Business - Le surf, discipline olympique en 2024 ?

Wavegarden, la solution ?

- @oceansurfreport -

En 2011, le CIO avait rejeté la possibilité de voir le surf aux jeux Olympiques de 2020 au Japon. Qu’en est-il pour 2024 ? C'est l'objectif que s’est fixé le Président de l'ISA Fernando Aguerre qui fait tout pour que ça arrive ! Pour cela il a organisé la semaine dernière une conférence en Californie sur les avancées de son combat.

 

La dynamisation des jeux

Les points mis en avant par le Président de L’International Surfing Association est qu’il faut dynamiser les Jeux Olympiques comme l’ont fait le Snowboard pour les jeux d’hiver ou le BMX pour les jeux d’été. « Le surf est un des sports extrêmes les plus visibles, pratiqué sur tous les continents, et aimé par des millions de fans. Après tout, le surf a été le «sport mère » du skateboard, snowboard, planche à voile, Kitesurf, Wakeboard …» a déclaré Fernando Aguerre.

 

Wavegarden, la solution ?

Son argument principal est bien sûr celui de l’innovation avec la piscine à vagues. En Juillet 2011, la commission exécutive du CIO a approuvé huit sports sur une liste de 12 qui étaient en lice pour les Jeux de 2020. Le surf était sur la liste des 12, mais n'a pas été retenu en raison principalement de la nécessité de poursuivre le développement de vagues artificielles. La solution ? Se tourner vers une piscine à vague. Cette solution permettrait d’offrir à des pays qui n’ont pas l’océan la possibilité de surfer. « Un Waves park ne remplacera pas les vagues de l'océan. Il sera complémentaire. Des millions de personnes vivent loin de l'océan, dans des endroits où le surf ne peut être pratiqué. Un waves park permettrait à un bon nombre de ces individus de surfer. ». D’après Fernando Aguerre « En normalisant les vagues pour les compétitions de surf, le facteur chance d’obtenir une bonne vague dans l’océan ne sera plus un problème vu que tout le monde aura les mêmes conditions ». D’après le site « x-games » le Wavegarden est rentable, peu gourmand en énergie, il suffit juste d’avoir de l’espace. C’est quelque-chose que vous pouvez dupliquer partout dans le monde. Ça permet de surfer partout et tout le temps une vague parfaite.

Jusqu'à récemment, le Mouvement Olympique n’avait pas beaucoup de considération pour le surf comme nouveau sport pour les Jeux d’été. Cependant, de nombreux intervenants envisagent maintenant la viabilité et l'opportunité d'inclure cette discipline.

Grâce au Wavegarden, qui coûtera tout de même 4 millions d’euros, nous aurons peut être la chance de voir le surf aux Jeux Olympiques de 2024. Affaire à suivre !

Et vous qu’en pensez-vous ?

Sources :
International Surfing Association
x games

 

Mots clés : isa, jeux olympique 2024, wavegarden, fernando aguerre | Ce contenu a été lu 3566 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Surf | Le 23/09/2019
L'équipe de tournage de Stab et Red Bull nous emmènent dans les coulisses des Mondiaux de Miyazaki