Voyages - Au nord de Malé, c'est le Grand Nord

A la découverte du nord des Maldives

- @oceansurfreport -

Explorateur de vagues, auteur des guides Stormrider, spécialiste des mascarets, Antony ‘Yep’ Colas organise également tous les ans des croisières surf aux Maldives dans les atols encore quasiment inexplorés avec Maldives Surf. En août dernier il a d’ailleurs mis le cap sur le Nord des Maldives, une zone encore fortement méconnue. Il raconte : 

« Depuis ce premier trip en Mai 2005 avec les riders du Team Oakley où j'avais drivé des gars comme Adriano De Souza ou Adam Melling sur la vague de Kakuni, je ne cesse de vouloir revenir dans le Grand Nord des Maldives.

La houle y rentre un peu moins bien qu'au sud mais quand ça rentre, notamment au coeur de la saison des Maldives entre Juin et Août, époque où la houle dépasse fréquemment les 2m, ça donne de bonnes vagues un peu partout sur les atolls. Et à chaque trip, le 7ème en aout dernier, on découvre d'autres vagues et surtout sur la façade ouest, lorsque le vent de mousson reste acceptable, disons au-dessous de 10 noeuds, on trouve pas mal de gauches, alimentées par une houle d'Ouest / N-O quasi-constante que les atolls connus plus au sud ne prennent pas ou peu.

Marrant de prendre la bateau avec la bande de petits Suisses de l'Asso Romande de Surf, concoctée par le Chaps el Maestro, de jeunes gars comparés aux quadras et quinquas qui sillonnent l'essentiel des line-ups maldiviens. Un mix assez bigarré avec des niveaux différents. Et quand après la 1ère session à Sultan's à 30 gars à l'eau et 2 coups de gueule de clients australiens qui se prenaient le bec avec un guide de surf israélien trop gourmand pour le lineup, on a fait les comptes : les conditions étaient belles, genre gros 1.5m offshore mais avec quelques bouts de vagues chacun en près de 2 heures, on était plutôt frustré de ne pas choper au moins une vague de série de temps en temps. Bref, départ Grand Nord immédiat sur une nuit de navigation ! Un peu agitée, le prix à payer pour fuir la foule !

Les 12 jours qui suivirent furent juste idylliques. Certes, on n'eut pas de vagues au-dessus de 2m, seulement des vagues propres d'1m à 1m50 ! C'est à dire, le pied pour le commun des surfeurs comme vous et moi ! Kakuni marcha mais à trop petite taille pour exulter tandis que Rasputine montra son meilleur visage pendant plusieurs jours d'affilée. On dégota de nouvelles vagues que les Suisses purent estampiller à leur guise : Pains Frais (gauche), Ovomaltine (gauche) et Toblerone (droite). Sachant qu'on ne croisa aucun bateau, seulement 3 surfeurs locaux à Rasputine, des gamins paisibles qui venaient faire trempette le soir et le vendredi. 

Le tout avec très peu de grosses pluies d'orage, (coup de bol, la mousson est parfois humide), zéro gros pépin mécanique côté bateaux (ok, un coup de clé à mollette de temps en temps), pas de grosses blessures (ok, une épaule démise pour Fred mais il a pu resurfer après quelques jours) et la visite des raies Manta à G.I Joe ! Sans oublier le drone savamment piloté par Andy, qui nous a évité quelques mouvements de bateaux, qui nous a indiqué quelques bonnes passes et qui nous a gratifié d'images célestes, dont je ne me lasse pas. A vous d'en juger !

Un soir, je ne sais quelle mouche nous a piqué, on s'est mis en tête de nettoyer un bout de plage jonché de bouteilles, slaps, brosses à dents et autres merdes de notre civilisation : on a tout crâmé et enfoui le résidu sous le sable. Pas forcément la meilleure solution mais que voulez-vous, l'important était de montrer aux Maldiviens qu'une plage poubelle, c'est pas beau. Et ils ont fini par nous aider à ramasser : un micro-exemple de l'immense problème de la gestion des déchets dans les atolls ! »

Antony "YEP" Colas
www.maldivesurf.com

Mots clés : nord, maldives, surf, antony yep colas | Ce contenu a été lu 8463 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
WCT | Le 18/09/2019
Récit d'une finale d'anthologie, opposant les deux frères Irons sur le spot de la Nord en 2004.