Bodysurf - Kalani Lattanzi, l'homme qui fait corps avec Nazaré

"Kalani", qui été filmé sur trois ans entre Nazaré et Rio de Janeiro, dépeint le portrait du bodysurfeur sud-américain.

- @oceansurfreport -
À l'image de la pratique du bodysurf dans vagues XXL, Kalani Lattanzi repousse constamment les limites du possible. À seulement 25 ans, le waterman brésilien a trouvé en Nazaré un refuge et un terrain d'expression unique pour une pratique qui ne nécessite rien d'autre que la force des bras et une paire de palmes. Au fil du temps, Kalani a perfectionné sa technique au point d'acquérir une force de propulsion suffisante et un sens du timing parfait pour se mesurer aux plus grosses vagues du globe.

Un parcours pareil, ça valait bien un documentaire. Dans cet exercice, c'est le non-moins talentueux Nuno Dias qui s'y est collé. "Kalani", qui été filmé sur trois ans entre Nazaré et Rio de Janeiro, dépeint le portrait du bodysurfeur sud-américain. De ses origines hawaïennes à sa rencontre avec le monstre portugais, en passant par sa jeunesse à Itacoatiara, un des 48 quartiers qui composent la "Cité merveilleuse" qui abrite l'un des beachbreaks les plus puissants au monde.

"Kalani goes in the Ocean where fish are afraid"

Un soupçon d'inconscience, un fort engagement et beaucoup de talents : tout est réuni dans "Kalani, Gift From Heaven", dont les réalisateurs présentent tout juste le teaser avant de mettre en ligne le film complet.

Kalani et Nuno.

>> Réalisation : Nuno Dias.

Plus d'informations sur Instagram : @kalanithefilm

  
Mots clés : kalani lattanzi, kalani, nazaré, bodysurf, nuno dias | Ce contenu a été lu 4967 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs