Surf - Les Sables d'Olonne accueilleront les championnats de France

"C'est une vague qui a du potentiel", a déclaré Tristan Guilbaud.

- @oceansurfreport -
Trente-cinq ans après, les Sables-d'Olonne (Vendée) vont à nouveau accueillir les championnats de France, du 23 au 31 octobre 2021. En partenariat avec la Ville des Sables-d'Olonne et l'Agglomération, l'Olonna Surf Club et la Ligue de surf des Pays de la Loire, la Fédération Française de Surf a annoncé le retour des épreuves nationales en terres vendéennes, huit ans après Brétignolles.

"C'est avec une grande joie que la Fédération s'apprête à retrouver le site des Sables d'Olonne, berceau de champions français de surf", a déclaré Jacques Lajuncomme, président de la Fédération, dans un communiqué publié ce mardi. "C'est toujours une fête, pour nous Sablais, de recevoir des passionnés de la mer ; de célébrer les performances d'athlètes qui nous font rêver", a ajouté Yannick Moreau, Maire de la ville.

En septembre dernier aux Sables d'Olonne, l'Open de France s'est révélé être un franc succès avec les victoires respectives de Kauli Vaast et de Maud Le Car. Une réussite qui a motivé les différentes instances à réitérer ce choix, privilégiant la région des Pays-de-la-Loire pour accueillir les championnats nationaux.

Un bon terrain de jeu

"C'est un beachbreak avec un petit peu de cailloux, à droite à gauche. Il y a une vague qui fonctionne à toutes les marées, ça tient plus ou moins bien la houle. C'est une vague qui a du potentiel", a déclaré Tristan Guilbaud, régional de l'étape. Celui qui a grandi à Saint-Gilles-Croix-de-Vie a accueilli la nouvelle comme "une bonne surprise" et a hâte d'y retourner.

Les trois spots retenus :

Tanchet
"La plage de Tanchet offre une vague rapide et efficace en été et à l'automne, quelques dalles de roches apparaissent pour muscler la vague jusqu'à proposer quelques beaux tubes pour les plus aguerris. Le spot de Tanchet est un beachbreak situé entre 2 récifs, surtout connu pour sa droite à marée basse. Il fonctionne de marée basse à mi-marée et même à marée haute lorsque les coefficients de marée sont bas. Il fonctionne par vent de Nord-Est, Est, Sud-Est et Sud. Ce spot est réservé à des surfeurs initiés à spot., Tanchet accueillait en 2020 l'Open de France Surf, en 2019 le Master Longboard et SUP et depuis 2005 une étape de la Coupe de France Surf."

La Grande Plage de la Baie des Sables
"Référence dans la région et accessible toute l'année, cette vague peut accueillir les épreuves de longboard, Sup Surf et parasurf. Spot de prédilection pour le longboard notamment, il peut également devenir un spot de repli en cas de grosse houle d'automne et la saturation à Tanchet. Il offre alors de solides sessions en shorboard et/ou bodyboard sur de très longues droites et gauches permettant des manœuvres radicales. Rarement à saturation, spot idéal pour assurer le spectacle."

Sauveterre
"Ce beachbreak se trouve sur la côte sauvage, à 5 km au nord des Sables d'Olonne. Très bien exposé, il capte toutes les houles. Il a été retenu par l'organisation comme spot de secours en cas de manque de houle à Tanchet et à la Baie des Sables. Il y a plusieurs pics à Sauveterre, dont un peak rocheux en face du parking et une vague de sable au nord."

Photo à la une : Antoine Justes/We Creative
    
Mots clés : championnats de france, vendée, sables d'olonne, tristan guilbaud, surf | Ce contenu a été lu 2397 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Interview | Le 26/12/2019
Samedi, le Finistérien s'est vu remettre la médaille de champion de France Masters par son idole de toujours.
Région | Le 08/11/2019
Au total durant neuf jours de compétition, 37 titres ont été mis en jeu et répartis en neuf disciplines distinctes.