Surf - Californie : un hiver sous les bombes

Des conditions parfaites qui ont permis à la fine fleur local d'exprimer tout son potentiel.

- @oceansurfreport -

 
La distanciation sociale était de mise cet hiver en Californie. Non pas à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus, mais des défis lancés par l'océan Pacifique. Avec des bancs de sable qui n'ont rien perdu de leur superbe et de nombreuses dépressions qui ont arrosé le littoral californien de houle, les sessions parfaites se sont succédées. Des éléments qui ont permis à la fine fleur local d'exprimer tout son potentiel, à l'instar d'un Kilian Garland, Tommy Mckeown, Jake Kelley ou encore un certain... Dane Reynolds.

À noter qu'à ce jour, le comté de Santa Cruz, en Californie, est le seul États des États-Unis à avoir levé l'interdiction de surfer et rouvert les plages et les parcs. Tout en appelant à la distanciation sociale, l'interdiction n'aura duré qu'une semaine.

Réalisation : Jeff Chavolla

  
Mots clés : californie, hiver, dane reynolds, california | Ce contenu a été lu 4891 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Interview | Le 13/06/2022
Le surfeur basque, parti en pèlerinage à Mavericks à l'hiver 2012, revient sur une performance qui s'inscrit dans la légende du surf de gros.
Waterman | Le 01/06/2022
L'une des meilleures sessions de l'année !
Voyages | Le 06/05/2022
Escapade au berceau de la glisse américaine.