SUP - Les frères Carpentier entament leur trip Marocain !

- @oceansurfreport -
Famille Carpentier  

Depuis le 22 janvier Benoît Carpentier est avec une petite équipe à Dakhla (Sahara Occidental - Maroc) afin de préparer sa saison sportive 2019, qui a commencé à Hawaii le 11 février dernier. Suivez leur trip en plusieurs épisodes...

Pour les Carpentier (Benoît et son frère) le Maroc c'est le surf trip annuel parfait :

- En février il fait le break au plus profond de l'hiver
- C'est un trip raisonnable en terme de budget
- Avec l'assurance d'avoir des vagues pour toute la famille, pour tous les niveaux
- D'avoir des conditions surfables sur tous les supports possibles, de nombreuses heures par jour(Pour connaître le quiver amené par les 5 Carpentier pour ce trip voir à la fin de cet article).
- De refaire son capital soleil (seulement 19h d'ensoleillement à Brest en décembre !! C'est pour dire qu'on était en manque)
- D'y trouver une eau plutôt chaude (18_20°c) et des températures extérieures juste comme il faut (20-25°).
- De côtoyer des gens souriants & bienveillants : l'hospitalité Marocaine n'est en rien une légende !!
- De manger comme des rois des plats tous meilleurs les uns que les autres !
- Et évidemment de chiller au soleil pendant que les potes courageux restés à la maison envoient des stories de pluie, grisaille & gants cagoule-chausson-5'4. 

Ben, « peu importe les conditions, â partir du moment ou tu as les bons jouets pour t?amuser »


Pour toutes ces raisons le Maroc est devenu depuis plus de 10 ans pour la famille Carpentier le surf trip qui ouvre la nouvelle année ! Sidi Ifni et surtout Imsouane ont été nos points de chute de nombreuses années entrecoupés par 2 virées à Dakhla déjà en 2011 & 2013.

En ce début 2019 retour donc dans l'ex « Villa Cisneros », nom qui nous rappelle que pendant un temps cette région fut sous contrôle Espagnol. Et plus précisément nous logerons à l'extrémité Sud de la Presqu'île ou à été monté un projet exceptionnel sur un site qui ne l'est pas moins. A l'endroit appelé Lassarga à été monté depuis un peu plus d'un an par Sébastien & Jérôme (Sayhoun) une offre d'hébergement absolument unique. Sur une ancienne zone militaire (encore interdite d'accès en 2013 quand nous sommes venus pour la dernière fois) s'enroule une droite aussi interminable que parfaite.

Le projet que toute l'équipe d'Océan Vagabond Dakhla Lassarga (OVDL) porte là-bas permet désormais de surfer cette vague qui se situe dans une zone protégée. Outre le côté exceptionnel du site et de la vague, c'est vraiment le concept et les valeurs de ses gestionnaires qui nous ont convaincu qu'il fallait venir ici...

Benoit reentry sur une section engagée

10 grands et impeccables chalets de bois de différentes tailles et bâtis sur pilotis, espacés d'une petite dizaine de mètres, sont alignés face à la vague de Lassarga. Ceux situés les plus au Sud permettent de voir la vague qui déroule depuis leur terrasse !
L'intérieur est tout aussi exceptionnel : chambres lumineuses, lits très confortables, équipement bien pensés avec une logique de  durabilité/de préservation de l'environnement : le trip prend déjà une saveur agréable !

Dans la continuité de l'alignement des 10 chalets, 4 autres sont en construction. Un peu plus loin se trouve le restaurant et la salle de vie du site. En effet, le Maroc, comme de trop nombreuses zones ayant vu un développement économique via le tourisme surf, à vu certain de ses joyaux en prendre un certain coup & perdre leur âme qui faisait tout leur charme. Essaouira, Taghazout et même un peu Imessouane désormais sont des lieux malheureusement en tension, qui ont tout de même perdu un peu de leur charme initial du fait de la surpopulation (dans l'eau mais pas seulement) qui génère une pollution indiscutable & une modification rapide des villes/villages avec une explosion des projets immobiliers (particuliers & privés).

OVDL, c'est justement un projet qui veut prendre le contrepied de cette tendance : bâtir une offre d'hébergement à taille humaine (pas plus d'une trentaine de clients), respectueuse de l'environnement & de l'humain, ou l'échange & les contacts entre locaux, résidents sont favorisés par la petite taille de la structure, par l'espace de vie en commun.

Le chalet Carpentier (pour 2 semaines) chez Océan Vagabond Dakhla Lassarga


Ce projet, c'est aussi une façon de préserver & faire profiter à d'autres d'un site exceptionnel : il permet d'éviter que des projets non respectueux de l'environnement voient le jour. Et comme c'est la seule offre d'hébergement à plusieurs kilomètres à la ronde & avec un accès exclusif au spot, elle garantit la préservation de la vague & des « morrocan good vibes ». Au line up règne une ambiance de partage qu'on à beaucoup trop souvent perdu du fait de la surpopulations qui touche beaucoup de nos spots.

Ici pas de compétition pour la vague : au peak on retrouve des débutants, des confirmés & des champions (PV Laborde est présent sur place en ce moment par exemple, le gars est hallucinant de vitesse et de radicalité backside !!) et tous prennent des vagues à tour de rôle ! Tous les supports cohabitent : shortboard, longboard, SUP, foil... tout le monde y trouve son compte !

Tout ceci fait donc de Lassarga le site parfait pour scorer & préparer dans les meilleures conditions possibles le début de la saison internationale 2019 pour Ben !

Ben trouve une protection éphémère du soleil, ça tape fort ici

Zoom sur : le matos

5 Carpentier en surftrip c'est : 13 jouets (surf, longboard, SUP, foil, windsurf & kitesurf). 4 boardbags de 32kg, 3 valises de 25kg et 5 valises cabines ! Plus de 200kg de matériel pour être sûr de s'amuser dans toutes les conditions ! Le tableau ci-dessous permet de voir l'utilisation faite des jouets lors des 5 premiers jours de trip : le matériel a déjà enchaîné 54 sessions !!


Lassarga Challenge : la plus longue vague. Ben, Pierre & Mat se sont lancé un défi pour ce trip : celui qui surfera la vague la plus longue (enregistrée par une montre GPS). Après 5 jours, c'est Mat qui est en tête avec une vague de 456m surfée pendant 1mn16 et 10 manœuvres réalisées...


La trace GPS de la session de Mat avec sa plus longue vague surfée. Un gros swell arrive dimanche 27 & lundi 28 : pas certain que le record tienne longtemps !

Crédit texte : Mathieu Carpentier

Comptes Insta. Pour suivre le trip au jour le jour.
@benoit_carpentier
@pierrecarpentier
@mat__carpentier
 

   

  
Mots clés : | Ce contenu a été lu 3437 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Surf | Le 23/08/2019
Portrait d'un jeune marocain pour qui la vie n'a pas toujours sourit, mais qui a trouvé en l'océan et la pratique du surf un refuge.
Interview | Le 22/08/2019
Le directeur sportif des événements Red Bull Airborne en France se réjouit de l'engouement que suscite le surf aérien français, et croit dur comme fer en son avenir.