Surf - Save The Waves - Malibu

- @oceansurfreport -
Malibu, Californie (18/10/10) - “Save The Waves Coalition” lance le programme du “World Surfing Reserves”. Le 22 juillet dernier, la coalition « Save The Waves», en accord avec la « National Surfing Reserves » (NSR)  australienne et l’« International Surfing Association » (ISA) a annoncé la nomination du site de Malibu comme première réserve mondiale du surf. Par ce geste, inspiré par l’impact et le succès du programme « Patrimoine mondial de l’UNESCO », elle espère attirer l’attention générale de la communauté Surf pour une meilleure considération des vagues, dans le but de préserver davantage les ressources océaniques. Le spot mythique de Malibu et sa configuration unique !! « C'est très simple », explique Joao De Macedo, directeur du programme «World Surfing Reserves» (WSR). «Nous rendons hommage aux spots mythiques de surf ». WSR fait son choix en utilisant le « Conseil visionnaire », composé de vingt-trois personnes (y compris Jeff Clark, Greg Long et Rabbit Bartholomew) qui votent pour déterminer les futurs sites WSR. Ce vote est fondé sur la qualité des vagues, les caractéristiques de l'environnement, l'histoire du surf, et le soutien local. « Pour une fois qu'une organisation internationale joue un rôle et parvient à faire comprendre à quelques décideurs locaux qu’un spot de surf est chéri et apprécié par une communauté beaucoup plus large – cela apporte beaucoup d'énergie positive à tous », ajoute Macedo. « Cela place beaucoup de querelles locales à un niveau différent ». Malibu - Première Réserve Surf protégée !! Alors qu’une coalition similaire, connue sous le nom de « National Surfing Reserves », a honoré onze sites en Australie, entre Maroubra Beach et Kalbarri, Malibu est le premier programme de réserve de surf à dépasser les frontières. Le nouveau statut de Malibu, qui sera officialisé le 9 octobre prochain, semble important, mais n’a actuellement aucune incidence légale – il s’agit d’une décision intentionnelle de la « World Surfing Reserves » de contourner les blocages bureaucratiques.  « La WSR a choisi de ne pas continuer directement la protection juridique car l'attente d’autorisation peut être très longue », explique Macedo. "Il a fallu patienter plus de 20 ans entre la première réserve de surf de Bells Beach, instaurée en juin 1973 et l’officialisation de la première NSR, avec la réserve de surf de Maroubra en Mars 2006." «Il s’agit plus d’un symbole de statut», ajoute Chad Nelsen, Directeur de l’association environnementale « Surfrider Foundation » et membre du Conseil visionnaire de la WSR (World Surfing Reserves). « Un congrès mondial a décidé que c'était l'un des joyaux de la planète. J'ai bon espoir que cette désignation fasse que l’opinion générale prenne conscience que cet endroit a vraiment besoin d'être protégé ». Il faut sensibiliser le monde aux problèmes de l'environnement.   Selon Nelsen, qui a mené des recherches approfondies sur l'impact économique des spots de surf comme Malibu, les eaux objectivement sales de Malibu ont coûté des millions de dollars à la communauté.  «C'est, à mon avis, la question à Malibu», dit Nelsen. «Je ne suis pas sûr qu’une désignation WSR en soi augmente la valeur d'un spot de surf. C'est plus la manière dont le statut WSR est utilisé pour protéger et restaurer la qualité de la zone de surf qui peut augmenter ou préserver sa valeur. Je pense que cette désignation est un bon moyen d'augmenter la pression politique afin de rendre propre la qualité de l'eau à Malibu. "  Tandis que Malibu est devenu l’un des premiers spots de surf à acquérir le statut de « World Surfing Reserves », d'autres sont sur la même voie.  Selon Macedo, « Save the Waves » a planifié de reconnaître comme tels Waikiki à Hawaï et Manly Beach en Australie d’ici les douze prochains mois. Crédits photos : http://www.savethewaves.org/ http://earth.google.com/intl/fr/  Plus d'infos : http://www.savethewaves.org/ Powered by Jeff & Nico  
Mots clés : save, the, waves, malibu | Ce contenu a été lu 1341 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Environnement | Le 09/03/2019
Un Bulldozer prélève du sable de la baie.
Environnement | Le 18/05/2015
Les surfeurs se mobilisent pour le spot