Alerte Houle - Quand la nature se déchaîne

Grosse houle ce week end

- @oceansurfreport -

Allez c’est reparti pour un nouvel épisode de fortes houles et de coefficients élevés ce week end sur la côte atlantique. Après la Méditerranée la semaine dernière c’est de nouveau au tour de l’Atlantique de subir une météo peu clémente. Alors que début janvier les fortes houles avaient pu ravir les quelques surfeurs à l’eau, cette fois-ci le temps maussade et les fortes rafales de vent ne satisferont personnes.

Le point météo

D’après la chaîne météo, un couloir dépressionnaire alimenté par une forte dépression sur les îles britanniques maintiendra un temps humide et venteux sur notre pays tout le week end. Les nuages seront abondants avec de fortes pluies samedi. En plus d’un temps maussade, la houle sera forte et associée à de très forts coefficients de marées puisqu’ils devront atteindre les 111 sur 120 tout le week end.

Avec ces deux phénomènes réunis, nous pouvons craindre à un nouvel épisode de surcôte sur les côtes atlantiques. La surcôte pourrait atteindre environ 3 à 4 mètres sur les côtes bretonnes, 2 à 3 mètres dans le sud-ouest et au large plus de 10 mètres. « En plus des forts coefficients de marées, s’ajoute une houle longue NW et un vent d’ouest qui vont fortement s’amplifier au cours de la journée de samedi. Nous risquons d’avoir des hauteurs de mer assez importantes » d’après Nicolas Pastuschak.

On s’attend à des vagues entre 6 à 8 mètres (avec une période maximum de 17s le dimanche) sur de nombreux spots de l'Atlantique et notamment sur le littoral aquitain. Dimanche après midi, la situation devrait commencer à se calmer petit à petit avec tout de même encore des hauteurs de vagues importantes et de très gros coefficients de marées.

Cette dépression n’a certes rien de comparable à celle de début janvier, mais sur un environnement déjà bien fragilisé les dégâts peuvent être très importants et surtout les coefficients de marées seront cette fois-ci très gros.

Les conséquences ?

L’épisode de forte houle de début janvier avait déjà bien fragilisé nos côtes françaises et européennes (lire : quand la nature se déchaîne) mais avec une nouvelle tempête, les dégâts peuvent devenir vraiment importants. Le phénomène d’érosion pourrait gravement s’accentuer avec des risques de submersion et des cours d’eau qui débordent comme c’est déjà le cas dans les Landes et le Pays Basque. En Gironde, le maire Alain Juppé a lancé une alerte aux habitants de Bordeaux.

Selon les estimations du Bureau de Recherches Géologiques et minières près de 2200 hectares de littoral devraient disparaitre d’ici à 2040 comme le montre la dune de l’Amélie sur Mer à Soulac. A Soulac, la plage a déjà reculé de près de 7 mètres obligeant les habitants de la résidence du "Signal" à évacuer.

Alors que la côte entre Lacanau et Soulac a été sévèrement touchée par l’érosion début janvier, les autorités tentent désespérément de tout remettre sur pied. Les habitations sont menacées par l’océan, les rochers ont remplacé le sable et les bâtiments tombent les uns après les autres. Comment les villes vont pouvoir se relever de se cataclysme ?

Le Pays Basque espagnol en état d’alerte

Mardi, alors que le Pays Basque espagnol était en état d’alerte rouge, un homme de 43 ans, d’origine sénégalaise s’est fait emporter par la houle à Ondarroa. Le touriste était en train de prendre des photos lorsqu’il s’est fait happé par une vague. Les secours ont pu l’extraire de l’eau mais il était trop tard. A San Sebastian, le pont du Kursaal a subit les fortes déferlantes et quelque dommage sont à déplorer. De nombreuses vitrines ont également été brisées dans le vieux quartier de Saint Seb.

Le conseil de la rédac’, ne prenez aucun risque même si le phénomène semble spectaculaire. Restez aux endroits sécurisés et ne vous approchez pas du bord.

Toutes les prévisions et cartes sur Surf-Report.

Sources :

Sud Ouest
Météo France
La chaîne météo
Le Figaro

Si vous ne visualisez pas la vidéo, cliquez ici.

 
 
Mots clés : quand la nature se déchaîne, houle, erosion, coefficient, surcote | Ce contenu a été lu 11759 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Alerte Houle | Le 20/08/2020
Une dépression qui a le don de mouvementer un été trop longtemps inanimé.
Ça surfe cette semaine ? | Le ...
Est-ce officiellement le début d'une longue période de flat ?
XXL | Le 25/06/2020
Une expérience qui n'a visiblement pas laissé l'octuple champion du monde de flat en BMX indifférent au vu de son sourire après sa première vague.