Surf - Le quiver de Natxo Gonzalez détruit par Ibéria

Les compagnies aériennes à nouveau dans le viseur

- @oceansurfreport -

Après les récents déboires d'Alex Gray qui s'était retrouvé avec quatre boards sur cinq détruites après un vol sur American Airlines, c'est au tour de Natxo Gonzalez d'avoir une très mauvaise surprise. En route pour le Chili après l'annonce d'un swell massif en approche, le basque a embarqué son quiver composé notamment d'une 10'4, 9'6, et d'une 7'4 pour un vol sur Iberia. A l'arrivée, Gonzalez a ouvert son boardbag pour y trouver les trois planches cassées en deux

Furieux, Natxo a donc partagé sa mésaventure sur Instagram dans différents posts : « Hier j'ai acheté mes billets pour le Chili pour y surfer l'un des plus gros swells de ces dernières années, et même en ayant payé les frais de transport, voilà comment j'ai retrouvé mes planches à l'arrivée. Merci Iberia. Vous les avez jetées depuis le 7ème étage ? Ce n'est pourtant pas facile de péter des planches pareilles. Ou bien vous avez roulé dessus, je ne sais pas ce qu'il s'est passé. »

Nombreuses ont été les réactions suite à ce poste. Otto Flores raconte notamment qu'il a subi les mêmes problèmes sur Iberia « Iberia m'a fait la même chose à mon retour des îles Canaries, c'est la pire compagnie concernant le transport des planches de surf. C'est comme s'ils avaient quelqu'un dans leur équipe qui détestait les surfeurs et voyant les planches de surf les détruit. Honte sur vous, Iberia. » Pour Sancho, « Ils l'ont fait exprès, c'est sur. ».  Quant à Peter Mel, il est resté interloqué : « Comment c'est possible qu'un tel truc soit arrivé ?? »

L'ire de nombreux surfeurs s'est également déversée sur le compte Instagram d'Iberia qui devra dans les prochains jours gérer la crise.

Mots clés : natxo gonzalez, iberia, transport de planche | Ce contenu a été lu 7314 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 06/05/2020
Au travers de quatre épisodes, suivez les pas du free-surfeur basque aux quatre coins du monde.
XXL | Le 24/11/2019
Grant Baker, Natxo Gonzalez et Miguel Branco à l'assaut de la droite barbare située dans le Pays basque.