Equipement - 5 règles à suivre pour se créer un quiver de plusieurs planches

Exploiter son quiver intelligemment avec Akewatu.fr

- @oceansurfreport -

Acheter une seule planche pour tout faire, c'est possible, mais ça ne garantit pas de s'amuser dans toutes les conditions. Se concocter un quiver de plusieurs planches, par contre, permet de progresser et de s'amuser dans tous types de vagues. Akewatu.fr, le site d'achat/vente de planches de surf, vous dit comment étendre et exploiter son quiver intelligemment. Et avec le code-promo 'surf-report' et en cliquant par ici pour découvrir le catalogue de boards, profitez de 30 euros de remise sur tous vos achats sur le site jusqu'au 15 août.

1. Analyser les conditions 

Tout surfeur regarde les conditions avant de se rendre sur un spot. Élargir son quiver permet de parer à tous types de vagues. Il y a moyen de s'amuser partout, tout le temps, à condition d'avoir l'outil adapté. Fini le temps où l'on pompait sur un shortboard trop fin et trop étroit quand les conditions ne s'y prêtaient pas. Les nombreuses planches sur le marché aujourd'hui permettent de tout surfer. Autant avoir ce luxe, mais encore faut-il savoir lesquelles choisir et pour quelles conditions.

2. Trouver d'abord sa planche standard

Quand on construit son quiver, il faut commencer par dénicher sa planche de tous les jours. C'est celle qu'on aime surfer le plus souvent et dans le plus de conditions possibles. Ensuite, vient le temps de la réflexion. Quelles sont les limites de ma planche fétiche ? Où ? Dans le creux ? Le petit ? Le mou ? D'où l'intérêt d'élargir son quiver...

3. Intégrer une planche avec du volume dans son quiver

Ce n'est pas parce que vous n'êtes pas compétiteur que vous ne devez pas avoir plusieurs bonnes planches, bien au contraire. Certes, un pro est capable de bien surfer quasiment partout avec sa board standard. Mais tout le monde n'est pas sur le World Tour. Et même les pros sortent un twin ou une planche avec plus de volume histoire de s'amuser, de changer ou pour tout simplement glisser autrement.

Voici une liste de planches épaisses à s'offrir pour garnir son quiver. 

4. Les vagues sont molles ? Équipez-vous d'un fish

L'idée classique dans les vagues molles, c'est de sortir un longboard ou un mini malibu, voire... un paddle. Mais de nombreuses planches permettent de s'amuser tout en gardant un surf « typé shortboard ». Raccourcir sa planche et chercher dans les modèles hybrides ou fish, voici la solution. Une planche plus courte, plus plate et plus volumineuse permet de prendre plus de vagues et de ne pas galérer à cause du manque de puissance. Mais faites attention, ne conservez pas le même litrage pour toutes vos planches ! Même si la forme du shape parait plus trapue, vous n'obtiendrez pas une différence suffisamment marquante. Il faudra choisir une autre planche minimum de 2 à 5 litres supplémentaires pour sentir une différence notable. 

Voici une liste de planches épaisses à s'offrir pour garnir son quiver.

5. Et pour les vagues creuses ?

Pour les vagues creuses, la taille augmente (entre 1 et 6 pouces), proportionnellement à la taille et à la puissance des vagues. Les tails sont plus étroits. On passe à des round tails plus maniables dans le creux. Le volume de la planche augmente lui aussi avec la taille de la planche. Les rails sont plus couchés, plus pincés pour mieux pénétrer dans l'eau. Ils peuvent avoir l'air plus fin, mais c'est surtout à cause de leur forme.  Au contraire des petites vagues, les vagues creuses apportent beaucoup de vitesse. Pour contrôler sa planche, il est important qu'elle accroche et que les rails puissent s'enfoncer dans l'eau.

Mots clés : quiver, planche de surf, choisir sa planche, akewatu | Ce contenu a été lu 12964 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Surf | Le 04/10/2019
Shortboard, longboard, gun mais aussi SUP Surf, SUP Race et Foil : tout y est !
Surf | Le 12/09/2019
Le free-surfeur australien dévoile les dessous de son fabuleux quiver.