Environnement - Au Mexique, un rejet d'eaux usées dans la baie d'Acapulco crée l'indignation

Une catastrophe environnementale qui dure depuis des années.

- @oceansurfreport -

Dans la baie d'Acapulco, une vidéo postée sur les réseaux sociaux a provoqué une vague d'indignation. On y voit des eaux usées rejetées sur la plage d'Icacos, à 400 kilomètres au nord de Puerto Escondido, et qui finissent leur course dans l'Océan Pacifique. Cette même plage qui a reçu la certification il y a cinq ans de "Pavillon bleu", récompensant la qualité de l'eau et les efforts déployés pour la protection environnementale d'un site. Les riverains se sont également plaints sur les réseaux des odeurs dégagées par ces eaux noires et se révoltent de la catastrophe écologique que ce phénomène engendre.

Le Ministère de l'environnement et des ressources naturelles mexicain a déposé une plainte pour le déversement de ces eaux usées. Des associations comme Save The Reef ont relayé la vidéo sur leurs réseaux sociaux afin de dénoncer cette pratique aux yeux de tous.

Un goutte d'eau dans l'océan

Mais le problème est encore bien plus gros qu'il n'y paraît. Derrière cette vidéo se cache une réalité bien plus grave. En effet, plusieurs millions de litres d'eaux usées sont déversées chaque jour dans l'océan par le Mexique selon les médias américains et ce, depuis des années. En 2017 a eu lieu le plus grand déversement d'eaux usées à Tijuana (Basse-Californie) où plus d'un milliard de litres ont été répandus sur une période d'une dizaine de jours.

De son côté, la municipalité a déjà nié à deux reprises qu'il s'agissait d'eaux usées. Elle affirme qu'il s'agit de l'eau de pluie qui se déverse de canaux pluviaux. 

 

Par Lucas Michel

Mots clés : environnement, pollution, eaux noires, mexique, acapulco | Ce contenu a été lu 3949 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 20/11/2020
Dès demain Samedi 21 Novembre 2020
Environnement | Le 12/11/2020
"Il y a 500 fois plus de microplastiques dans notre océan qu'il n'y a d'étoiles dans la galaxie.''