Voyages - La destination du mois : le Costa Rica

- @oceansurfreport -

Le pays de la Pura Vida fait décidément rêver. Qualité de vie, tranquillité, richesses naturelles à n'en plus finir... le Costa Rica se démarque de ses voisins d'Amérique centrale grâce à trois atouts non négligeables : la qualité des conditions de surf, les restaurants à l'approche « de la ferme à la table » et la dynamique d'un tourisme durable. Sans oublier qu'il est l'un des pays qui concentrent le plus de biodiversité au monde, avec près d'un million d'espèces différentes. 

C'est en outre une destination en parfaite adéquation pour les sportifs et les amoureux de la nature : randonnée, VTT ou activités nautiques sont des incontournables. Après une semaine passée dans le pays, la Pura Vida commencera déjà à vous gagner... difficile de quitter cette philosophie ensuite. 

Quelle que soit la période de l'année, c'est une eau à 30° degrés et des vagues consistantes qui vous attendent sur place. Le film The Endless Summer 2 réalisé par Bruce Brown a d'ailleurs établi la réputation des vagues costariciennes. Tamarindo, Playa Hermosa, Pavones, ces noms vous font sûrement frissonner d'avance ! Evidemment on privilégiera la saison sèche (décembre à avril) pour y partir plutôt que de s'aventurer lors de la saison des pluies de mai à novembre. La côte Caraïbe est plus humide, mais aussi plus capricieuse en termes de houle. 

Il faudra compter 11h de vol depuis Paris pour rejoindre San José la capitale et environ 800 euros pour un aller-retour durant le mois de février avec Air France/KLM. Ces tarifs sont évidemment variables, que vous profitiez d'une promotion, que vous anticipiez l'achat de votre billet ou au contraire que vous l'achetiez en dernière minute. Une fois sur place vous pourrez profiter au maximum de la chaleur ambiante, les températures dans l'air comme dans l'eau en février avoisinent les 30° degrés, côté Caraïbes comme côté Pacifique.

Où surfer

Playa Guiones, Nosara
Avec 300 jours de surf par an, Playa Guiones est sûrement l'un des spots les plus consistants du Costa Rica. Les vagues sont d'ailleurs parfaites pour les débutants, avec un fond sableux et peu de puissance. Attention quand les gros swells rentrent, seuls les surfeurs expérimentés sont invités à y goûter. On peut y surfer à marée haute comme à marée basse, dans une eau d'une clarté absolue à 28° degrés. Non seulement Nosara offre des conditions parfaites de surf mais on prétend que ses habitants vivent plus longtemps et plus heureux que partout ailleurs dans le monde. 

Playa Tamarindo, Tamarindo
L'un des spots les plus réputés de la côte Pacifique. Swell consistant, vents offshore, longue plage de sable et spots de reef : on comprend pourquoi les touristes trouvent refuge dans ce petit coin de paradis. Non seulement Tamarindo offre un spot en plein coeur de la ville sur la plage principale mais elle compte aussi deux autres spots à seulement 5 minutes de là. 

Little Hawaii, Playa Avellanas
L'un des secrets les mieux gardés du Costa (ou presque), ce spot est réservé exclusivement aux experts. Avec des vagues qui peuvent atteindre les 5 mètres, cette destination surf n'est pas faite pour tout le monde. On surfe la vague de préférence à marée basse. Ne vous attendez pas à trouver un hôtel luxueux dans le coin, on y séjourne dans des cabanes ou des auberges modestes.

Playa Dominical
Située sur la côte sud pacifique du Costa Rica, cette ville endormie et tranquille abrite les vagues les plus consistantes de la région. Des vagues puissantes et creuses déroulent sur tout le long de la plage. Evitez la marée basse pour ne pas vous engouffrer dans les closiers, et soyez au courant que méduses et raies circulent dans le secteur. Avec près de 4 kilomètres de plage, une végétation luxuriante et des peaks pour les débutants comme les experts, Playa Dominical a tout pour plaire.

Playa Hermosa, Jaco
Situé un tout petit peu plus au sud de la ville touristique de Jaco, Playa Hermosa est une plage longue de 10 km au sable noir. D'avril à novembre, à marée montante et marée haute, les surfeurs expérimentés pourront profiter des swells qui rentrent à cet endroit. 

Salsa Brava, Puerto Viejo
Si les vagues caribéennes vous attirent, Puerto Viejo est un excellent choix. Salsa Brava, la vague la plus dangereuse du pays se situe à Puerto Viejo et les surfeurs viennent du monde entier pour se frotter à cette vague qu'on croirait hawaïenne.

Pavones, Costa Rica
On dit de Pavones que c'est la deuxième plus longue gauche du monde : ce serait donc dommage de passer à côté de ce petit bijou. Il faudra avant tout parvenir à destination sans encombre, le village se situe hors des sentiers battus, et braver la saison humide pour espérer voir la vague fonctionner au maximum de son potentiel. Une fois arrivés, vous n'avez plus qu'à vous détendre, à la terrasse d'un des restaurants locaux, ou à l'eau avec des rides qui peuvent dépasser les deux minutes. Pavones est réservé aux aventuriers qui veulent aller au bout du monde pour trouver une vague worldclass.

 Playa Naranjo
Aussi appelé Witches Rock ce spot est également déconseillé aux débutants. Situé à l'intérieur du parc national de Santa Rosa, il n'existe aucune solution pour loger non loin, hormis le camping. Les surfeurs viennent donc généralement en bateau pour la journée avant de repartir. Malgré le danger d'y croiser quelques crocodiles et requins, certains continuent de s'y aventurer.

Mal Pais
Ce qui était un petit village de pêcheurs auparavant est devenu une destination surf à part entière. Avec Playa Carmen, Santa Teresa et Mal Pais, chaque spot conviendra à un niveau de surfeur. Les débutants iront à Playa Carmen pour trouver une petite vague tranquille et les surfeurs expérimentés testeront Santa Teresa pour la promesse de son barrel. 

Playa Negra
Rendu célèbre par le film Endless Summer II, Playa Negra offre parmi les meilleures conditions du pays. Soyez prévenus, vous ne serez pas seul à l'eau et la zone de take-off est assez petite. La plupart des surfeurs préfèrent se mettre à l'eau à marée haute puisqu'à marée basse les rochers arrivent à fleur d'eau. Si vous vous y risquez, un tube parfait ultra-rapide sera votre récompense. 

Mini-guide : où dormir, quoi visiter ?

Nos coups de coeur

Le Rancho Delicioso Surf Camp

L'un des plus beaux bâtiments de la région, construit entièrement avec des matériaux naturels. A l'intérieur, trois étages différents proposent chacun un espace de vie ouvert. Un design au style luxueux et exotique du lieu, pour un Surf Camp particulier à l'esprit dortoir. Dernière touche d'originalité : les six lits en forme de nid, tous suspendus dans les airs par un système de cordes reliées au plafond. Chaque nid a son propre éclairage, son ventilateur et sa moustiquaire...les lits les plus cools du monde !


Un surf camp à la capacité d'accueil limitée (21 hôtes max) qui s'intègre dans un environnement agréable et familier. Vous pourrez séjourner dans l'un des quatre bungalows mais aussi vous installer dans la maison principale avec vue sur l'océan Pacifique. Un petit-déjeuner sous forme de buffet est proposé tous les matins et un menu international qui convient à tous les régimes alimentaires est servi chaque midi et soir. L'équipe travaille avec des moniteurs de surf locaux et fait en sorte de constituer des groupes ne dépassant pas quatre personnes pour offrir la meilleure expérience surf. Des cours individuels sont également offerts sur demande.

Infos pratiques sur le Costa Rica

Durée de vol : environ 11h
Fuseau horaire : UTC-6
Visa obligatoire : non (passeport en cours de validité obligatoire)
Vaccins obligatoires : un certificat international contre la fièvre jaune
Monnaie : Colón costaricien (CRC) 1 € = 711,227 CRC
Langue(s) : espagnol

> Préparez votre prochain surf trip grâce à notre rubrique Voyage et explorez notre guide mondial des surf camps <
     
Mots clés : surf costa rica, voyage, surf trip, amerique centrale | Ce contenu a été lu 41324 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Voyages | Le 05/09/2019
Une belle destination de surf - malgré son caractère confidentiel - pour qui aime vadrouiller, en prendre plein la rétine et partir vers de nouveaux horizons.