XXL - Australie : 48 heures de carnage à Cape Solander

L'expression "laisser son cerveau sur la plage" prend tout son sens.

- @oceansurfreport -


On n'accueille pas le Red Bull Cape Fear à cet endroit pour rien. Situé sur le reef de Kurnell à la pointe du Cape Solander (Australie), le slab de Ours est né pour être sauvage. Et comme pour toutes ces vagues difformes et sournoises pour lesquelles il a dédié son existence, Tim Bonython se devait d'aller le documenter. Depuis 1978 et ses tous premiers plans en Super-8 sur le North Shore d'Hawaï, le réalisateur australien passe son temps à immortaliser des sessions historiques. Pour le coup, c'est sur la côte est australienne et en bonne compagnie que Tim s'est rendu. Deux journées placées sous le signe de l'engagement, et qui donnent tout son sens à l'expression "laisser son cerveau son la plage".

Réalisation : Tim Bonython

    
Mots clés : ours, cape fear, cape solander, australie, cape fear | Ce contenu a été lu 5451 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Contest | Le 24/04/2020
Un contest qui a pour but de récompenser la vidéo de la meilleure vague surfée en dehors des compétitions sur la zone de Capbreton à Seignosse.
Surf | Le 03/03/2020
Le Cyclone Uesi a vraiment fait parler de lui.