Waterman - Red Bull Ocean Rescue : une course hors-norme à Biarritz

Le sauvetage côtier sera à l'honneur sur la côte ce samedi.

- @oceansurfreport -

Ce week-end à Biarritz, Red Bull met en avant le sauvetage côtier au travers d'une course hors-norme. Au-delà du secourisme, le sauvetage côtier est une discipline sportive qui allie course, nage, kayak et rame en planche. Toutes ces épreuves seront au coeur de la Red Bull Ocean Rescue ce samedi, ainsi que du plongeon de falaise.

"Le principe ? Cinq sports regroupés sur une seule et même course folle. Le cadre ? Les plages mythiques et l'océan démonté de Biarritz, berceau de la discipline en France. Les participants ? 16 hommes et 6 femmes - parmi les meilleurs athlètes de la discipline - qui devront courir, nager, sauter et pagayer (en kayak et en planche) entre différents points sur un parcours de plus de 5km.

Le parcours du Red Bull Ocean Rescue à Biarritz ce week-end.


Comme toujours sur les événements sponsorisés par la marque de boisson énergisante, c'est un véritable spectacle sportif qui est attendu sur la côte de Biarritz ce 12 février. Avec 1m40 de houle annoncé et des vagues proches des deux mètres, les prévisions pour ce week-end s'annoncent optimales pour le lancement de l'événement. Pour les spectateurs, la météo est aussi de la partie, la journée s'annonçant ensoleillée sous 9°C. 

Au départ de la course, différents clubs seront représentés avec des participants venus de Biarritz, Capbreton, Hossegor, Montpellier, Bidart et l'Espagne.

Le sauvetage côtier, qu'est ce que c'est ?

Le sauvetage côtier en tant que discipline est né au début du 20e siècle en Australie. Elle découle bien sûr du sauvetage professionnel, et des activités quotidiennes des sauveteurs secouristes. Le métier est par la suite devenu discipline, avec la formation d'épreuves, de compétitions et de clubs dédiés au sport. À ce jour, l'Australie est encore une nation phare de la discipline. En France, la discipline est arrivée plus récemment, dans les années 90, et se positionne aujourd'hui sous l'égide de la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme. Le haut-niveau s'est développé au fil des années, et l'on retrouve aujourd'hui l'équipe de France à la place de 3e nation mondiale.


Sur les compétitions dédiées, on retrouve ainsi différentes épreuves : la nage en océan, le sprint sur sable, le surf-ski (un kayak long et étroit) et la planche, dite rescue ou paddleboard, qui a un shape propre à la discipline, sur laquelle on peut ramer à genoux, une version plus profilée du rescueboard utilisé pour secourir les gens. On trouve aussi le beachflag, une course de vitesse où le but est de s'emparer de drapeaux plantés dans le sable, avec la même logique que les chaises musicales : il y en a toujours un de moins que le nombre de coureurs sur la ligne. 

L'épreuve phare est l'Oceanman ou Ironman, qui combine quatre de ces épreuves : la nage, le paddle, le kayak et la course.

Bien que son nom porte à confusion, le sauvetage côtier n'est donc pas un métier mais bien un sport à part entière, et tous les pratiquants ne sont pas Maitres Nageurs Sauveteurs (MNS). Parmi eux, certains bien-sûr combinent les deux aptitudes, en passant en parallèle les brevets de secourisme propres au sauvetage en mer comme le BNSSA.

        
Mots clés : biarritz, redbull, sauvetage cotier, competition, waterman | Ce contenu a été lu 2888 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Culture - Musique | Le 24/06/2...
À découvrir jusqu'au 15 juillet.
Contest | Le 09/06/2022
Près de 200 kids en compétition les 18 et 19 juin prochains.
Contest | Le 24/05/2022
Huit journées de compétition, du 22 au 30 octobre 2022.