Surf - Kelly Slater, champion du monde x10

- @oceansurfreport -
Anglet, Pays Basque (10/11) - Un 10ème titre de champion du monde. Asseyez-vous et savourez ce moment un instant. Non seulement pour ce que cela signifie pour Kelly - mais aussi pour ce que cela signifie pour le surf. Ce que cela signifie pour vous. Kelly ne cache plus sa joie, cette fois, il peux exploser ! il l'a fait ! Il y a de fortes chances, si vous lisez ceci, que vous ne puissiez plus jamais voir un surfeur amasser un aussi impressionnant "trésor" de trophée en or et de records sans suspicion. Pas de votre vivant. En soi, c'est un moment partagé dont nous pouvons tous nous rappeler et qui nous rattache. Chaque surfeur sur cette planète. Quelque chose pour laquelle n'importe qui d'entre nous, avec ses yeux et une connexion Internet - pourra dire : "oh la la, j'ai vu çà!". "Si ce n'était pas pour Andy, je ne serais pas ici en ce moment", a dit Kelly à la sortie de l'eau, les larmes coulant. "Je renoncerais tout de suite à ce titre si Andy pouvait revenir. C'est l'une des dernières personnes que j'ai vu au Portugal. Il m'a pris dans ses bras et m'a dit : "je veux que tu le gagnes"." Pas étonnant alors que Kelly ait dédié sa victoire à Andy - pas seulement au micro, mais également dans la série. Tout d'abord, il a obtenu deux gros scores (un 9 et un 9,87) en seulement huit minutes, en s'engouffrant dans deux des tubes les plus profonds de l'épreuve, ce qui a tout de suite enflammé la plage. Libéré après avoir mis combo Adriano, il nous a ensuite proposé une rétrospective de ses plus grands moments de surf. Des dérapages dans l'eau puis il disparaît dans la mousse. Un gros "reverse". Une bataille à la rame. Encore plusieurs tubes.       Kelly dans toute sa splendeur, comme il y a 20 ans Il a même tapé dans la main de Jordy Smith lorsque l'actuel n°2 s'est mis à l'eau pour sa série, comme avec Machado en 1995. Et lorsqu'il est revenu vers la plage, même un gamin en colère n'aurait pas pu empêcher ce sourire. Rien d'étonnant. Il peut y avoir d'autres compétitions de surf. D'autres championnats. Comme la comète de Halley, ce gros morceau d'histoire ne se reproduira pas avant très, très longtemps. A moins qu'il ne décide de le refaire. Et même il n'est pas sûr encore. "Donne-moi une seconde, mon pote!" a-t-il répondu en plaisantant à un journaliste qui l'interrogeait sur un 11ème titre. "Je suis toujours mouillé. Laisses moi au moins me sécher." Il n'est pas le seul qui aura besoin de temps pour réaliser ce qui vient de se passer. Au moins cette fois, nous pouvons en profiter. Kelly a dédié sa victoire à son ami Andy Quelques témoignages de rivaux, d'amis et admirateurs de Kelly Tom Curren, 3x champion du monde "Maintenant, l'ASP va devoir modifier le format de compétition. Kelly l'a détruit. En gros, en recommençant tout à zéro, les futurs champions du monde peuvent réclamer quelque chose de différent. L'ASP, comme nous le connaissons pourrait s'appeler l' AK ASP (Avant Kelly)..." "Félicitations Kelly pour tes 10 titres mondiaux. Tu es de loin le meilleur". Kelly et Tom, deux amis depuis l'enfance Damien Hobgood "10 titres signifie que c'est un record qui ne sera jamais égalé. Je ne vois simplement aucun autre surfeur être capable de faire aussi bien que lui, avec autant de conduite, de détermination et de concentration. On peut dire qu'il a usé trois générations de surfeurs. Ce qui me fait halluciner, c'est la façon dont il arrive à s'imaginer son surf. J'y pense très souvent, mais lorsqu'il regarde une manoeuvre en vidéo, et juste en l'ayant vu une fois, il va presque réussir à la faire tout de suite, sans avoir eu besoin d'essayer des dizaines de fois. Il est fort avec les nombres également. Il sait toujours de combien il a besoin pour gagner un titre, combien de points il lui manque et de combien de points son adversaire a besoin,etc..." CJ Hobgood, champion du monde en 2001 "j'avais l'habitude de le comparer à d'autres grands sportifs : Jordan, Tiger, Lebron, etc... Maintenant je pense qu'il est le meilleur sportif de tous les temps". Joey Parkinson "Personne ne pourra l'égaler. Un seul titre mondial représente un vie de travail toute entière pour la plupart des surfeurs, alors le fait d'en avoir obtenu 10 envoie Kelly sur une autre planète". Respect au maître !  Shane Beschen "Ca renforce davantage sa domination du surf par rapport aux multiples générations de surfeurs impressionnants. C'est une incroyable prouesse et c'était extraordinaire de regarder et faire partie de sa monstreuse carrière. Félicitations ! Le moment qui me marque le plus, c'est il y a déjà bien longtemps, sans doute après son 3ème ou 4ème titre de champion du monde, lorsqu'on a parlé un jour de surf et de carrière. Il m'a regardé et m'a dit : "tu as sans cesse des choses à prouver". Sur le moment, j'étais surpris de l'entendre dire çà, étant donné ce qu'il avait déjà réalisé. J'ai repensé à ce moment et je me rend compte de la force de conduite qu'il y a chez lui, l'un des meilleurs sportifs de tous les temps." Lisa Anderson, x4 championne du monde "Pour parler en mon nom, Kelly m'a toujours inspiré. De notre jeunesse jusqu'à maintenant. En quelque sorte au fond, je ressens comme si j'étais juste là à côté de lui. Il gagne ces titres pour tous les deux. Il essaye en quelque sorte de placer le surf parmi les meilleurs sports du monde. A mes yeux, aucun sport ne connaîtra un plus grand champion." Frieda Zamba, x4 championne du monde "Honnêtement je croyais que c'était irréalisable jusqu'à ce que je vois que Kelly gagne un 7ème titre. Bien qu'il ne l'ai jamais montré, j'imagine pour Kelly le mental et la forme physique qu'il a du avoir pour se maintenir année après année et concourir à ce niveau. C'est un pur exemple de sa force intérieure et sa détermination. Mais, plus que tout autre chose, je pense que c'est la joie qu'il l'a aidé à revenir encore plus fort. Vive le King ! Matt Biolos, shapeur "C'est un grand, fort et puissant nombre. C'est un nombre parfait (10). Il n'y a pas grand chose d'autre à dire ou à faire, son niveau (inaccessible) restera tant que survivra le surf de compétition dans le monde. A ce stade, il devrait se convertir en moine bouddhiste, faire don de tout ce qu'il gagne, vivre dans le célibat et dédicacer sa vie aux philanthropes..." Peter Mel, légende du surf de grosses vagues "Je pense qu'il va nous rejoindre dans l'univers du surf de gros et nous montrer ce qu'il y a à changer dans le surf de grosses vagues. C'est excitant pour moi. Juste de voir ce qu'il est capable de faire quand il viendra, mais aussi voir sa tronche dans des grosses conditions." Nat Young, champion du monde en 1966 "C'est un grand ambassadeur du surf, il a tellement de connaissances. C'est fou comme il est sans cesse en progression, il est capable de tout faire. Dix titres de champion du monde, c'est impressionnant."   Crédits Photos : ASP/ Cestari / Kirstin  www.aspworldtour.com Andrew Shield www.andrewshield.com.au Vidéo : Talon Clemow Traduction : Nico D. Source :  www.surfline.com www.surfinglife.com.au Powered by Nico
Mots clés : kelly, slater, champion, monde, x10 | Ce contenu a été lu 1480 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 16/07/2022
Une grosse houle s'est abattue sur l'archipel indonésien la semaine dernière.
Surf | Le 14/07/2022
Mais aussi Yago Dora, Jorgann Couzinet ou encore William Aliotti.
Surf | Le 25/04/2022
Une équipe de surfeurs et bodyboardeurs a fait le plein de sensations.