Surf - Mer du Nord Pumping by Denis

- @oceansurfreport -
Pays-Bas, Mer du Nord (03/03/11) - Bodyboarder depuis maintenant 18 ans, j'ai surfé beaucoup d'endroit en France mais aussi lors de mes "surf trip" (Maroc, Tahiti, Hawaii, Bali et j'en oublie). Mer du Nord Power !! Suite à un coup de foudre pour une Néerlandaise, depuis quelques années je me suis exilé donc aux Pays Bas. Mais ma première réaction quand j'ai vu la mer du nord est de me dire : "?! il y a des bonnes vagues ici?" Et la réponse est de temps en temps, il y a des conditions qu'il ne faut pas rater, comme cette journée du 28/02/2011, où les conditions étaient belles et bien au rendez vous. C'est marron, c'est pumping et c'est froid... Vagues de 1m-1m20, offshore. Bon, d'accord tu ne restes pas dans l'eau pendant 3h, car avec une température extérieure de 3 degrés et une eau à 6°, tu prends un max de vagues pour te réchauffer. Vagues shore-break en Mer du Nord. L'ambiance à l'eau est détendue, même si il y a 40 surfeurs, la plupart ne prennent pas de vagues, et avec un peu d'expérience il y a toujours un bon pic à trouver. Chocolate Barrel !! A noter, qu'il y a très peu de bodyboarders, une vingtaine (je suis le seul Français). La meilleure orientation de houle est de N-NO, le vent SSO (souvent et soutenu) est pour les principaux spots offshore et naturellement les vents d'E. Merci à Denis pour ce récit et ces vagues perfect rarement vues. Texte et photos by : Denis Powered by Jeff  
Mots clés : mer, nord, pumping, by, denis | Ce contenu a été lu 1248 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Interview | Le 28/06/2020
À l'occasion de la journée nationale des sauveteurs en mer, le free-surfeur breton se confie sur son engagement au sein de la SNSM Penmarc'h.
Surf | Le 11/06/2020
Un long-métrage 100% "fait-maison" pendant le confinement.
Surf | Le 06/06/2020
Comme le Chili, la Norvège, est l'un des rares endroits au monde où le surf et le ski peuvent s'unir pour le meilleur et pour le pire.