Contest - Quemao Class : le Basque Natxo Gonzalez s'impose aux Canaries

Marc Lacomare termine second de cette très belle édition.

- @oceansurfreport -

C'est à l'issue de deux belles journées de glisse que les podiums sont sortis. En surf, c'est Natxo Gonzalez qui remporte cette compétition pour la première fois. Inarrêtable dans sa finale, le Basque termine premier avec le score parfait : deux vagues à 10 points le plaçant hors de portée de ses adversaires.

Deux français avec les honneurs en surf

Ces derniers n'étaient pourtant pas en reste, à l'image de Marc Lacomare, qui termine second avec un combo à 17,40. Dans un surf de haut niveau, le Français a rentré une première vague à 8.25, qui deviendra son back-up plus tard dans la série suite à une seconde bombe scorée 9.15. Il termine devant le Canarien originaire de Fuerteventura Tim Elter (3e, 16.05 points) et le jeune Barcelonais Hugo Ortega (4e, 15 points).

Autre Français en lice, Benjamin Sanchis a atteint les demi-finales avec un parcours consistant (1er du round 1 et second en quart). En demie, il n'est malheureusement pas parvenu à trouver un back-up à son 8.60 pourtant encourageant. Avec moins de vagues au compteur que ses concurrents, il a été difficile de s'accrocher à Hugo et Tim, à domicile, dont les scores finaux dépassaient tous deux les 16 points en fin de série. 

Comme c'est souvent le cas sur ces événements à la waiting period très large, Joan Duru, William Aliotti, Marco Mignot, Justin Becret et Adrien Toyon étaient finalement aux abonnés absents, malgré leur invitation sur l'édition. 

Du gros niveau en bodyboard

En bodyboard, Lionel Medina s'est illustré avec de gros scores dans une finale 100% canarienne. Si la série avait commencé fort pour tous les bodyboardeurs (chaque première vague scorée entre 7.50 et 9.75), son 9.35 d'entrée de jeu deviendra un back-up confortable à une vague scorée 10 points plus tard dans la série. Il prendra alors l'avantage pour le conserver devant le local Pablo Lecouey (2nd avec 17.35 points), Aitor Ojeda, originaire de Fuerteventura (3e, 16 points) et Armides Soliveres, lui aussi venu comme Lionel de Gran Canaria et qui a manqué d'un back-up pour changer la donne (4e, 9.75 points). 

Si Pierre-Louis Costes s'était illustré avec un 10 dès le premier heat de sa compétition (le premier de cette édition), puis à nouveau avec une approche consistante et une tête de série en quart de finale, il s'inclinera finalement en demie-finale derrière Armides et Paul, ne décrochant pas le 8.26 nécessaire à son ascension en finale.

Dans la même demie, Le Réunionnais Robin Legros s'est aussi illustré, et ce sur l'ensemble de la compétition. En maîtrise du spectacle sur l'ensemble de ses heats, il manquera finalement d'une grosse vague à point pour faire la différence et monter en finale, terminant donc 4e avec un combo à 13.35 (deux vagues dans les 6 points).

Dans la dernière série du round 1 sur la première journée, où les scores peinaient à grimper pour l'ensemble des rideurs, Maxime Castillo n'a pas su trouver de vague à points, arrêtant là son parcours cette année. 

Image à la une : © Quemao Class

> Retrouvez plus d'articles au sujet du Quemao Class

Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Contests | Le 24/01/2022
Des images de haut niveau inédites du spot canarien, à l'occasion et en marge du Quemao Class.
Contests | Le 07/01/2022
Pendant deux jours, le slab légendaire a proposé des vagues à la hauteur du panel sur l'événement.
Contest | Le 30/12/2021
Des Français au line-up, en surf comme en bodyboard.