Surf - One Team. One Tour

Le team Quiksilver sur le dream tour

- @oceansurfreport -

Cette année, Quiksilver peut se targuer représenter pas moins de six surfeurs sur le World Tour, chacun originaire d’une région différente du globe : Jérémy Florès pour la France, Ezekiel Lau pour Hawaii, le brésilien Wiggolly Dantas, l’italien Leonardo Fioravanti, l’américain Kanoa Igarashi et pour finir le rookie australien Connor O’Leary. Agés de 19 à 28 ans, tous sont prêts à en découdre parmi l’élite. Mention spéciale au dernier arrivé Connor O’Leary qui s’est plus que distingué au Quiksilver Pro Gold Coast en atteignant les quarts de finale. 

Jeremy Flores
Date de naissance: 27/04/1988
Hossegor, France

De la passion, Jérémy Florès n’en manque pas. Que ce soit à l’eau ou en dehors. Né sur l’île de la Réunion, élevé à Madagascar et actuellement résident français, le talent de Jérémy Florès est très vite repéré. Tout jeune, il parcourt déjà le monde en compagnie de légendes comme Kelly Slater. Cette experience du monde lui permet de peaufiner son surf : puissant, progressif et guerrier dans les grosses conditions. A son palmarès on dénombre deux victoires du CT, le Pipe Masters en 2010 et le Billabong Pro Tahiti en 2015. 

Wiggolly Dantas
Date de naissance: 16/12/1989
Ubatuba, Brésil 

Le surf de Wiggolly Dantas parle de lui-même. Après avoir gagné le Quiksilver Saquarema Prime event en 2014, il se qualifie sur le CT et se fait vite une place parmi l’élite. Chargeur, il sait faire face aux grosses conditions et met souvent à profit ses qualités en surf backside pour s’imposer. Sans oublier évidemment sa technique aérienne qui fait de lui l’un des brésiliens les plus complets de sa génération. On l’imagine bien prendre régulièrement place sur le podium dans les prochaines années.

Kanoa Igarashi
Date de naissance: 01/10/1997
Huntington Beach

L’américain Kanoa Igarashi est aussi technique que progressif. Constamment surprenant et étonnamment constant, le nippo-américain est le petit prodige de Huntington Beach. Sur le QS il avait décroché le Pantin Classic Galicia Pro et le Mahalo Surf Eco Festival. Sur le CT, il avait atteint les finales pour sa première participation au Billabong Pipeline Masters. 

Connor O’Leary  
Date de naissance: 10/12/1993
Cronulla, Australie

Après une carrière junior impressionnante, Connor O’Leary a disparu dans le fond du classement sur le QS pendant un moment. Malgré une technique acérée, les résultats n’étaient pas là. Durant une certaine période, l’australien a alors dû se mettre à donner des cours de surf pour financer son rêve. En 2015, il est passé à deux places de la qualification puis l’année suivante tout a fini par payer. Le voilà désormais là où il avait toujours rêvé d’être. 

Leonardo Fioravanti
Date de naissance: 08/12/1997
Rome, Italie

Depuis l’adolescence, Leo n’a cessé de se faire remarquer. Jeune, le monde lui appartenait : une forme inaltérable, des aerials bien travaillés, une approche intrépide des grosses vagues. Aujourd’hui adulte, il a beaucoup appris de sa sévère blessure à Pipeline qui pendant plusieurs mois l’a tenu éloigné des line-ups. A seulement 18 ans il a déjà vaincu Kelly Slater et Adriano de Souza en tant que wildcard sur le CT. C’est donc confiant qu’il aborde cette saison 2017.

Ezekiel Lau
Date de naissance: 23/11/1993
Honolulu, Hawaii

Du talent, de la motivation, un esprit positif et un soupçon d’endurance, voici la formule du succès pour Zeke Lau. L’hawaiien qui a déjà connu une traversée du désert dans sa carrière a su refaire surface. En 2015, il a enfin pu faire ses preuves sur le CT. Celui qui rêve de décrocher un titre mondial ne lâchera rien.  

Mots clés : one team, one tour, quiksilver, team | Ce contenu a été lu 3364 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs