Culture - Musique - The Surf Music

Le patrimoine du surf

- @oceansurfreport -

Aujourd’hui la musique est à l’honneur en ce 21 juin 2014. Certes nous n’allons pas parler de techno, rap ou hip hop mais bel est bien de surf music. Il n’y a pas de bande son originale pour chevaucher les vagues. A chacun sa façon de surfer et sa musique : relax avec la pop feutrée de Chris Isaak, énervée avec les riffs des Red Hot Chili Peppers où tout public avec les légendaires Beach Boys.

L’homme que tout surfeur doit connaître est sans aucuns doutes Monsieur Dick Dale qui a largement contribué à la renommée de la surf music à la fin des années 50. C’est avec les premiers albums des Beach Boys dans les années 60 que la surf music a pris une toute autre ampleur. Surfin Safari en 1962, Surfin USA et Surfer Girls en 1963 ont été repris à tue-tête par les surfeurs du monde entier et par toutes les générations.

On peut dire que les mythique Ventures ont clairement marqué l’histoire du rock et ouvert la voie à Dick Dale et à la surf music. Leur chanson Hawaii-Five-O est aujourd’hui la BO de la série américaine du même nom.

Si les Surfaris fut très vite oubliés au détriment des Beach Boys, leur chanson « Wipe-Out », que vous l’ayez entendu ou pas, est l’un des hits les plus importants au monde. Il a fait se jeter à l’eau des centaines de jeunes afin de dompter les vagues de la côte californienne.

Les plus Golden Boy des surfeurs californiens sont riches, blonds et bronzés. Jan & Dean ont chanté Surf City en 1963, le hit écrit par Brian Wilson, le génie des Beach Boys. Pour que la surf music soit vraiment reconnue comme une influence majeure, il aura fallut attendre The Pixies, et leur version naïve de Wave of Mutilation.

Plus récemment, l’ancien surfeur pro Jack Johnson, originaire de l’île d’Oahu à pour sa part écoulé plus d’un million d’exemplaires à travers le monde avec son album Brushfire Fayritales. Un disque entre pop et folk. Ses autres albums, dont On and On, ont aussi fait fureur dans le monde du surf.

Comme la musique va de pair avec le surf, il est donc tout naturel que les meilleurs riders de la planète se mettent à la musique. Bien évidemment on ne garantie pas le résultat ! En plus d’être une légende du surf, le Californien Tom Curren, est aussi un musicien et compositeur émérite qui rentre un peu plus dans l’histoire en sortant en 2013 son album Summerland Road. Tel père, telle fille. Lee Ann Curren, en plus d’être une grande surfeuse française, est également une musicienne reconnue et passionnée avec son groupe Betty The Shark.

On peut dire que Kelly Slater a tout fait. En plus d’être le meilleur surfeur de la planète, d’avoir fait une apparition dans Alerte à Malibu, le Florien a aussi monté un groupe de musique avec Rob Machado et Peter King : The Surfers. Le King continue la musique lors des compétitions où il se produit entre deux heats.

Rien de mieux pour débuter une session en beauté, qu’une belle musique avant de partir à l’eau !

Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive, il existe de nombreux groupes de musique considérés comme de la surf music.

Mots clés : surf music, patrimoine, culture, beach boys, jack johnson, surf | Ce contenu a été lu 5555 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 02/11/2012
du 03 au 04 novembre 2012
Contests | Le 14/06/2011
Finale 100% californienne Ă  Praia do Guincho !