Surf - DECES TRAGIQUE DE ANDY IRONS

Le communiqué officiel de la famille Irons suite au rapport d'autopsie

- @oceansurfreport -

 

Voici le communiqué officiel de la famille Irons suite au rapport d'autopsie et de toxicologie d'Andy Irons, qui sera rendu public le 20 juin prochain.

 

"Nous avons reçu le rapport final d'autopsie et de toxicologie établi par le "Tarrant County District Attorney's Office", suite à la mort d'Andy le 2 Novembre 2010.

 

La famille présente ses excuses pour le retard dans la divulgation de cette information. Cette décision prise en Décembre dernier avait pour but de permettre à Lyndie, la veuve d'Andy, alors enceinte de huit mois du fils d'Andy, Andy Axel Irons, de donner naissance dans la paix. Cela signifie également que la famille n'a appris la cause de la mort d'Andy que le 20 mai dernier, et seulement après un nouveau délai demandée par un avocat de Dallas, sans la connaissance ni le consentement de la famille, pour laisser le temps nécessaire à deux médecins légistes indépendants de sortir leurs conclusions des 13 pages du rapport de toxicologie (...)

 

L'autopsie conclut qu'Andy est mort d'une "mort naturelle", des suites d'un arr√™t cardiaque soudain d√Ľ √† une obstruction s√©v√®re d'une art√®re principale du c?ur. Le Dr Vincent Di Maio, pathologiste m√©dico-l√©gal √† San Antonio, qui a consult√© sur de nombreuses affaires tr√®s m√©diatis√©es, a √©t√© nomm√© pour examiner et expliquer les r√©sultats de l'autopsie √† la famille. Il d√©clare: "C'est un cas tr√®s simple. M. Irons est d√©c√©d√© d'une crise cardiaque due √† une ath√©roscl√©rose s√©v√®re, c'est-√†-dire "le durcissement des art√®res". Une plaque d'ath√©rome s'est d√©velopp√©e, provoquant un r√©tr√©cissement de 70% √† 80% de son art√®re coronaire descendante ant√©rieure. Il s'agit d'un r√©tr√©cissement tr√®s grave. Une plaque de cette gravit√©, situ√©e dans la partie ant√©rieure d'une art√®re coronaire, est souvent associ√©e √† la mort subite."

 

M. Di Maio poursuit: "Le seul aspect inhabituel de la cause est l'√Ęge de M. Irons : 32 ans. Les d√©c√®s dus √† une ath√©roscl√©rose coronarienne peuvent habituellement appara√ģtre vers les 40 ans, autrement dit les personnes comme M. Irons ont une pr√©disposition g√©n√©tique au d√©veloppement pr√©coce de cette maladie coronarienne. Dans environ 25% de la population, le premier sympt√īme de l'ath√©roscl√©rose coronarienne grave est la mort subite". Il conclut: "Il n'y a pas d'autres facteurs contribuant √† la mort."

 

Andy avait une grand-m√®re de 77 ans et un grand-oncle de 51 ans du c√īt√© de son p√®re : tout deux sont d√©c√©d√©s d'une insuffisance cardiaque congestive. Avec le recul, Lyndie se rappelle qu'Andy s'√©tait plaint de douleurs √† la poitrine et de br√Ľlures d'estomac occasionnelles mais intenses pour la premi√®re fois l'ann√©e derni√®re, et se rappelle aussi qu'un praticien de la sant√© holistique, qu'il avait consult√© en Australie pour un traitement aux vitamines, avait mentionn√© avec d√©sinvolture qu'il "avait le c?ur d'une personne de 50 ans." En outre, Andy avait contract√© la fi√®vre typho√Įde il y a cinq ans, qui a sans doute pu entra√ģner des dommages au niveau du muscle cardiaque. Mais Andy a toujours r√©fut√© tout cela et n'a jamais laiss√© quelqu'un croire qu'il √©tait en mauvaise sant√©.

 

Le rapport officiel d'autopsie, √©tabli par le m√©decin l√©giste en chef Nizam Peerwani du Comt√© de Tarrant, √©voque une deuxi√®me cause de d√©c√®s, √† savoir "l'ingestion aigu√ę de plusieurs drogues." Sur ce point, les avis des m√©decins Peerwani et Di Maio divergent.

 

Di Maio conteste la d√©cision du m√©decin Peerwani d'inscrire "l'ingestion aigu√ę de plusieurs drogues" comme "cause du d√©c√®s", estimant que "ce n'est pas la cause principale et qu'elle n'a pas contribu√© √† la mort d'Andy". Di Maio poursuit en disant que les m√©dicaments cit√©s, l'Alprazolam (Xanax) et la M√©thadone (un m√©dicament analg√©sique fr√©quemment utilis√© dans le traitement de la douleur chronique), sont "dans les niveaux th√©rapeutiques " et note que la benzoylecgonine est un "m√©tabolite inactif ".

 

Gary H. Wimbish, le toxicologue judiciaire consult√© par la famille, √©tablit que la benzoylecgonine pr√©sent dans le sang d'Andy √† 50 ng/ ml "est conforme √† l'usage de coca√Įne √† environ 30 heures avant sa mort." En outre, Wimbish s'accorde avec M. Di Maio pour dire que la quantit√© d'Alprazolam dans le sang Andy "est compatible avec un r√©gime th√©rapeutique normal."

 

Le rapport du Dr Peerwani cite √©galement la pr√©sence de m√©thamph√©tamine. Lyndie insiste sur le fait qu'Andy n'√©tait pas un consommateur de m√©thamph√©tamine, il est donc probable que la substance √©tait pr√©sente dans la coca√Įne qu'il avait ing√©r√©. Mais encore une fois, le Dr Di Maio estime qu'aucune de ces drogues n'a √©t√© la cause ou n'a contribu√© √† la mort d'Andy.

 

Comme nous ne sommes pas m√©decins, nous n'avons pas d'autre choix que d'accepter que deux m√©decins respect√©s en sont arriv√©s √† des conclusions diff√©rentes sur une cause secondaire ayant contribu√© √† la mort du surfeur (...). Des anxiolytiques (Xanax) et des somnif√®res (Zolpidem) avaient √©t√© prescrits √† Andy pour traiter son anxi√©t√© et ses insomnies occasionnelles, apr√®s que le m√©decin de famille ait diagnostiqu√© un trouble bipolaire chez Andy √† l'√Ęge de 18 ans, suite √† la r√©p√©tition d'√©pisodes maniaques et de d√©pressions chroniques.

 

La famille estime qu'Andy a choisi l'auto-médication avec des drogues récréatives pour surmonter ses sautes d'humeur et ses propres faiblesses. Les membres de sa famille, des amis proches et un sponsor sont intervenus durant des années pour aider Andy a se sentir mieux, mais l'effort pour trouver un équilibre dans sa vie a certainement été compliqué par sa composition chimique.

 

Enfin, comme cela est indiqu√© dans le rapport, Andy souffrait de graves sympt√īmes pseudo-grippal comme √† Porto Rico pour participer au Rip Curl Pro Search de l'ASP World Tour, quelques jours avant sa mort. Andy a √©t√© incapable de quitter son lit et pour la premi√®re fois de sa carri√®re Pro, s'est retir√© d'une comp√©tition. Il a √©t√© mis sous perfusion par intraveineuse pour s'hydrater et avait √©t√© fortement conseill√© pour chercher d'autres soins m√©dicaux. Contre l'avis du m√©decin, Andy est parti pour Kauai, √† Hawa√Į, pour √™tre avec sa femme, en disant au m√©decin: "Je veux juste rentrer √† la maison".

 

Bien que la maladie d'Andy ne soit pas abordée dans l'autopsie, l'état de faiblesse d'Andy a clairement contribué aux circonstances tragiques de sa mort, en ajoutant plus de stress à un coeur déjà gravement atteint.

 

Apr√®s avoir surmont√© tous les obstacles tant de fois auparavant, Andy a peut-√™tre estim√© que prendre l'avion alors d√©shydrat√© et en proie √† la fi√®vre, et choisir de se retrouver avec des connaissances lors d'une escale √† mi-parcours √† Miami n'avait rien d'extraordinaire. Sa personnalit√© forte et volontaire faisait partie de ce qui fait de lui un surfeur et un formidable champion. Comme d'autres qui font face √† un danger extr√™me, Andy semblait intouchable - comme si rien ne pourrait le faire tomber. Mais voyager quand on est malade et souffrant d'une maladie cardiaque non diagnostiqu√©e, est quelque chose que m√™me Andy ne pouvait surmonter.

 

Nous espérons que les gens se souviendront d'Andy pour sa vie bien remplie, qui a englobé sa passion intense pour le surf et l'océan, ses réalisations étonnantes comme athlète de classe mondiale, et son dévouement à la famille et les amis qui l'aiment et à qui il manque tous les jours. (...)

 

Nous tenons à remercier tout le monde pour leurs condoléances et leur soutien au cours des sept derniers mois. Il y avait tellement de positivité dans la vie professionnelle et personnelle d'Andy, et non des moindres, notammeent le fait qu'il a travaillé dur pour surmonter ses défis. Pour cela, nous resterons à jamais fière de lui.

 

C'est toujours un moment très difficile pour notre famille et nous apprécions le respect des médias pour notre vie privée. Nous sommes reconnaissants de l'effusion d'amour et de soutien et n'auront aucun commentaire dans l'immédiat au-delà de cette déclaration.

 

Pour ceux qui souhaitent honorer la mémoire d'Andy, nous les invitons à faire un don à Surfrider Foundation, un organisme supporté par Andy, sur www.surfrider.org.

 

La famille Irons

 

Source : www.billabong.com.eu

 

Mots clés : deces, tragique, andy, irons | Ce contenu a été lu 7639 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs