Autres - Gabriel Medina champion du monde !

Julian Wilson remporte la Vans Triple Crown

- @oceansurfreport -

Il existe dans le football, si cher aux brésiliens (sic), une expression dite de douzième homme lorsque l'on joue à la maison et que le public est derrière soi. Ce dernier vous transcende et vous pousse à vous surpasser ... C’est presque ce qu’il s’est passé hier sur le North Shore, avec le triomphe de Gabriel Medina soutenu par nombre de ses compatriotes !

Le brésilien est champion du monde ASP 2014 !

Historique ! Il devient, en effet, le premier surfeur brésilien à être titré champion du monde et à égaler au passage le record de Kelly Slater du plus jeune surfer sacré à l'âge de 20 ans !

Mais Gabe a aussi trouvé quelqu’un pour l'aider dans sa quête suprême : Alejo Muniz. C'est dans le round "3", tant redouté par les "3" prétendants au titre que le troisième homme du jour, a commencé à danser la samba face à Kelly Slater. Premier exit et énorme déception pour le clan US, celui-ci flanche donc le premier à la course au titre malgré un heat tanquillement géré au moment où Alejo décide de partir sur un backdoor phénoménal au buzzer et de coiffer le divin chauve sur le poteau ! Boa tarde señor Kelly !

Plus tôt dans le Round, les "deux autres", eux, font le job et notamment Gabe avec un total de 17.66 qui frôle l'excellence. Mick devra quant à lui batailler un peu plus et mettre fin à une saison catastrophique pour Jeremy Flores pourtant assez en phase avec Backdoor. L'australien passe avec difficulté mais le "World title is on"! Les yeux sont donc rivés sur la suite de la compétition avec Gabriel et Mick ainsi que Michel Bourez et Julian Wilson, eux aussi derniers prétendants au titre de champion de la Vans Triple Crown Of Surfing puisque sur les "3" possibles vainqueurs, Dusty Payne s'est fait sortir au round précédent par le brésilien en jaune doré.

Le Round 4 laisse un léger goût amer à ces deux derniers puisque Michel , éliminé  par John John, et Julian Wilson, éliminé par Ace Buchan, doivent passer par le tour de repêchage soit le Round 5 où l'on retrouve un certain Mick Fanning. Et comme pour Kelly, Mick va subir la loi d'Alejo Muniz. Dans un Pipe de plus en plus aléatoire et inconstant l'australien laisse le heat lui échapper et devra ainsi se contenter de "3" titres mondiaux. Le brésilien vient tout bonnement  d'offir à son compatriote la couronne mondiale !  Le public brésilien présent sur la plage est aux anges et le mont Corcovado étend ses bras en signe de victoire. C'est tout le peuple brésilien qui fête son nouveau et premier champion du monde de surf !

Medina frappé par l'émotion sortira même de l'eau au début de son heat pour aller fêter son titre sur la plage au milieu des siens dans une ambiance de chants et de joie !  Filipe Toledo tout seul au line up dans sa série face à Gabe dans ce quart de final, reste incrédule et pense voir se dessiner la route de la demie finale tranquillement en ayant juste fait un take off mais à 13mns de la fin du heat, le nouveau roi saute dans l'eau et s'adjuge la victoire avec seulement un total de 4,30.

Ne reste plus qu’un seul enjeu : la Vans Triple Crown ! Et pour le moment, le mieux placé reste Julian Wilson puisque celui-ci a obtenu sa place en demie aux dépends de Kai Otton grâce à des backdoors et air 360 en fin de section sur Pipe ! Michel Bourez, défait par Kerzy compte donc désormais sur une performance de Ace Buchan face à Wilson pour espérer gagner la Vans puisqu'à ce moment-là le seul moyen pour l'australien de gagner la Vans est de gagner le Pipe ...

Impossible ? C'est sous-estimer l'australien qui va s'imposer face à Medina dans une finale hors normes. Incroyable, l'épilogue du championnat du monde, de la Vans, et du Pipe est en train de se terminer dans une finale d'anthologie avec jusqu'au bout du suspens puisque ce n'est qu'après la fin du heat que les derniers scores vont déclarer Julian Wilson Pipe Master et vainqueur de la Triple Crown ! Même Medina auteur d'un "perfect 10" dans la finale n'arrivera pas à mettre une cerise sur son tout nouveau gros gâteau puisque l'australien remporte cette édition hawaiienne sur un total de 19,63 contre 19,20 pour Gabe ! H A L L U C I N A N T!

La saison ASP se termine donc ainsi sur une note égale au suspens qu'elle nous a offert ces dernières étapes et il y a fort à parier qu'avec ces 3 étapes remportées cette année (Snapper, Fidji et Teahupoo), le nouveau champion du monde  tentera d'aller égaler certains records détenus par ses 2 "victimes" du jour ... Le numéro 1 aujourd'hui c'est lui!

L’équipement du champion du monde a probablement joué un grand rôle dans sa victoire c’est pourquoi Gabriel a apporté un soin particulier au choix de ses dérives et travaillé main dans la main avec FCS ces dernières années. Avec la sortie du système FCSII, Gabriel s’est vite tourné vers le modèle Performer pour sa polyvalence en toutes conditions, d’abord en Medium puis Large pour plus de power. « Les Performer fonctionnent parfaitement sur ma board, quel que soit le spot qu’on visite sur le World Tour. Cela m’apporte énormément de confiance de savoir que mes dérives vont réagir quand j’en ai besoin, et c’est très important en compétition » a déclaré le nouveau champion du monde Medina.

Alo)(a

Romu

facebook.com/Romuald-Pliquet-Photograhy
instagram.com/romualdpliquet
www.romualdpliquet.com

Mots clés : gabriel, medina, champion, du, monde, asp, 2014, billabong, pipe, masters, julian, wilson, vans, triple, crown, north, shore, hawaii | Ce contenu a été lu 8031 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs