Surf - La WSL annule Margaret River pour la sécurité des surfeurs

- @oceansurfreport -
WSL / Cestari

Les derniers jours de l'étape de Margaret River Pro se sont déroulés dans un climat tendu avec les deux attaques de requin (non fatales) aux abords de la compétition. Ne pouvant risquer la sécurité des surfeurs, Sophie Goldschmidt, PDG de la WSL, a décidé d'annuler le reste de la compétition dans l'ouest-australien pour circonstances exceptionnelles...

" Le surf est un sport qui comporte diverses formes de risques et ces animaux sauvages qui habitent dans notre environnement de performance en font partie. Les requins sont une réalité occasionnelle des compétitions de la WSL, et du surf en général. Tout ceux qui sont associés à notre sport le savent. Il y a eu des incidents dans le passé, et il est possible qu'il y ait d'autres incidents dans le futur qui n'ont pas (et ne vont pas) entraîner l'annulation d'un événement. Cependant, les circonstances actuelles sont très inhabituelles et troublantes, nous avons donc décidé que le risque présent à Margaret River cette saison avait franchi le seuil de l'acceptable. " a commenté Goldschmidt.

Après deux attaques lundi dernier à quelques kilomètres seulement du site de la compétition, la WSL a mis en place des protocoles de sécurité, mais a dû faire face aux divergences d'opinion de chacun sur la situation, y compris celle de certains surfeurs pro qui préféraient ne plus surfer dans les environs. 

" La sécurité est notre priorité absolue et c'est la bonne décision à prendre dans de telles circonstances ", a déclaré Kieren Perrow, commissaire du WSL. " Nous avons évalué la situation de près, parlé avec les athlètes, la water safety, les autorités locales et examiné autant d'informations que possible. Margaret River est un lieu fantastique, mais la présence de ces requins agressifs et de baleines échouées nous a convaincus que notre plan d'action était le bon. "

Le mot des pros

La surfeuse Sage Erickson également représentante des femmes sur le CT a commenté cette décision :  " C'est une décision très difficile car les surfeurs adorent venir ici. C'est magnifique, les vagues sont incroyables et la communauté est très favorable au surf professionnel. Cela dit, la situation est très compliquée cette saison et certains surfeurs ne se sentent pas en sécurité. Je sais que ce n'est pas une décision facile, mais nous apprécions vraiment la quantité d'informations et de discussions qui sont venues justifier un tel choix." 

Du côté des hommes, Adrian Buchan, surfeur du tour et représentant des hommes est lui aussi conscient du danger : " Je suis entièrement en accord avec la prise de position de la WSL pour placer la sécurité des surfeurs avant tout le reste. L'Ouest australien est l'un de mes endroits préférés et une partie de son attrait est justement sa beauté brute et le sentiment d'être proche de la nature.Je suis de tout coeur avec la communauté locale et je suis malgré tout très impatient de revenir bientôt"

L'annulation du Margaret River Pro distribuera en conséquence des points aux athlètes selon les règles de la WSL, cependant, la possibilité de terminer l'évènement sur un autre spot pendant la saison n'est pas exclue... 
     
Mots clés : wsl, annulation margaret river pro, requins | Ce contenu a été lu 5779 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Longboard | Le 31/08/2019
À seulement 22 ans, la Réunionnaise s'empare du titre continental, le cinquième de sa carrière.
Surf | Le 30/08/2019
Antoine et Edouard Delpero, Justine Dupont et Zoé Grospiron ne sont pas en reste à Pantin !
Surf | Le 28/08/2019
À quelques heures de son quart-de-finale à Tahiti, la WSL dresse le portrait d'un personnage haut en couleur.