Autres - Adriano de Souza se chauffe au Costarica. ITW en holidays

- @oceansurfreport -
  Mal Pais, Santa Teresa – Costa Rica (25.01.2010) C’est en terre Tica, au pays de la ‘’Pura Vida’’ sur la côte Pacifique, que le très prometteur Brésilien est venu se ressourcer quelques jours, accompagné d’amis et du surfeur costaricien Gilbert BROWN faisant office de guide sur les différents spots du pays, poursuivant ainsi sa préparation pour le WCT 2010 qui débutera le 27 février prochain avec le Quiksilver Pro Gold Coast en Australie. Adriano DE SOUZA, qui fêtera ses 23 ans dans 1 mois, a terminé 5ème lors de la dernière édition du WCT avec une très belle 1ère victoire lors du Billabong Pro Mundaka 2009 en sortant Chris DAVIDSON.   Le Brésilien est maintenant 5ème mondial à 23 ans. Après 2 jours passés sur les vagues de Jaco, la petite bande Brésilienne a posé les valises dans le petit village de Mal Pais - Santa Teresa, connu de tous surfeurs voyageant au Costa Rica, avant de poursuivre sur les vagues de Playa Negra et Hermosa, là-même où Jérémy FLORES fût sacré Champion du Monde ISA en août dernier et où se déroulera la seconde étape du circuit national le week-end prochain. Et c’est non sans se faire remarquer qu’ils sont arrivés ici, avec une session au coucher de soleil qui a émerveillé tant les surfeurs qui étaient à l’eau que les badauds venus contempler le sunset, des prises de vitesse suivi d’aérial 360 « comme jamais vu » diront certains, « Este mae es un genio del surf ! », « Fue un festival, mejor que el mundial ! »… Les commentaires ne cessent de fuser ici ou là. Rendez-vous est donc pris ce jour pour une séance photos, reportage, interwiew avec ‘’El Mineirinho’’, le tout dans une ambiance très décontractée.   Adriano, newschool attack   Djé Surf Photos : Salut Adriano, ravis de te rencontrer, connaissais-tu le Costa Rica avant de venir ici, pourquoi avoir choisi ce pays ?Adriano De Souza : Salut, j’ai un ami qui a habité ici pendant 8 ans mais je n’étais encore jamais venu, et comme je connaissais Gilbert BROWN, j’ai décidé de venir surfer les vagues du Costa Rica avec des potes du Brésil, en quelque sorte des vacances avant de repartir ‘’travailler’’. DSP : Et elles sont comment les vagues au Costa, çà te plait ? ADS : Superbes vagues, l’eau est chaude, la population est vraiment très accueillante, j’adore !0   Adriano et son copain local Gilbert Brown DSP : Revenons un peu sur ta dernière saison, 5ème au classement final WCT, 1ère victoire à Mundaka, quel bilan tires-tu de cette année 2009 ? ADS : Cà vraiment été une superbe année, j’ai encore beaucoup appris et je suis très satisfait de mon évolution, je construis mon surf de jour en jour. Mundaka est un de mes plus beaux et meilleurs souvenir de ma vie, j’ai toujours aimé surfer là-bas, c’est une vague magique, il était donc normal que je finisse par remporter cette étape un jour ou l’autre. DSP : Mundaka qui n’est plus au programme en 2010, un changement de calendrier sur certaines épreuves, tu en penses quoi ? ADS : Le championnat du monde de surf dépend beaucoup et surtout des sponsors, par conséquence moins il y a de sponsors, plus il faut débourser et la crise économique est passée par là l’année précédente, il a donc fallu supprimer l’étape de Mundaka en 2010, pour le reste du calendrier, çà ne changera pas grand-chose pour les compétiteurs. DSP : Puisque tu parles de la crise économique et des sponsors, quelle est ta situation ? ADS : J’ai la chance d’être arrivé à un bon niveau et mon évolution a généré des contrats très intéressants, Oakley et Red Bull notamment.   Adriano, c'est bonne humeur, c'est plaisir. Do Brazil!!!!!   DSP : Le championnat du monde WCT 2010 va bientôt commencer, on dit de toi que tu es le futur champion du monde, çà ne te mets pas trop la pression ? Quelles sont tes objectifs ? ADS : Cette année çà va être différent -et difficile-. J’arrive sur le circuit avec un ‘’nom’’, il va falloir gérer cette pression que je n’ai jamais eu jusque-là, je vais devoir rester concentrer en permanence. Je dois encore évoluer pour pouvoir prétendre au titre, mais j’espère qu’il y aura une victoire. DSP : Tu es le seul Brésilien qualifié pour le WCT 2010. ADS : Oui et je suis très fier de défendre les couleurs de mon pays où il y a du surf partout, tout le monde surf au Brésil et je sais que je ne serais pas tout seul lors de l’épreuve à Santa Catarina, c’est une motivation supplémentaire DSP : Quelles sont les relations avec les autres compétiteurs ? ADS : Il y a une super bonne ambiance entre nous, une ambiance sereine, c’est une vie de famille et le surf a une grande force qui s’appelle le respect, c’est cette force qui nous uni. On se respecte tous aussi bien dans l’eau qu’en dehors. Quand je suis entré dans le WQS j’étais entouré de pas mal d’amis mais on côtoyait quand les mêmes les Pro. Aujourd’hui les Pro sont aussi mes amis, ils m’encouragent, me protègent, me supportent et que ce soit Mick FANNING, Kelly SLATER ou les autres compétiteurs, le respect est le même. Si ces gens là sont toujours sur le circuit c’est parce qu’ils ont su conserver cet état d’esprit, c’est aussi çà qui contribue à devenir champion du monde.   Adriano hit the lip, Hit It. DSP : Ton spot préféré, ta manœuvre ? ADS : Trestles en Californie, c’est la vague que je préfère. J’aime bien les étapes Européennes et pour le gros, Pipeline. L’Air 360 pour la manœuvre. (On s’en serait douté) DSP : On va donc te voir en France cette année ? ADS : Oui je vais venir. Selon mon classement et si j’ai besoin de points ou non, je participerais au WQS à Lacanau, sinon je viendrais juste pour l’épreuve à Hossegor. J’adore la France, pour sa culture, son histoire et sa gastronomie. DSP : Quand tu n’es pas à ‘’travailler’’, quelles sont tes occupations ? ADS : (Rires) Ce ‘’travail’’ me permet de voyager et de découvrir le monde comme jamais je n’aurais pu le faire, une ouverture d’esprit. Je ne passe que très peu de temps chez moi. Donc je profite de ces temps libres pour être avec ma famille et mes amis. Airing and Irie in Costa Rica. DSP : On arrive à la fin de cet entretien, merci de m’avoir accordé un peu de ton temps, je te laisse le dernier mot. ADS : Merci à toi, je ne pensais pas trouver quelqu’un qui me ferais une interview ici mais c’était super cool. Je passe le bonjour à tous mes supporters en France. Et on se voit chez toi en septembre alors ? Au revoir monsieur (En français).   Remaeciements à   djesurfphotos.com Texte et photos :  
Mots clés : adriano, souza, se, chauffe, costarica, itw, holidays | Ce contenu a été lu 1233 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
WCT | Le 18/05/2017
JJF toujours numéro 1 mondial
WCT | Le 10/04/2016
De Souza et Florence OUT
WCT | Le 18/12/2015
Adriano de Souza champion du Monde 2015 !