Contests - Huscenot et Arnaud conservent leur trophée

Biarritz Maider Arosteguy 2015

- @oceansurfreport -

" Maxime Huscenot et Alizé Arnaud ont conservé leur trophée en s'adjugeant pour la seconde année consécutive le Quiksilver Biarritz Maïder Arostéguy dans des vagues d'un mètre à la Grande Plage de Biarritz dimanche

La 31e édition de la classique du surf français aura donc souri, une fois de plus, au Réunionnais et à la Landaise. Comme l'an dernier, leur surf explosif et surtout leur excellent choix de vague ont fait la différence. En finale messieurs, Huscenot n'a pas traîné en route en prenant rapidement la tête. Son 7,67 pts sur sa troisième vague avec un enchaînement de trois rollers très forts a tué tout suspense. Après 2012 et 2014, Huscenot remporte le Maïder pour la troisième fois.

Delpero sur la deuxième marche

En retrait durant les premières minutes, Vincent Duvignac prend la 3e place et ne sera pas parvenu à revenir à hauteur du local Edouard Delpero, lequel aura trouvé les bombes sur un spot qu'il connaît très bien. Quatrième l'an dernier, Delpero démontre qu'il est un des surfeurs français le plus réguliers.

Quatrième de la finale, Thomas La Fonta aura impressionné tout au long de la compétition avec de gros carves, mais a pêché par son choix de vagues en finale. Eliminé dès les quarts de finale, Marc Lacomare et Charly Martin, les deux meilleurs Français sur le QS 2014 (hormis Jérémy Florès), ont eux plutôt déçu même si le Landais a commis une interférence.

Chez les dames, Alizé Arnaud est montée en puissance au fil des deux jours de compétition. Bousculée samedi par l'Espagnole Garazy Sanchez, la Landaise a su être patiente ce dimanche pour attendre les meilleures vagues et les surfer jusqu'au bout avec application. Un surf propre qui lui permet de remporter un troisième succès à Biarritz après ceux de 2010 et 2014. Impressionnante lors de la première journée samedi, l'Espagnole Lucia Martino est passée à côté de sa finale. Tout comme Kim Véteau, étonnamment hors sujet en Open mais qui s'est reprise un peu plus tard pour enlever la finale junior. "

Chez les filles en – 14 ans, le titre est revenu à la vendéenne Conradi Hina, devant la bretonne Ilona Goasguen, la basque Urresti et la locale pensionnaire du Bascs Emma Dubes. En surf Cadettes (-16 ans), la biarrote et représentante de l’association Handisurf Néis Lartigue a remporté le trophée devant la réunionnaise Lisa Girardet, la basque Nadia Erostarbe et Uhaina Joly du Bascs.

En benjamins, la victoire est revenue au basque Adur Amatrian, devant Noa Dupouy, Sam Piter et Luan Nogues. Aurélien Buffet du club de Guidel (Morbihan) s’est adjugé la catégorie Minimes devant Loïc Blouin du bassin d’Arcachon, Youri Conradi de St Gilles Croix de vie et enfin Léo Desbons d’Hossegor.

La catégorie Cadets a été remporté par le champion du Monde -16 ans Léo Paul Etienne devant Erwan Blouin d’Arcachon, le bidartar Nalu Doutres et le biarrot Morau Félix.

Dimanche soir au Théatre du Casino Municipal de Biarritz a eu lieu la première Biarritz Wave Riders Ceremony, présentée par Alain Gardinier. Ces oscars de la vague ont honoré les acteurs de différentes disciplines de la vague pour l’année 2014. Plus de 45 lauréats se sont succédés sur scène pour recevoir leurs trophées parmi eux, Benjamin Sanchis pour sa vague de 33 mètres surfée à Nazaré au Portugal, mais aussi les guides Baigneurs, les MNS, Antoine Delpero, Justine Mauvin …

© Retrouvez le résumé et plus de photos de la Maïder Arosteguy sur le site de la Fédération Française de surf : www.surfingfrance.com
Photos Wave Riders Ceremony © Mélina Couty

Mots clés : biarritz, maider, arosteguy, 2015, maxime, huscenot, alize, arnaud | Ce contenu a été lu 2450 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Surf | Le 05/09/2019
Alors qu'un petit créneau semble se dessiner pour la fin de la semaine, tour d'horizon des conditions prévues sur le littoral français.
Région | Le 01/09/2019
Au programme : une centaine de surfeurs, trois jours de musiques, du skate, de l'art en tout genre et beaucoup de concert.