Autres - Condensé #50 : cette semaine sur Surf Report

Code Red II, du bodyboard au Panama et la gauche la plus longue du monde.

- @oceansurfreport -

Il y a des semaines où les jours s'enchaînent à une vitesse folle, et on ne se rend compte qu'en fin de week-end qu'on a perdu le fil de l'acte. Le condensé Surf-Report est là pour ça ! Retrouvez en un coup d'œil les cinq articles qu'il ne fallait pas manquer cette semaine.

>> Code Red II : bilan d'une grosse journée à Teahupo'o - Le 13 juillet malgré la vigilance rouge, ils étaient à l'eau.

Ils l'ont finalement appelé Code Red II. Le 13 juillet dernier, malgré la vigilance rouge sur l'archipel et un arrêté préfectoral interdisant "la circulation maritime et toutes les activités nautiques de loisirs et professionnelles", quelques invétérés se sont mis à l'eau lors d'un épisode de houle exceptionnel.

Lire l'article complet



>> Pequeño Paraïso : bodyboard performance à Bocas Del Toro - Pierre-Louis Costes et Isabela Sousa montrent le chemin à Moises Silva et Hugo Menendez.

C'était en février dernier, en marge du Bocas Invitacional, premier contest international de bodyboard organisé sur l'île de Bocas Del Toro, au Panama. Les groms du team Pride Moises Silva et Hugo Menendez ont rejoint Pierre-Louis Costes et Isabela Sousa sur l'archipel caribéen. 




>> Chicama, la gauche la plus longue du monde - Surfée en foil et contée en récit.

Chicama est la gauche la plus longue du monde. C'est le rêve de beaucoup de surfeurs mais aussi des foileurs. Le temps d'une session Mizo Fernando Novaes et Julien Salles en ont fait leur terrain de jeu.




>> Desert Point : une vague, 4 tubes - Malgré le vent, la gauche de Lombok a découvert quelques créneaux début juillet.

Cette journée du 3 juillet à Lombok, la vague réputée de Desert Point a fonctionné à merveille, permettant de former pas moins de quatre sections à tubes, sur un seul ride. Si l'on sait le spot capable de produire telle beauté, son manque de consistance notoire garde ce type de journée au rang de spécial.  




>>  ORA : surfer pour changer une société validiste - Un documentaire sur 3 homme, 3 handicaps, une île et un rêve.

ORA nous invite à la découverte de chacun des protagonistes, nous plongeant dans leurs quotidiens qui portent les stigmates de leurs handicaps. Pour ces trois hommes vivre et faire du sport est parfois un parcours du combattant dans une société validiste. La seconde partie de ce documentaire se tourne vers Tahiti, où les trois surfeurs s'envolent pour profiter de leur passion dans des eaux plus chaudes.


    
     
Mots clés : condense, surf, report, semaine, recapitulatif, news, actualité, vidéo | Ce contenu a été lu 1745 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Autres | Le 07/08/2022
Le Maldives Pro, Madère avec Maxime Huscenot et le Bassin d'Arcachon.
Surf | Le 31/07/2022
Lancement du Maldives Pro, J-Bay et Justin Becret à Tahiti
Surf | Le 17/07/2022
Entre des trips aux Tuamotu, à vélo ou à voile, on vous dit où surfer en Normandie.