Autres - Tempête sur le continent, tubulaire dans les îles

- @oceansurfreport -
Ile de Ré, Charente (09/11/09) - Après une semaine d'été indien magique, les perturbations Atlantique ont fait leur retour sur la côte ouest et de qu'elle manière. Alors que les surfeurs du continent sont "surf out", les planches rangées dans leur racks, on s'active dans les îles car la semaine s'annonce épique avec du gros, du vent. Mathieu en a profité pour un surfari des meilleurs sessions qui se déroulées lors de cette semaine de grande houle et de gros vents. "Profitant de notre multi-exposition par rapport à la houle et surtout au vent, nous avons pu exploiter au maximum l'île de Ré. Le spot de Rivedoux a donné le meilleur de lui même en début de semaine et le Lizay au nord de l'île nous a livré tout ce qu'il avait de mieux en fin de semaine car le vent a complètement changé d'orientation. La houle rentrante était très rapide et le vent assez glacial. Beaucoup de bodyboardeurs ont tiré leur épingle du jeu dans ce terrain de jeu idéal pour leur discipline mais quelques surfeurs courageux et même téméraires se sont lachés. Lundi, après un week-end qui a vu monté la bouée 62 001 au large de l'Aquitaine à plus de 10m, il y a de beaux restes et quelques chanceux profitent du vent de nord, off shore sur la partie sud de l'île, pour gagner quelques belles section parfois tubulaires". Crédit photos et texte : Mathieu Bourasseau Powered by Christophe
Mots clés : tempete, continent, tubulaire, iles | Ce contenu a été lu 1398 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 02/03/2022
Vendredi 25 février la plus grosse houle de l'hiver 2022 a produit un max d'action sur le spot portugais.
Surf | Le 24/02/2022
Surfeurs et bodyboardeurs étaient présents dans une eau à 8°C.
Pédagogie Météo | Le 26/12/202...
Ce phénomène a malmené l'Est de la Méditerranée en septembre dernier. Mais de quoi s'agit-il ?