Waterman - Le coup de gueule d'Albee Layer après la dernière session à Jaws

- @oceansurfreport -
© Zak Noyle

Après la session d'hier à Jaws durant laquelle les plus gros sets atteignaient les 6 mètres, le chargeur Albee Layer a passé un coup de gueule sur son compte Instagram. Selon le big wave rider hawaïen, ils étaient plus de soixante surfeurs au line-up à vouloir charger la bête de Pe'ahi pour le "plus gros swell de l'hiver", et ce qui devait être un rendez-vous de watermen s'est transformé en foire médiatique.

" Petit mise au point :
- On n'en sait moins sur les prévisions qu'il n'y parait.
- Quand c'est glassy, Jaws n'est pas une vague où l'on peut faire du tow.
- Avec 60 surfeurs à l'eau, il y avait seulement deux équipes de sécurité engagées et près de 15 jet-skis avec des photographes. C'est complètement inacceptable, il faut faire quelque chose !
- Il y a plus de couilles que de cerveaux à l'eau à Jaws.

Après la session aujourd'hui à Jaws, un coup de gueule est nécessaire. Je vais être ce mec-là... encore, même si tous les surfeurs que je respecte sont d'accord sur la majorité de ces points. Ce problème de sécurité est complètement ridicule. Le fait que des photographes soient prêts à dépenser plus d'argent pour faire une photo, que des surfeurs pour se protéger est ridicule. Il faut absolument trouver un moyen pour que les surfeurs soient en contact direct avec la water patrol, ou peut-être qu'il faut mettre en place un crowdfunding pour qu'elle ne soit pas accaparée comme ça par les photographes. Il y a de nombreuses équipes de "water safety" ici, mais après avoir passé des années à sauver des gens pour trois fois rien cela paraît logique qu'ils préfèrent emmener des photographes à Jaws pour 600 dollars. Travaillons ensemble pour résoudre ce problème, cela met tout le monde en danger y compris ceux qui comme moi décident d'embaucher une water safety. Avec ce mur de jet-skis qui essayaient de prendre la meilleure photo de la session, on a fini par être gêné. C'était mon coup de gueule du jour. Désolé si j'ai offensé quelqu'un."

Dans les commentaires de ce post Instagram, de nombreuses voix se sont élevées pour applaudir la prise de position d'Albee Layer. Pour Kurtis Chong Kee qui était à l'eau pour assurer la sécurité des frères Florence ce jour-là, " c'était complètement taré. On était seulement deux pour la sécurité de 50 mecs ! Selon moi, si tu as les c***lles d'aller à l'eau, alors il faut au moins avoir l'idée d'engager quelqu'un pour te protéger ! Certains de ces mecs-là doivent se réveiller ! On fait ce que l'on peut, mais on ne peut pas sauver tout le monde..."

Quant à Shane Dorian c'est avec autant de sérieux que d'humour qu'il a réagi à cette petite polémique et conclu la discussion : "Je suis complètement d'accord. Ca me rend fou quand je vois des gens sauter des rochers sans aucune sécurité en place, espérant être sauvés s'il se passe quelque chose. Ce sont ces-mêmes gars qui attendent d'être récupérés par des jets après avoir pris une vague à Jaws. C'est un vrai zoo à l'eau, mais c'est un peu de ta faute Albee, tu donnes l'impression que c'est hyper facile et amusant d'être à Jaws..."     

   
Mots clés : albee layer, sécurité, big wave riding, jaws, peahi, water safety | Ce contenu a été lu 11414 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Surf | Le 01/10/2019
Comment s'est passé le trip d'Albee en France ? Plutôt bien.