Région - Focus sur la glisse en Corse

Surf méditerranéen

- @oceansurfreport -

OSR Région met à l'honneur chaque mois une région différente, pour mettre en lumière tout son potentiel surf et ses originalités.

Nouveau mois, nouvelle région : nous partons à la découverte du surf sur l’Île de Beauté. Nous quittons donc l’hexagone pour aller nous poser sur la Corse, située au sud-est de la France au coeur de la mer Méditerranée. Fini les clichés, le surf en Corse ça existe !

Pourtant bien existant, on entend peu parler du surf en Corse. Le devant de la scène des sports nautiques est d’avantage convoité par le windsurf et le kitesurf, sports qui ont laissé place à une communauté bien fondée et établie. Avec ses 1000 kilomètres de côte, l’Île de Beauté abrite de nombreux spots, certains plus ou moins connus au niveau local, mais méconnus à l'échelle nationale. Pourtant il y a bel et bien des vagues à dompter en Méditerranée et certains ne s’en privent pas.

Le surf corse existe depuis la fin des années 80. Jean Valère Bordenave, figure incontestable du surf corse aujourd’hui shaper et propriétaire d’écoles de surf à Farinole et à Griscone, est l’un des pionniers de cette discipline. Avec ses copains, ils ont été chercher les spots où déroulaient de temps en temps des vagues pour pouvoir s’initier à ce type de glisse. Malgré les nombreuses moqueries à la Brice de Nice qu’ils ont pu essuyer, ils ont implanté l’amour du surf dans l’esprit de nombre d'adeptes. 

Vidéo : Jérôme Bono

La géographie de la Corse lui donne de nombreux avantages pour recevoir la houle. Que le swell rentre du nord, du sud, de l’est, ou de l’ouest, il y a toujours un spot de l’Île qui marchera à conditions de ne pas avoir trop peur d'avaler les kilomètres. Les régions les plus connuds pour la pratique du surf sont celle de Bastia pour la côte est, et Ajaccio pour la côte ouest. On y trouve différents types de spots plus ou moins accessibles selon les niveaux : des beach breaks, des point breaks, des dalles rocheuses au large… Un choix varié qui permet d’avoir des vagues de qualités différentes. 

Malgré une géographie idéale, ça n’en reste pas moins la mer Méditerranée et par conséquent partir en surf trip sur quelques jours en Corse sans connaître les conditions adéquates relève du coup de poker. Selon Jérôme Bono, photographe local qui a shooté et réalisé des films de surf sur l’Île de Beauté, c’est une histoire de timing. En été, le « libecciu », un vent d’ouest puissant permet de créer une grosse houle sur le spot très connu d’Algajola quand les conditions s’y prêtent. En hiver, c’est plutôt les coups de vent du nord qui réveillent des spots exceptionnels du côté de Saint-Florent. L’ouverture pour ce type de houle est rapide et par conséquent ne marche souvent que sur une courte durée. En bref, pas facile de gérer les conditions climatiques en Corse qui sont souvent capricieuses. L’île compte approximativement 150 à 200 jours de surf par an si l’on compte les sessions de petites et longues ondulations en SUP aux jours de gros. 

« A l’eau, l’ambiance est très bonne (dans le nord en tout cas). On se connaît tous et l’été on revoit souvent les mêmes revenir pour la saison », nous informe Jérôme. Effectivement, les line-ups ne sont jamais bien remplis, et lorsqu’ils le sont, ce sont souvent les visages habituels. Du coup, la communauté du surf typiquement locale est plus soudée en Corse qu’elle ne l’est dans les autres régions.

Aussi incroyable que ça puisse paraître, la Corse est aussi le terrain de jeu des surfeurs de gros. En effet, quand les conditions météos sont particulièrement agitées du côté d’Ajaccio et notamment sur le spot de Capo Di Feno, certains partent affronter l’Avalanche, surnom qui a été donné à cette vague monstrueuse. On la retrouve dans la vidéo de Alex Laurel, This is not France : 

Vidéo : Alex Laurel

En bref, la Corse c'est une île magnifique dont la situation géographique et les côtes permettent de donner vie à de jolies vagues qui peuvent parfois même atteindre une taille très respectable. Même si la mer Méditerranée et les conditions météos ne permettent pas d'avoir du surf toute l'année, les corses ont construit une communauté et une identité bien locale. Dans les semaines suivantes, vous pourrez découvrir plus en détails les facettes de la glisse sur l'Île de Beauté. La suite la semaine prochaine...

Mots clés : région, corse, méditerranée, île de beauté | Ce contenu a été lu 22087 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Région | Le 24/12/2016
Portfolio de clichés amateurs
Région | Le 17/12/2016
Vagues tubulaires et paysages d'exception