Ça surfe cette semaine ? - Ça surfe cette semaine ? Le check du lundi !

Selon les départements, des créneaux sont à trouver demain matin ou dans le week-end.

- @oceansurfreport -

Le mot d'ordre de la semaine : tempête. Si on prend à peine le temps de respirer ce lundi, les intempéries reprennent de plus belle dès la fin de journée, et dureront a minima jusqu'à vendredi. En cause, une nouvelle formation cyclonique (déjà repérée la semaine dernière au nord des Bermudes), qui a rejoint le sud du Groenland et viendra s'écraser sur l'Irlande dès mardi. La tempête a été nommée Barra par les services météorologiques irlandais. Résultat chez nous, peu d'opportunités de sessions, alors que la majorité de la semaine est soufflée par des vents puissants et remuée par des houles conséquentes sur l'ensemble de la façade Atlantique.

Des créneaux sont à trouver dans le week-end, différents selon l'orientation de la côte départementale choisie et la distance prise avec le coeur du phénomène au nord. 

Cartes de prévisions météo : Global - Surf Forecast Maps

 FINISTERE 


Cette semaine, nul besoin de poser de jours off, il faudra miser sur de la lecture (nos news sont dispos 7 jours sur 7) ou du renforcement musculaire. Le nord du Pacifique est secoué par une tempête solide, qui ne laissera aucune chance aux surfeurs. Des vagues de 6 mètres dès lundi et jusqu'à plus de 7 mètres au coeur de l'intempérie mercredi, et surtout des vents entre 40 et plus de 50 km/h jusqu'à vendredi. Si ces derniers s'affaiblissent sur le week-end, la houle, elle, reste solide avec des trains de houle de 3 mètres prévus samedi et de plus de 5 mètres le dimanche. Résultat, des vagues de 4 à 5 mètres, qui garderont les pratiquants hors de l'eau. Peu de regrets à avoir sachant que les vents resteront onshore tout le week-end. 

 >> Checkez les prévisions

LOIRE ATLANTIQUE


De par son orientation, ce département est celui qui échappe le plus à la tempête cette semaine. Face au sud-ouest, il est protégé en partie de l'intensité de cette dernière par la péninsule bretonne, qui est suffisamment avancée pour l'isoler des fortes houles de nord-ouest. En revanche en semaine, ce ne sera pas suffisant. Bien que moins impressionnante qu'ailleurs, la tempête poussera tout de même sur les côtes des vagues de près de 4 mètres et des vents entre 30 et 50 km/h, réduisant à néant tout espoir de session. L'accalmie sur le week-end pourrait ouvrir quelques opportunités, bien que les conditions ne seront pas idéales. 1m de houle pour des vagues entre 1m et 1m60, à combiner avec des vents cross-shore ou onshore. Miser plutôt sur une session samedi matin, où le vent de nord-ouest pourrait ne pas trop déranger le plan d'eau. Les vagues prendront également en intensité dimanche, avec une période qui montera à 23 en milieu de journée. Pour finir la semaine, le créneau de fin de journée sera à garder à l'oeil. 

 >> Checkez les prévisions

VENDÉE


En Vendée, même cas de figure qu'en Loire Atlantique, avec des indices de houle plus élevés à mesure qu'on s'éloigne du recoin abrité de la Bretagne. Pas de surf en semaine, où les vents entre 30 et 50 km/h et une mer qui se déchaîne éteindront tout espoir de session. Ça se calme dès samedi matin, avec une chute des vents et de la houle. Bien qu'accessible, on reste quand même sur du surf réservé aux aguerris avec des vagues atteignant les deux mètres à la série. C'est donc samedi matin qu'il faudra en profiter au maximum : 1m70 de houle, 13 secondes de période, un vent cross-shore léger qui ne devrait pas trop gêner le plan d'eau et des séries entre 1m20 et 1m80. Si les conditions à l'eau se maintiennent sur la journée, le vent tournera onshore au fil des heures, compliquant les sessions au fur-et-à-mesure. Un autre créneau potentiel dimanche matin, avec de plus petites conditions à l'eau (1m de houle) mais plus de vent onshore dès le milieu de matinée. 

>> Checkez les prévisions

CHARENTE-MARITIME


En Charente-Maritime, on retrouve le scénario vendéen voisin. La montée en puissance des vents dès mardi et jusqu'à vendredi empêchera les sessions hivernales de voir le jour. 30 à 45 km/h sont attendus sur les côtes, et avec cela des vagues de 5m de haut. Les journées de mercredi et jeudi, au creux de la tempête, devraient être particulièrement impressionnantes. "Le calme après la tempête" arrive dès samedi, une belle journée dont il faudra profiter à l'eau : vent de nord (cross-shore) très léger, une houle de 2m en moyenne pour 13 secondes de période et des vagues solides entre 1m50 et 2m50. Cette journée sera à privilégier face à celle de dimanche, où le vent reprendra de la puissance dès le début de journée, tournant du sud à l'ouest et compliquant alors la formation des vagues malgré une houle d'ouest correcte de 1m80. 

>> Checker les prévisions 

GIRONDE


Plus orientées à l'ouest, les côtes girondines prendront de plein fouet les retombées de la tempête Barra dont le coeur s'écrasera sur l'Irlande dès lundi en fin de journée. Au programme, des houles de 2 à 5 mètres entre lundi et vendredi. À la veille du week-end, l'océan devrait être déchaîné sous des vents à plus de 50 km/h et une houle de près de 5m. Malgré la chute progressive des vents sur le week-end, les conditions resteront majoritairement inexploitables alors qu'une houle de 2 à 3 mètres formera des vagues de 3 mètres en moyenne. Pour les plus motivés, il faudra cibler le créneau de samedi en fin de journée, où le vent léger cross-shore ne devrait pas gêner la houle ouest nord-ouest. Des vagues de 2 à 3 mètres sont tout de même attendues sur le créneau, saturant quelques de bancs de sables sur la zone. 

>> Checkez les prévisions 

LANDES


Dans les Landes comme en Gironde, on prendra de plein fouet les houles d'ouest envoyées par la tempête Barra. Si les vents arriveront légèrement plus tard qu'ailleurs (à compter de mardi en milieu de journée), ils se déchaineront comme partout jusqu'à vendredi, où ils atteindront des sommets (près de 50 km/h). Des trains de houle de près de 5 mètres sont attendus de mercredi à vendredi, pour couronner l'ensemble. Côté session il faudra donc parier sur mardi matin, avant que ça ne se gâte : des vagues entre 1m30 et 2m, 10 secondes de période et un vent offshore qui tournera au sud dans la matinée. Pour la suite, miser sur samedi en fin de journée, où la chute de la houle et de l'intensité des vents pourrait permettre une session. Des vagues de 2 à 3 mètres sont tout de même attendues pour 12 secondes de période, de quoi faire le tri au line-up. 

>> Checkez les prévisions 

PAYS BASQUE


Au Pays basque, on est au plus loin de la tempête Barra qui frappe l'Irlande. En revanche, on ne sera pas épargnés par les trains de houle solides qu'elle tire avec elle. Dès mercredi, ce sont des barres de plus de 5 mètres qui sont annoncées jusqu'au vendredi. En parallèle, la prise en intensité du vent, qui montera crescendo dès mardi en milieu de journée pour atteindre des sommets vendredi (50 km/h et plus). Il faudra donc espérer surfer avant, en filant à l'eau mardi matin : léger vent offshore tournant sud, 1m50 de houle pour 10 secondes de période et des vagues entre 1m20 et 1m80 prévues sur le créneau suivant l'aube. Ensuite, il faudra faire preuve de patience jusqu'au week-end, où les plus motivés pourront à nouveau se mettre à l'eau. De la taille en perspective samedi en fin de journée grâce à une houle de 3 mètres et 12 secondes de période, peu gênés par l'accalmie du vent de nord (cross-shore).

>> Checkez les prévisions

Lire ou relire : TUTO - LIRE LES PRÉVISIONS DE SURF, COMMENT ÇA MARCHE ?

   

   

       
Mots clés : report, check, previsions, vent, houle, departement, atlantique | Ce contenu a été lu 4248 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 22/05/2022
Portrait d'une passionnée du wingfoil, un mois d'avril world-class au Nicaragua et un surf camp au Costa Rica.
Surf | Le 16/05/2022
Des vagues partout et pour tout le monde !
Surf | Le 15/05/2022
Amaury Lavernhe victorieux au Chili, des journées épiques à Tahiti et une nouvelle projection surf nights.