagues arrivent avec une vitesse de 25 Km/h, lorsque celle-ci passe à 15 secondes la vitesse au take-off pourra atteindre entre 35 et 40 Km/h. Le choix de la bonne board deviendra primordial, il ne sera plus question de prendre la galette que vous avez surfée tout l’été. Il vous faudra un flotteur qui vous permettra d’être plus rapide à la rame, d’être plus en avance sur le déferlement. Car qui dit plus rapide à arriver dit aussi plus rapide à fermer. Si vous avez envie de partir en trip surf à l’autre bout du monde faites très attention à ce facteur car les vagues de l’océan pacifique ont souvent une période très élevée. En méditerranée à contrario, la période est souvent plus courte.

Si avec tout ça vous préférez encore vous baser sur la météo à la télé pour aller surfer, alors nous ne pouvons plus rien pour vous. Pour les autres n’oubliez surtout pas de surfer intelligemment et il n’y a pas de honte à rester au bord lorsque c’est trop gros.

De Pierre RAYNAUD alias Pilou

Mots clés : météo, prévisions, plage, surf, report, maroc, vague, houle, vent, marée, période | Ce contenu a été lu 60328 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Factories | Le 13/09/2019
Au vu des conditions du week-end, cette 20e édition s'annonce des plus prometteuses.