Interview - Interview Surf Report Maroc avec Ilyas Gougali

Écosystème du Surf et Bodyboard au Maroc

- @oceansurfreport -

Comme nous le savons tous, le Maroc est bondé de jeunes espoirs et talents marocains passionnés par le surf. Ils s’entrainent et donnent toujours plus pour un jour pouvoir vivre de leur passion et faire parti des meilleurs. Voici l’interview d’Ilyas Gougali, un jeune surfeur professionnel marocain, recueilli lors du Quicksilver Pro Casablanca 2015 :

OSRM : Pourrais-tu nous parler de tes débuts dans le surf ?

Ilyas : Je m’appelle Ilyas, je suis de Rabat et j’ai 23 ans. J’ai commencé à surfer à l’âge de 13 ans et avant j’avais pratiqué le bodyboard pendant 3 ans. Je me suis lancé dans le surf grâce à mon oncle Abdelrahim, qui été connu dans ce monde et qui m’a beaucoup aidé et accompagné dans mes débuts. J’ai persévéré et au fur et à mesure que j’évoluais, je me suis mis à chercher des sponsors. Passionné et déterminé, j’ai fini par être sponsorisé aujourd’hui par Anvious, Slideway et Mundakaoptic. J’ai gagné quelques compétitions ici au Maroc, j’ai également participé à Lacanau Pro Junior en 2010 à l’âge de 18 ans.

OSRM : Que penses-tu aujourd’hui de l’organisation de cette compétition internationale au Maroc ?

Ilyas : Je suis très content et trouve que l’on a beaucoup de chance avec l’organisation de cette compétition au Maroc car on est chez nous et on peut nous mesurer directement au plus grands professionnels du surf. Notre pays aura également l’occasion de se faire un nouvel écho au niveau mondial de par ses belles vagues mais aussi par la bonne tenue et organisation par nos instances marocaines d’aussi gros évènements.

OSRM : Quel est ton objectif aujourd’hui ?

Ilyas : Mon objectif est d’aller chercher une place sur le podium de cette compétition en essayant de faire de tout mon mieux pour challenger les internationaux. A long terme, je souhaiterai avoir un gros sponsor qui me permettrait de participer aux grandes compétitions dans le monde et entrer dans le top du classement mondial.

OSRM : Que fais-tu et comment t’entraines-tu pour évoluer dans le surf ?

Ilyas : J’essaie à chaque fois que je vais dans l’eau de repousser mes limites, et d’essayer constamment de faire de mon mieux même si c’est pour le plaisir. Je surf également toutes les conditions, et tous types de vagues, quelles qu’elles soient. J’aime aussi surfer avec les professionnels, et les meilleurs, ce qui me motive énormément à m’améliorer et essayer de faire toujours mieux.

OSRM : Voyages-tu pour surfer de nouvelles vagues ? Quel est ton spot favori au Maroc ?

Ilyas : J’ai déjà fait pas mal de surf trips au Maroc, jusque Dakhla. En début d’année j’ai participé à un surf trip à Taghazout avec des surfeurs internationaux. Un de mes spots préféré est à Safi, où j’ai déjà eu l’occasion de surfer avec Ramzi, Jérôme et Othmane. J’aime beaucoup les big waves.

OSRM : Que fais-tu en dehors du surf ?

Ilyas : Je continue à m’entrainer beaucoup, mais sinon je suis encore étudiant. J’ai déjà eu un diplôme en économie et cette année j’aimerai obtenir mon diplôme en tourisme. Je chercherai donc par la suite à décrocher un contrat pour travailler en parallèle de ma passion dont je ne peux vivre complètement aujourd’hui.

OSRM : Que penses-tu de Surf Report Maroc ?

Ilyas : Je connais Surf Report France et je trouve que Surf Report Maroc est une très bonne initiative pour les jeunes surfeurs marocains. Je trouve que le niveau au Maroc est en train de bien évoluer et je le remarque beaucoup à Rabat. La nouvelle génération est très motivée et ils en veulent. Nos jeunes ont besoin d’accompagnement, d’être remarqué à travers par exemple de la publicité, des photos, des vidéos, etc. pour acquérir des sponsors qui sont très frileux ici puisque le surf n’est pas encore très remarqué et plébiscité au Maroc au même titre que le tennis ou le foot.

Mots clés : surf, bodyboard, maroc, ilyas gougali, rabat, compétition, interview | Ce contenu a été lu 1186 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Interview | Le 10/12/2019
"La mise à l'eau, c'était un moment magique et émouvant, une vraie réussite", Mégane Murgia
Ça surfe cette semaine ? | Le ...
Tour d'horizon des conditions de la semaine sur la façade atlantique.