WCT - Hurley Pro Trestles

Une journée étrange sur le Tour

- @oceansurfreport -

Il ne fallait pas rater le Round 4 et 5 du Hurley Pro hier, dans des conditions plus petites que les jours précédents mais avec une tension à son paroxysme. Voici ce qu’il faut retenir de cette journée de compétition :

Kelly Slater, le plus beau 4.17 qu’on n’ait jamais vu en compétition et sa possible absence sur les étapes européennes.

Opposé à Mick Fanning dans le Round 5 hier – après s’être incliné dans le Round 4 contre Medina et Wright, Slater a fait le show. Son backside air reverse non replaqué mais repris à merveille agite aujourd’hui les internets (Méritait-il plus qu’un 4.17 ?). Ou peut-être est-ce l’annonce suite à sa défaite de son absence des épreuves européennes. La course au titre étant terminée pour lui Slater souhaite se reposer les 4 prochains mois avant de revenir pour le Pipe en décembre.

Bombes brésiliennes

Les Brésiliens eux, ont continué leur ascension, Medina en très grande forme en se qualifiant directement au Round 4 contre Slater et Wright, Wiggoly Dantas en sortant son compatriote Italo Ferreira, Toledo passant directement en quarts.

Esprits échauffés

Une fin de journée étrange, qui se finira de manière toute aussi incongrue avec la série de Nat Young et d’Owen Wright. A huit minutes de la fin aucun des deux surfeurs n’avait pris une vague. Young finit par construire son score dans les dernières minutes, alors que Wright s’énerve depuis le line-up n’entendant apparemment pas les updates sur le score et le timing.

La compétition reprendra demain, prochain call à 16h30 heure française. Live à suivre sur www.worldsurfleague.com et MCS Extrême.

Crédits photo © WSL / Sean Rowland

Mots clés : hurley pro, trestles, californie, slater, fanning, medina | Ce contenu a été lu 9221 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
WCT | Le 13/09/2016
Les demi-finalistes décidés