Contests - Championnats de France 2014

Le Bilan

- @oceansurfreport -

Les championnats de France se sont refermés ce samedi à Hossegor. Au terme des huit journées de compétition, le bilan est très bon pour la Fédération Française de Surf, organisatrice de l'évènement pour ses 50 ans.

Des conditions exceptionnelles ont permis aux meilleurs surfeurs français de s'exprimer dans les 7 disciplines et 25 catégories au programme. Du côté des chiffres, l'Aquitaine enlève plus de la moitié des titres mis en jeu. Mobiles, les championnats ont aussi pu se dérouler sur les spots alentours : les Guardians à Hossegor, l'Agréou à Seignosse, le Prévent et le Santosha à Capbreton. On retiendra notamment les vagues magnifiques du premier week-end à Capbreton (18 et 19 oct), celles des deux derniers jours à Seignosse et Hossegor, et ce soleil d'été indien qui a illuminé les 8 jours de compétition.

Côté résultats, l'Aquitaine est le grand vainqueur de cette édition avec 13 titres sur les 25 décernés, soit un peu plus de la moitié. A lui seul, le pays basque en rafle 9. Rien de plus logique pour la ville berceau du surf français. Dans le détail, il apparait nettement que la relève du surf français se trouve en Aquitaine. La région démontre aussi qu'elle est active et performante dans toutes les disciplines du surf puisqu'elle enlève au moins un trophée dans les 7 activités du programme.

Malgré la crise requin et l'interdiction d'y surfer depuis septembre 2013, la Réunion est sur la deuxième marche du podium national par régions avec 7 titres (contre 8 l'an dernier). Comme en Vendée voici douze mois, les Réunionnais s'imposent dans les deux catégories reines des championnats : surf Open messieurs (Jorgann Couzinet) et dames (Cannelle Bulard). Place historiquement forte du bodyboard français, la Réunion décroche trois titres dans cette discipline, dont le deuxième consécutif de Laury Grenier en Open.

Pourvoyeur de jeunes en équipes de France, la Guadeloupe ne repart de Hossegor qu'avec deux titres et peut grandement remercier Kim Véteau pour son doublé (surf espoirs et bodyboard espoirs). La Bretagne a elle aussi deux titres nationaux : Ben Carpentier en longboard espoirs et Mickaël Kerlir en bodyboard juniors confirment leur victoire récente à l'Eurosurf juniors de septembre aux Açores.Comme en 2013, les Pays de Loire enlèvent un titre national grâce à leur figure de proue olonnaise Caroline Angibaud (Stand Up Paddle).

A titre individuel, huit participants sont parvenus à conserver leur titre national à l'occasion de ces championnats : Jorgann Couzinet (surf open), Alice Lemoigne (longboard espoirs), Caroline Angibaud (SUP), Jérôme Blanco (kneeboard), Amaury Lavernhe (drop knee), Anne-Cécile Lacoste (bodyboard ondines), Laury Grenier (bodyboard open), et enfin le couple Rico Leroy & Sarah Burel (surf tandem).

Neuf autres soulèvent le trophée national pour la première fois de leur carrière : Nommé Mignot (surf juniors), Marco Mignot (surf cadets), Uhaina Joly (surf minimes filles), Justine Mauvin (longboard open), Benoit Carpentier (longboard espoirs), Noah Capdeville (bodyboard minimes), Milo Delage (bodyboard cadets), Joël Badina (bodysurf open) et Léo Laudouard (bodysurf espoirs).

Pour les collectionneurs : le couple Rico Leroy et Sarah Burel en est désormais à 8 titres nationaux (surf tandem) ; et cinq autres riders en ont désormais quatre : Anne-Cécile Lacoste (bodyboard ondines), Antoine Delpero (longboard), Alice Lemoigne (longboard), Amaury Lavernhe (bodyboard et drop knee) et Kim Véteau (surf et bodyboard).

Attendus car champions du monde ou d'Europe, Antoine Delpero (longboard), Amaury Lavernhe (bodyboard), Pierre-Louis Costes (bodyboard), Marco Mignot (surf minimes), Kim Véteau (surf espoirs), Caroline Angibaud (SUP), Jérôme Blanco (kneeboard), Ben Carpentier (longboard espoirs), Rico Leroy et Sarah Burel (tandem) ont assumé leur statut.

Déception par contre pour certains têtes d'affiche, passées à côté de leurs championnats : Vincent Duvignac (surf Open), Léo-Paul Etienne (surf cadets), Nelson Cloarec (surf juniors), Jonathan Despergers (bodysurf).

Le format des championnats a permis une fois encore d'affirmer la volonté de la Fédération de réunir sur un même lieu et sur une même compétition la grande famille du surf français. A l'exception du Stand Up Paddle race et du skimboard qui ont leur propre évènement en raison des conditions de mer.

450 participants, 100 heures de compétition sur 8 à 9 jours, 25 catégories, 7 disciplines, 5 spots différents. La machine est lourde mais a très bien fonctionné cette année. Rendez-vous en 2015 pour la remise en jeu des titres !

Les résultats complets ici : http://cdf.surfingfrance.com/resultats


CLASSEMENTS PAR RÉGIONS

1. Aquitaine = 13 titres
2. Réunion = 7 titres
3. Guadeloupe et Bretagne = 2 titres
5. Pays de Loire = 1 titre



Si vous ne visualisez pas la vidéo, cliquez ici

© FFS

 

Mots clés : championnats, surf, france, hossegor, bilan | Ce contenu a été lu 4756 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Contest | Le 24/05/2022
Huit journées de compétition, du 22 au 30 octobre 2022.
Contest | Le 14/02/2022
La Fédération Française de Surf vient tout juste de publier le calendrier des compétitions fédérales 2022.
Surf | Le 12/01/2022
"Nous préparons une campagne de détection de la relève pour avoir les meilleurs para surfeurs dans 6 ans en Californie."