Environnement - Hawaï décide d'interdire les crèmes solaires toxiques pour les coraux

- @oceansurfreport -

Les législateurs hawaïens ont approuvé une loi mardi dernier qui interdit la vente des crèmes solaires contenants des agents chimiques nocifs pour les coraux. Si elle est approuvée par le gouverneur David Ige, Hawaii deviendra le premier état américain à approuver une telle loi, effective au premier janvier 2021.

Les scientifiques ont en effet identifié deux composants en particulier responsables du blanchiment des coraux : l'oxybenzone et l'octinoxate. Ces ingrédients que l'on retrouve dans la majorité des crèmes solaires vendues à Hawaii, et dans le monde entier, sont également présents dans certains produits cosmétiques comme les crèmes hydratantes pour le visage. Aujourd'hui on estime que 14 000 tonnes de crème solaire touchent les récifs coralliens dans le monde chaque année.  

Cette interdiction "est un première étape pour aider et protéger les récifs" a commenté la sénatrice hawaïenne Donna Mercado Kim. "Nous espérons que d'autres juridictions se pencheront sur cette législation et engageront une procédure similaire"

L'opposition à cette loi a évidemment été féroce, comme par exemple du côté des fabricants comme le géant Bayer qui commercialise la très connue Coppertone outre-atlantique. L'entreprise affirme qu'il n'existe pas encore d'alternative aussi efficace que l'oxebenzone pour les crèmes solaires à indice 50 aujourd'hui. 

De l'autre côté, la campagne de communication autour de cette loi a déjà poussé de nombreux fabricants hawaïens à développer des crèmes plus naturelles selon le magazine Outside.

Quant aux crèmes solaires sur prescription qui contiennent ces deux agents, elles demeureront autorisées.

 
Mots clés : environnement, creme solaire, toxique, hawaii, interdiction | Ce contenu a été lu 30212 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Pédagogie Environnement | Le 1...
Un documentaire qui rend intelligible l'évidence du recyclage des déchets et le fort impact de l'industrie du textile sur l'environnement.
Environnement | Le 11/09/2019
Au total, 7 îles pour une distance de 273 kilomètres parcourue en 6 jours pour mettre en lumière les recherches sur le changement climatique.