Surf - Non au déversement des eaux vannes dans le fleuve / plage de Mehdia

Alerte : canalisations d'égouts pas pour tous les goûts!!!

- @oceansurfreport -

Mehdia, berceau du surf au Maroc avec ses multiples spots comme le moone qui offre de belles droites surfable entre 0.5 et 4 m, Kadousse un short break très prisé des surfeurs et bodyboardeurs qui se situe plus à gauche, Ghouroube doté de plusieurs pics dont la fameuse gauche longue et tubulaire qui déferle parfaitement jusqu'au bord et donne un mur très sympa pour les amateurs de figures aériennes, on relève aussi un nombre illimité de spots entre la plage Mehdia et la plage Taxi Beach qui restent à nos jours peu connus.

De l'autre coté de la 2eme jetée, sur une plage déserte prisée par les pécheurs se trouve le spot de Chlihate, une superbe gauche très rapide qui varie entre 0.5 et 4 mètres. Pour accéder à ce spot il faut soit prendre une barque soit ramer pour les plus courageux.

Enfin le spot de Charatane, qui se trouve près de l'usine la Monegasque, ou l'on surfe sur une épave de bateau, ne marche qu'à partir de 3m de houle en offrant une gauche parfaite.

Info spot Surf Report : ma.surf-report.com/surf-info/kenitra-mehdia

Aujourd'hui tous les spots de Mehdia, ainsi que la plupart des plages marocaines, sont menacés par la pollution sous plusieurs formes.

Ensemble, réagissons, pendant qu'il en est encore temps!

Signez cette nouvelle pétition pour la sauvegarde de notre littoral.

Lien pour signer la pétition : ici


« Après tous les efforts déployés dans le projet d'assainissement du Bassin du Sebou (17 centres au Maroc), nous sommes affligés de constater qu'au niveau de l'embouchure, à Kenitra et plus précisément au niveau de la plage de Mehdia (vers la monégasque) est prévue le rejet des eaux usées du nouveau complexe touristique ......... directement dans le fleuve.

Jusqu'à aujourd'hui les habitants de Mehdia avaient des fosses septiques. Ils sont ravis de voir arriver le système des canalisations d'égouts mais déçus de constater que les eaux usées seront rejetées dans la mer directement. Les eaux de baignade seront donc contaminées et les baigneurs avec. En effet, lorsque les eaux usées sont rejetées dans la mer après un traitement insuffisant ou sans épuration, elles polluent les eaux de baignade. Les eaux sont contaminées par des bactéries, des virus et des parasites issus des eaux usées domestiques rejetées en mer sans traitement. Ces eaux peuvent transmettre à l'homme des maladies, en cas d'ingestion ou de contact.

Les nombreux amateurs de cette belle plage de Mehdia avaient espéré que les égouts soient reliés à une station d'épuration surtout à l'heure de la COP 22 et de l'engouement général pour la protection de l'environnement.

A signaler que le même problème se pose ailleurs sur des plages très en vue dont nous ne citerons pas le nom de peur de contrarier les investissements importants en jeu... alors qu'en penser? Adieu les pavillons bleus sur toutes nos côtes ? Baignons- nous dans des piscines d'eau douce à l'heure où il faut économiser l'eau et éviter de creuser des puits qui pompent la nappe phréatique? Continuons à faire l'autruche, ce qui est caché ne se voit pas et on verra bien après ....

Où est le temps où le sable de nos plages était propre, où nous n'avions pas peur que nos enfants attrapent des champignons et où on ne courait pas se rincer à l'eau douce après un bain de mer? »

Mots clés : protection littoral, environnement, surfriderfoundationmaroc, pétition, plage mehdia | Ce contenu a été lu 809 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Environnement | Le 23/08/2017
Signez la pétition pour la sauvegarde du littoral.
Environnement | Le 14/09/2019
Un documentaire qui rend intelligible l'évidence du recyclage des déchets et le fort impact de l'industrie du textile sur l'environnement.
Environnement | Le 11/09/2019
Au total, 7 îles pour une distance de 273 kilomètres parcourue en 6 jours pour mettre en lumière les recherches sur le changement climatique.