Tour de France - Tour de France des spots

Etape 22 : Capbreton

- @oceansurfreport -

Océan Surf Report vous emmène sur un Tour de France des spots grâce à notre réseau de reporters qui se lèvent tous les matins pour prendre en photo leur spot respectif.

Tous les samedis nous partons à la découverte de la Bretagne, des Landes, de la Gironde, des Pyrénées Atlantiques ou encore de la Méditerranée en interrogeant le local de l’étape pour en savoir plus sur son spot.

On continue ce grand Tour de France avec Capbreton et notre reporter Adrien de Like-Epic :

OSR : Salut Adrien, peux-tu nous parler de ton parcours et de ce qui t’a amené ici ?

Mon père est un windsurfeur, quand j’étais mino, je l’accompagnais à chaque sortie. Toujours attiré par la vague, j’ai commencé par faire du bodyboard puis après je suis passé au windsurf. Quand j’ai eu l’âge de travailler je suis parti en saison. J’ai fini par faire une saison d’été dans le coin, c’est à ce moment que je me suis mis à + surfer que windsurfer. Quand j’en ai eu marre des saisons, il a fallu se poser quelque part. Avec ma femme, on hésitait avec la haute Savoie mais notre choix fut Capbreton (avec la montagne pas loin).

OSR : Peux-tu nous décrire le spot ? (Quelles conditions pour que ça marche/ l’ambiance à l’eau ?)

Le santocha est LE spot de Capbreton, super accessible, le monde ne manque pas.

OSR : En quoi est-ce différent de surfer ici ?

Le spot est protégé par les rochers, du coup il y a généralement un bout à surfer même quand ça sature ou que c’est trop venté ailleurs. Au pire, si le santoch’ sature, il y a le prévent juste à côté.

OSR : Ton meilleur souvenir à l’eau ici ?

La dernière fois que j’ai surfé avec mon pote. On devait repartir bosser pour 9h. Gentiment, mon pote demande l’heure à un inconnu. Celui-ci lui répond « il est l’heure que tu te casses bosser ! ». C’était tellement inattendu que ce message d’amour nous a fait rire pendant 20mn.

OSR : Ta plus grosse boîte ici ?

Un jour de conditions sérieuses, j’ai cassé mon leash devant les rochers, ma board neuve a fini direct dans ces derniers. J’ai tenté de la récupérer mais le leash était accroché. En me retournant j’ai vu la série arriver, du coup obligé de repartir à l’eau. Après un peu de nage, j’ai fait le tour pour la récupérer, elle était en miettes…

OSR : Peux-tu nous parler de Like-Epic ?

Like-epic est distributeur européen de planches de surf et accessoires en provenance d’Afrique du sud. On a ouvert l’e-shop et le showroom en octobre 2014. Nous fédérons actuellement un collectif de 14 shapers.

Nous souhaitons introduire des planches de qualités à des prix accessibles. Nous sommes essentiellement sur du sur-mesure, nous souhaitons fournir à nos clients des conseils avisés afin qu’ils aient la planche qui leur correspond le plus sous les pieds

Like epic est aussi le distributeur officiel de l’antenne Kanabeach « Core division », la partie technique de la marque Kanabeach. Actuellement Spider, Davey et Crafty Hands font les surfboards kanabeach.

OSR : Quoi de prévu en 2015 ? Des projets en cours ?

Nous avons récemment accueilli le shaper Elton-lee Ireland dont le fiston est le champion des moins de 14 ans en  Afrique du sud. Il fait des boards spécialement pour les groms et elles fracassent tout. Notre objectif est de gagner en visibilité dans un premier temps. Nous travaillons sur un corner dédié 100% aux enfants. Les planches destinées à la gente féminine nous intéressent aussi, il n’y a pas beaucoup d’offres qui leur sont destinées à ce jour.

Retrouvez tous les jours les reports de Capbreton : www.surf-report.com/surf-report-capbreton-santocha-12154.html
Plus d'infos : www.likeepic.fr
www.facebook.com/likeepicsurf

Mots clés : tour de france, spot, capbreton, landes, surf, like-epic | Ce contenu a été lu 7873 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs