Voyages - Chromance : un breton en Australie

Hugo Tosetti a rejoint Harley Ingleby pour une virée en 4x4 chez les kangourous.

- @oceansurfreport -

 

Actuellement en Australie, Hugo Tosetti en profite pour continuer de plus belle son projet Chromance débuté en Bretagne. Le Bigouden découvre les joies des plages vierges accessibles en 4x4, chose impossible en baie d'Audierne et ses alentours. Pour cause, le littoral est classé Natura 2000 et la faune est protégée elle aussi. Cette fois, Hugo est accompagné du local Harley Ingleby. L'Australien connait bien ces petits chemins qui mènent à de super pics où surfer seul est encore possible.


L'Australie est une destination très prisée des surfeurs du monde entier depuis des années, rendant ses spots les plus connus surpeuplés, principalement fréquentés par les locaux dont le niveau moyen à l'eau est largement supérieur au notre, ce qui ne facilite pas les choses. Mais l'Australie, c'est aussi un grand pays et avec un peu de persévérance et de moyens techniques, il est possible de trouver des coins plus tranquilles, à quelques heures à peine des hyper centres urbains tels que Sydney ou la Gold Coast. 

C'est justement entre ces deux grandes zones urbaines que Harley Ingleby est né et habite toujours. Coffs Harbour et sa région échappent encore à l'urbanisation massive. Le longboardeur professionnel a emmené Hugo sur les spots qu'il écume depuis des années maintenant. Le double champion du monde WSL, maintenant âgé de 39 ans, continue (hors du circuit) de casser les spots du monde entier. Harley ne surfe pas uniquement son pro modèle Firewire, hybride entre le long et la planche perf. On peut voir des images de lui en train de casser sur un shortboard monté en quatro et un fish en thruster que vous pouvez retrouver sur son compte Instagram.


La Nouvelle-Galles-du-sud semble réussir également à Hugo qui se régale en enchaînant les rollers à midi, les bon carves et quelques tubes au coucher de soleil. Le Français surfait une 6"2 façonnée par Billy Tolhurst, un shapeur local avec qui Harley travaille depuis des années. Les planches de Billy sont conçues selon la technologie Thunderbolt de Firewire, que Hugo semble apprécier tout particulièrement. 


Hugo Tosetti aux images, au montage et au son. Images additionnelles : Tom Schneider et Layla Deighton. 



               
Mots clés : hugo tosetti, harley ingleby, australie | Ce contenu a été lu 3390 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs