Surf - Quelques jours au Maroc avec le Charentais Maxime Deulceux

Sur le chemin, comme chaque voyage, de belles rencontres humaines, culinaires et culturelles.

- @oceansurfreport -
Maxime Deulceux aime voyager. L'été, il dirige son école de SUP sur la Plage des Gollandières à l'île de Ré, avec sa compagne, Anaïs. Et dès que l'hiver pointe le bout de son nez, celui qui a grandi en Venée s'envole vers des destinations plus chaudes à la recherche de vagues et de soleil. Après le Mexique et la Guadeloupe, l'année 2020 n'aura pas donc échappé à la règle. Cette fois-ci, tous deux ont eu envie de prendre la route vers le Sud : direction le Maroc.

Avec sur le chemin, comme chaque voyage, de belles rencontres humaines, culinaires et culturelles. Rendez-vous au pays des droites pour un dépaysement des plus total.

Réalisation et photo à la une : Douglas / Sweet Ice Cream Production

 
Mots clés : maroc, maxime deulceux, vendée, surf trip | Ce contenu a été lu 7753 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 24/01/2020
"Il y a beaucoup de vagues dans les environs et pas seulement Anchor Point", explique Ramzi Boukhiam.
Région | Le 23/01/2020
Du haut de ses 26 ans, Ramzi Boukhiam est le fer de lance du surf marocain.