Contests - Uhaina Classic 2015

Surf et Convivialité

- @oceansurfreport -

Samedi dernier aux Sables d’or à Anglet, entre deux rayons de soleil, la compétion Uhaina Classic 2015 dont Surf Report est partenaire était lancée. Voici le récit de cette journée vue par les différents acteurs de la compétition :

OSR : Salut Jerem’, Amanda et Morgane, vous faites partie de l’équipe qui organise, en quelques mots que faites-vous cette année et pourquoi organiser Uhaina Classic ?

Jerem’, Amanda et Morgane : Nous faisons partie de l’organisation, nous sommes étudiants Staps à Bayonne et avons repris le projet universitaire de Uhaina. C'est la 16ème édition depuis 1999. 15 étudiants s'activent pour faire de cette compétition une réussite, accompagnés par Luhpo, responsable du service des sport UPPA.

OSR : L'organisation d'un tel évènement est un vrai challenge non ?

Jerem’, Amanda et Morgane : Oui, c'est surtout compliqué de mettre en place les partenariats car les entreprises majeures du secteur se concentrent aujourd’hui sur les grosses compétitions, laissant les petites compétitions aux oubliettes. C'est pour cela qu'on a décidé de se recentrer sur les petites structures comme les commerces de proximité qui sont souvent à l'écoute et qui ont pu aider à leur échelle. 

OSR : Uhaina c’est quoi pour vous ?

Jerem’, Amanda et Morgane : Du surf, du plaisir et la découverte de la gestion d'un projet de A à Z. C'est un projet à taille humaine, les gens s'y arrêtent car il y a une vraie convivialité. Sur le site nous accueillons quelques acteurs du surf mais aussi le collège d’ostéo du pays basque à coté de 64 et de Posca. Le tout donne un village homogène et convivial. Au final malgré les difficultés, tout le monde est très satisfait et c'est le plus important. Uhaina ce n’est pas qu’une simple compétition c’est un reflet des valeurs de la glisse.

Partenaire de l'évènement, Liberty Surf était représenté par Ludo ce jour-là.

OSR : Salut Ludo, peux-tu te présenter ?

Ludo : Je m'appelle Ludo Lopez, je suis gérant de Liberty Surf, installé depuis deux ans à Bidart. Nous y faisons beaucoup de technique mais bientôt nous allons nous diversifier vers le textile avec une marque qui renaît de ses cendres.

OSR : Pourquoi avoir apporté ton soutien à cette compétiton ?

Ludo : Tout d’abord en tant que surfeur je trouve normal de soutenir un rassemblement comme Uhaina. Je connais bien le milieu du surf et associatif c’est important de ne pas laisser tomber de beaux projets comme celui-ci. En plus d’un point de vue commercial il y a plein de jeunes ici et cela me fait une belle promotion. J’ai créé mon propre commerce à partir de rien, construit sur les fondements de l’esprit californien des années 60. Des valeurs qui correspondent au véritable esprit surf. Cela fait plaisir de retrouver cela ici aujourd'hui. J'ai donc contribué en apportant un soutien matériel avec de la wax, des leash, des pads ...

Dans le village de la compétition deux surfeuses se restaurent et discutent autour de Posca qui décore les planches :

OSR : Pouvez-vous vous présenter ?

Tina & Lise : Nous sommes Tina Harrigui et Lise Hoarau, nous venons toutes les deux de Staps Bordeaux. De temps en temps nous allons surfer à Lacanau. 

OSR : Comment s'est passée la compétition pour vous ?

Tina & Lise : C'était super, hier soir nous sommes arrivées au Belhambra pour dormir et ce matin nous avions rendez-vous tôt pour définir le départ de la compet'. Les conditions de surf étaient difficiles mais il y avait des vagues à prendre. Sur le village tout le monde se parle, c'est très convivial, on peut manger et boire et même se faire masser. Ce soir on ira à la chope pour assister à la remise des prix.

Afin de respecter la parité deux surfeurs assis juste à coté nous répondent.

OSR : Pouvez-vous vous présenter ?

Adrien et Antoine : Je m'appelle Adrien Marques, je viens de Tarnos et je suis en Licence Bio à Montaury, et voici Antoine Cousseau qui est d'Anglet et qui étudie à Tech de Co Bayonne.

OSR : Vous avez l'habitude des compétitions ?

Adrien et Antoine : Non justement c'est notre première compétition même si Antoine était en académique. Uhaina apporte une note universitaire dans la moyenne, en plus cela permet de surfer avec les meilleurs jeunes français.

OSR : Comment étaient les conditions aujourd'hui ?

Adrien : Il y avait des bouts, les conditions étaient difficiles mais sur le 1er tour j’ai reussi à finir 1er égalité. Je suis allé en quart direct.
Antoine :  Et moi en repêche direct !

OSR : Votre impression générale ?

Adrien et Antoine : Le cadre est hyper convivial et pourtant on est jugé par des juges de la fédé donc on connaît la vraie valeur de son surf. 


Tous se donnent rendez-vous l'année prochaine pour une nouvelle édition d'Uhaina Classic !

©Clément Philippon

Mots clés : surf, bodyboard, competion, etudiant | Ce contenu a été lu 2761 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 22/10/2021
Kolohe Andino publie une vidéo du célèbre spot californien capturé sous des angles plutôt inédits.
Surf | Le 22/10/2021
Retrouvez le périple des deux surfeurs landais lors d'un trip au coeur de l'archipel açoréen.
Surf | Le 21/10/2021
Un surf énergique et explosif pour un engagement hyper solide !