Surf - Taylor Steele et le Maroc, une histoire d'amour compliquée !

- @oceansurfreport -
Taylor Steele

Taylor Steele, le grand réalisateur américain, est arrivé au Maroc la premiere fois en 2006 où il a tourné une séquence inoubliable pour son film Slipping Jetstreams



Après être tombé amoureux du Maroc et de ces spots uniques, Taylor Steele reviens en 2010 au royaume en compagnie de Mikala Jones et Marlon Gerber, avec une envie de descendre un peu plus au sud. Les choses ne se sont pas avérées facile cette fois-ci et malheureusement cette séquence au Sahara n'as jamais été montrée. Pourquoi ? Taylor raconte : « Notre trip au Sahara pour Castles in the Sky a été un sacré merdier. La douane a pris nos caméras à l'aéroport marocain, on a perdu des heures dans divers stops douaniers en essayant d'accéder à des zones d'exclusion aérienne du Sahara profond, et quand nous avons finalement trouvé les vagues, on s'est retrouvé dans une altercation avec des locaux Marocains. On a surfé. On a filmé. Mais pas assez pour en faire un film. Juste ceci.»




10 ans après, Taylor Steele publie enfin ces deux minutes sur sa chaîne YouTube. Une video qui annonçait une séquence prometteuse sauf toutes ses complications qui ont presque tout gâchés.



 
Mots clés : maroc, sahara, castles in the sky, taylor steele, mikala jones, marlon gerber | Ce contenu a été lu 335 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Environnement | Le 29/11/2019
Voyages | Le 22/11/2019
Trois heures de vol pour réunir tous les ingrédients d'un surf trip idéal.