Interview - Interview exclusive d'Alain Gardinier

Un surfeur accompli

- @oceansurfreport -

Après Raphaël IBANEZ et Anne Flore MARXER, la rédac de Surf-Report continue son zoom sur les personnalités qui surfent. Aujourd’hui, notre choix se porte sur le journaliste, réalisateur, écrivain et surfeur Alain GARDINIER.

Originaire du Pays Basque, Alain Gardinier a débuté sa carrière à 19 ans en tant qu'assistant-réalisateur de long métrage avant de devenir journaliste-photographe animalier et musical pour Rock et Folk, VSD, Le Nouvel Observateur... Il sera également photographe et rédacteur de biographies d'artistes.

Depuis ses débuts en tant que journaliste, Alain Gardinier a écrit plus de 150 articles sur le surf et les sports de glisse. Il a réalisé de nombreux documentaires, dont la série l'esprit du surf (La 5) et le film les tontons surfeurs de Biarritz (Thalassa). Il est également l'auteur de plusieurs livres sur le surf : ‘Surf guide’, ‘Surfeurs’, ‘Surfeurs 2’, ‘Les tontons Surfeurs’, ‘Surf Collection’ et aujourd’hui ‘Miki Dora : de Malibu à la Côte basque’

Après avoir travaillé en tant que journaliste-réalisateur, il entre en 1987 chez Canal+ en tant que chroniqueur musical dans l’émission Nulle part ailleurs puis dans Top 50. Il animera par la suite l'émission Top Bab, puis prendra les rênes de la rédac’ chef des émissions musicales Nouba et Culture Rock sur M6. En 1996, il créera avec Lorenza Radici, sur Eurosport, l’émission de glisse YOZ, puis fondera la société de production audiovisuelle Zuma Productions à Guéthary.

 

Découvrez l’interview exclusive d’Alain Gardinier, surfeur accompli.

 

Océan Surf Report : Bonjour Alain, merci de prendre le temps de répondre à nos questions. Tu viens de sortir un livre sur Miki Dora (Miki Dora - De Malibu À La Côte Basque aux Editions Atlantica), pourquoi avoir décidé d’écrire sur lui ?

Alain Gardinier : Miki m’avait demandé, comme je l’explique dans le livre, de rédiger sa biographie. Comme il était un peu compliqué, le projet était tombé à l’eau, mais j’avais recueilli ses confidences sur cassettes audio et dans des cahiers. En discutant avec Jean Le Gall, mon éditeur chez Atlantica, son nom est sorti et j’ai décidé de me mettre à l’ouvrage. Il s’agit pour moi de rendre Miki ‘vivant’ et de ne pas prendre parti : ni héros ni zéro, juste un homme avec un parcours très particulier…


OSR : On sait que tu pratiques le surf, d’où t’est venue cette envie de t’y mettre ? Depuis quand surfes-tu ? 

AG : Je surfe depuis gamin, depuis que mon cousin, Jacques Fagalde, alors président de la Fédération française de surf et du O Surf Club, m’a offert ma première planche pour ma première communion.


OSR : Sur quels types de planches surfes-tu ?

AG : Je suis un adepte du longboard, qui permet presque toutes les manœuvres. Je surfe sur un Barland shapée pour moi par Philippe. J’ai également un SUP que m’a légué Laird Hamilton il y a 7 ans.


OSR : Quels sont tes spots de prédilections ? Quels sont les spots que tu aimerais bien surfer un jour ?

AG : Habitant à côté de Parlementia, (qui est une droite alors que je suis goofy), j’en ai fait mon spot de prédilection. C’est définitivement une des plus belles vagues d’Europe. Rien que la vue sur la côte que l’on a depuis le pic vaut la rame.

Sinon, j’ai eu la chance, au cours de mes déplacements pour filmer des surf trips ou des compétitions, de me promener autour du globe. J’ai adoré Jeffreys Bay ou Fiji, mais j’aimerai beaucoup surfer Raglan et Chicama.


OSR : Que penses-tu du surf d’aujourd’hui ?

AG : Il évolue comme toute chose en bien et en mal. J’adore regarder les nouveaux tricks sur le tour WCT, mais également les jeunes longboardeurs. Je trouve bien qu’il y ait des écoles, même si c'est plus compliqué dans la pratique estivale. Bref, les évolutions et changements sont normaux et je tente de m’en accommoder.


OSR : Pour toi, quel est le meilleur surfeur de tous les temps ?

AG : Kelly - Laird - Gerry - Slatamiltonpez !


OSR : Tu as énormément voyagé mais tu es toujours revenu au Pays Basque, pourquoi cet amour de la région ?

AG : Parce que j’y suis né, que ma famille y a toujours vécu et que la région m‘émerveille chaque jour.


OSR : Quelle est ta vision actuelle du Pays Basque ?

AG : La même chose que pour le surf d’aujourd’hui !


OSR : Un sujet d'actualité, la qualité des eaux notamment sur la côte basque ? Ton sentiment sur ce problème majeur ?

AG : Beaucoup de choses sont faites, en particulier sur l’Uhabia à Bidart, qui coule juste devant chez moi. Les gens sont de plus en plus éduqués, les fermiers font autant d’efforts, sinon plus que les industriels. D’un autre côté, difficile pour des cités balnéaires de vivre pas mal sur le tourisme et de râler quand les eaux sont polluées durant l’été du fait de rejets massifs…


OSR : Quels sont tes projets pour l’avenir ? Un autre livre dans le monde du surf ?

AG : Pour le moment, pas de livre sur le monde du surf en projet. J’estime en avoir fait assez ! Le prochain (comme l’avant-dernier, 365 jours de l’histoire du rock) sera sur la musique.


OSR : Surfes-tu beaucoup sur le net ? Utilises-tu beaucoup les sites de prévisions ? Et que penses-tu d’Océan Surf Report ?

AG : Je consulte surtout les web cams et survole les sites de prévisions comme OSR. J’ai vu Océan Surf Report démarrer il y a bien longtemps avec Michel "Boyau" et j’ai toujours suivi son évolution.


Attention interview rapido …

Glastonbury festival ou les Vieilles Charrues ? Les deux

Une soirée avec Mick Jagger ou Slash ? J’ai fait les deux, je referai bien les deux.

Aupa BO ou la Pena Baiona ? Les deux (les clubs, pas leurs hymnes pourris)

Banzai Pipeline ou Teahupoo ? Les deux

Le pire du pire de la musique ? Chacun trouve son plaisir dans ses propres styles de musique : je ne porte pas de jugement.

Kelly Slater ou Laird Hamilton ? Les deux

Facebook ou Twitter ? Facebook

Un dernier mot ? Cowabunga !


Pour commander son livre, cliquez ici.

Merci à Alain Gardinier pour ses réponses !

Mots clés : alain gardinier, biarritz, miki dora | Ce contenu a été lu 4118 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Culture - Musique | Le 03/08/2...
Un frondeur, mordu de vagues, de voyages et d'expériences
Culture - Musique | Le 17/07/2...
Le dernier livre d'Alain Gardinier
Factories | Le 24/06/2014
Alain Gardinier vend ses affiches