Autres - Beach break, point break, reef break

Caractéristiques des spots

- @oceansurfreport -

Cette semaine Surf-Report s’est intéressé aux différents types de spots qui peuvent exister dans le monde. On en relève trois en tout : beach break, point break et reef break. L’une des choses essentielles à comprendre lorsque l’on étudie ses trois types de vagues c’est la réfraction. C’est-à-dire la courbure d’une onde qui se déplace en fonction de la profondeur. Plus la surface est profonde plus la vague sera rapide. Ceci explique pourquoi les vagues varient entre un spot de beach break, de point break et de reef break.

Les Beach breaks :
Les beach breaks
sont des plages de galets ou de sable où les vagues cassent en gauche et en droite à différents endroits et peuvent se reformer rapidement. Chaque année les courants, tempêtes et autres évènements naturels déplacent le sable permettant parfois de créer des bancs de sable éphémères où se forment des vagues de haute qualité. Mais ces bancs de sable se déplacent et les conditions peuvent donc complètement basculer d’une semaine à l’autre. L’avantage de ce type de spots est de permettre aux débutants d’avoir accès à des conditions plus faciles car, en cas de chute, ils tombent sur le sable et non sur des rochers. Les vagues de beach breaks sont moins creuses que les autres types de vagues, c’est pour cela qu’il est plus simple d’apprendre à surfer sur ces spots.

Où se situent-ils:
En France, la plupart des beach breaks se situent sur les plages landaises et basques comme celles de la Centrale à Hossegor, de la Grande plage à Biarritz et de la Madrague à Anglet. A l’étranger, les spots les plus connus de beach breaks se trouvent en Californie, au Mexique et au Costa Rica.
Attention aux shore breaks ! Sur les spots de beach breaks se forment également des shore breaks c’est à dire des vagues qui cassent au bord sur le sable. Ces vagues peuvent être très dangereuses puisqu’elles sont puissantes. La plupart des accidents en surf, bodysurf ou bodyboard sont dûs au shore breaks car le rideur tombe directement sur une surface dure à pleine vitesse. Les shore breaks les plus connus sont ceux de La Gravière à Hossegor ou du spot de Wedge en Californie.

Les reef breaks:
Le reef break
est un mot utilisé par les surfeurs pour parler d’un fond marin composé de coraux ou de roches. Ce sont des spots plus dangereux que les beach breaks du fait de la dureté du reef qui peut être tranchant. Il peut également être dangereux car le leash a plus facilement tendance à s’accrocher aux rochers, provoquant parfois la noyade (voir notre article sur les leash). Heureusement, pour les amateurs de reef breaks il existe des récifs moins dangereux avec des vagues qui déferlent régulièrement. En général, les reef breaks forment une vague régulière cassant à un endroit précis. De ce fait, sur certains spots il est possible de prendre des vagues d’une taille beaucoup plus importante que les vagues de beach breaks. Les reef breaks forment souvent des barrels mais les vagues varient en puissance et sont parfois courtes et violentes ou longues et douces.

Où se situent-ils : En France on peut trouver des reef breaks dans le Pays Basque notamment à Guéthary. Les autres spots de reef breaks connus dans le monde se situent à Pipeline, Teahupoo ou encore Uluwatu.

Les point break :
Les points breaks
sont des spots où la vague casse sur le sable ou sur de la roche. La différence avec le beach break c’est que la vague démarre toujours au même endroit souvent indiqué par une pointe rocheuse, une jetée ou un gros débris dans la mer. Les vagues qui se forment peuvent être des gauches ou des droites plutôt longues qui déroulent parfaitement : ce type de vagues est très apprécié et recherché par les surfeurs. Le seul inconvénient, c’est qu'il faut ramer un long moment pour rejoindre le pic.

Où se situent-ils :
Les point breaks les plus connus se situent au Pays Basque à Mundaka, ou encore sur le spot de Anchor point au Maroc.

Ces 3 grands types de spots (reef break, beach break et point break) présentent des caractéristiques différentes et sont plus ou moins accessibles selon le niveau du rideur. Le beach break reste tout de même le type de spot le plus fréquenté et le plus apprécié car il propose des vagues pour tous les niveaux.

Et vous quel-est votre type de spot favori?

Mots clés : reef break, point break, beach break, article, description, surf, ocean | Ce contenu a été lu 33565 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Bodyboard | Le 24/05/2014
Derek Crater
Surf | Le 06/09/2019
Le surfeur de 22 ans nous offre un aperçu du mois d'août qu'il a passé et des longues lignes qu'il y a tracé.
Surf | Le 28/08/2019
Les jeunes californiens montrent Ă  quel point leur surf peut ĂŞtre versatile en changeant de support comme de chemise.