Surf - Landes : l'éternel été de Sam Piter

Retour à l'essentiel.

- @oceansurfreport -


Jeter un oeil aux prévisions météorologiques. Remarquer une petite rentrée de houle pour le lendemain. Songer à la meilleure option. Programmer son réveil. Se lever avant le soleil. Enfourcher son fat-bike. Sillonner la forêt landaise en quête d'un peu de quiétude. Passer la dune et scruter le trait de côte à la recherche du bon pic. Retrouver ses potes. Passer sa journée à l'eau alors que le mercure affiche 38°c dans les Landes. Revenir à l'essentiel. Ne penser à rien d'autre qu'à l'instant présent.

D'après le dicton, "on ne se rend compte de l'importance d'une chose que lorsqu'on la perd". La crise du coronavirus, le confinement et la privation provisoire de liberté ont au moins permis de prendre conscience d'une chose : ces moments passés à l'eau ont une valeur inestimable. Sam Piter, qui s'est vu assigné à résidence dans le Sud des Landes, à deux pas de la mer, en sait quelque chose. 

À 16 ans, le Seignossais fait partie des surfeurs français les plus talentueux de sa génération. Actuellement à Tahiti aux côtés de William Aliotti, celui qui a été sacré champion des Landes au début du mois d'août a passé la saison estivale à domicile. Davantage habitué à sillonner le monde lors de cette période d'afflux touristique et souvent marquée par des phases de flat prolongé, Sam a profité de chacune de ses journées.

Parmi elles, cet épisode caniculaire du 6 août dernier où de jolies ondes déferlaient le long du littoral aquitain. Comme il nous fallait une excuse pour ne pas subir un coup de chaleur au bureau, nous avons suivi le jeune Landais sur son lieu de travail, un spot isolé de la Côte d'Argent. Et c'était bien.

Musique : "17" - Ilgen Nur

Réalisation : Camille Le Saux/Océan Surf Report

       
Mots clés : sam piter, landes, landais, aquitaine, surf, été, estival, beachbreak, plage, plages | Ce contenu a été lu 4399 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 24/09/2020
Entre le rêve et la réalité.