Surf - Shama Beckford, l'espoir olympien du surf jamaïcain

- @oceansurfreport -

 

Shama Beckford. Si vous ne connaissez pas encore ce nom, il est temps de vous mettre à la page. Shama Beckford, n'est autre que l'un des espoirs du surf en Jamaïque mais c'est aussi un possible compétiteur olympique. Le surfeur jamaïcain place beaucoup d'espoirs dans le surf de son pays. Car si la discipline est en plein développement sur place, lui, rêve de porter très haut les couleurs de son pays. 


Un rêve olympique soutenu par Billy Wilmot, le président de l'Association jamaïcaine de Surf : "Initialement, le surf c'était pour les gosses dont personne ne voulait. Vous savez, ceux avec qui personne ne veut jouer au football. C'était eux qui allaient à l'eau quand ils n'avaient nul part ailleurs où aller. Aujourd'hui ça change. Le surf devient sérieux ici en Jamaïque. On veut voir l'industrie du surf accepter l'idée que la Jamaïque est un pays fort et que tous le monde puisse reconnaître nos capacités".


Le surf en Jamaïque, c'est aussi et surtout une bouffée d'oxygène dans un environnement souvent pesant. "Le surf ici permet d'apporter de la diversité. Et la diversité c'est ce qu'il y a de plus fort dans l'humanité. Si l'on était tous pareil, alors il n'y aurait rien."


Bien évidemment, la question de la représentation de la Jamaïque aux épreuves de surf des JO se pose. Et c'est tout légitime pour ce pays de presque 3 millions d'habitants. Shama Beckford veut "voir la Jamaïque dans ces compétitions mondiales" tout comme il souhaite "qu'on voit la Jamaïque comme un pays qui peut rivaliser avec l'Australie, Hawaii et les États-Unis". Et pourquoi pas. 

Car en plus d'avoir de très belles vagues, le pays possède aussi une belle mentalité. Le surf jamaïcain, même s'il tend à se professionnaliser, garde son essence initiale : celle du partage et de la communauté. Deux belles valeurs si chères au rêve olympique de Pierre-de-Coubertin.


Le partage, pour Shama Beckford, permet de diffuser l'esprit du surf jamaïcain : "c'est vraiment très important d'aider le surf à se développer ici pour qu'il y ait plus d'opportunités pour les enfants. [...] Ici, on arrive vraiment à capter et à saisir une énergie pure, captivante, unique et les gens ressentent tout ça. J'espère que les générations à venir vont garder cet esprit et le transmettre aux générations suivantes."


La communauté pour son ami surfeur Shane Simmonds, c'est aussi tout le soutien qui s'en dégage, et qui permet de continuer le développement du surf sur l'île. "Quand tu pars surfer ailleurs dans le monde et qu'après tu retournes sur l'île, c'est comme si tout le monde était derrière toi, te soutenait. Donc quand tu surfes en compétition, tu ne représentes pas que toi-même, tu représentes tout le monde. On ne surfe pas pour soi-même, on surfe pour un pays tout entier" (Shane Siddmons).

En attendant de savoir s'il sera dans l'équipe jamaïcaine de surf lors des J.O de Tokyo en 2020, on vous invite vivement à découvrir ce phénomène via cette vidéo bourrée d'humilité. Car l'olympisme c'est aussi et surtout ça. De belles histoires. 

>> Vidéo par Tyler Manson
>> + de vidéos de Jamaïque 


          
Mots clés : jamaïque, shama beckford, jo, jeux olympiques | Ce contenu a été lu 1663 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Culture - Musique | Le 20/12/2...
"Vous dites que je ne peux pas devenir surfeur pro ? Ok, regardez-moi."
Surf | Le 09/04/2017
Elisham Beckford, étoile montante
Waterman | Le 19/02/2017
Elishama Beckford, le kid qui décolle en Jamaïque