WCT - Pourquoi le Fiji Pro ne commencera pas 24h plus tôt

Rumeurs

- @oceansurfreport -

Malgré les rumeurs, la WSL a confirmé que la waiting period du Fiji Pro se déroulera bien du 7 au 19 juin cette année. Il n’y aura pas de changement sur la date de Fiji Pro. Malgré la confusion autour de l’avancée de la waiting period de 24 heures pour coïncider avec les prévisions favorables, la modification n’a pas été possible.  

Réarranger les itinéraires, trouver des logements sur les deux îles et espérer que tout retombe sur ses pieds allait être une course contre la montre.

Le Media Manager de la WSL, Adam Robertson, a confié à Tracks Magazine que l’idée avait été évoquée mais jugée impossible mardi dernier. « Je pense qu’ils étudiaient la question mais la logistique de faire revenir 36 surfeurs à temps a été trop dure à gérer. Si seulement l’un d’eux était bloqué tout tombait à l’eau. »

Il fallait également penser aux 17 filles du Tour et le team qui les entoure qui aurait dû quitter plus tôt Tavarua. Tous les compétiteurs ont été payés jusque samedi et ils avaient tous plutôt envie de rester selon le mot qui tourne. 

Alex Workman de Tracks raconte que les pro surfeurs arrivent maintenant au compte-goutte à Namotu : Joel Parkinson, Kai Otton, Ace Buchan et Glenn Hall ont rejoint Kelly Slater, Josh Kerr, Ricardo Christie et Wiggolly Dantas pour une session free surf à Restaurants.

Les prévisions suggèrent qu’un « méga swell » est en route et devrait frapper les Fidji aujourd’hui. 

Crédits photo WSL / Stephen Robertson

Mots clés : fiji, pro, waiting, period, date, wsl | Ce contenu a été lu 3071 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
Surf | Le 31/10/2019
"On me demande souvent si je me rappelle du son de la vague, mais je ne m'en souviens pas. Visuellement en revanche, c'était dingue."