Autres - Journée de sensibilisation FFS et Eurosima - Compte-rendu

- @oceansurfreport -
Biarritz, Pays-Basque (06/08/10) - Ils étaient nombreux lundi dernier au Casino de Biarritz, venus de tous horizons pour assister à ce 1er forum organisé conjointement par la Fédération Française de Surf, l'Eurosima Cluster, la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la cohésion sociale, et accueilli par la Ville de Biarritz. Des surfeurs du coin, des réunionnais ou des guadeloupéens en stage en métropole, des parents, des anciens sportifs, tous étaient là pour écouter les témoignages d'anciens surfeurs ou d'actuels champions, sur la difficulté à prévoir et à organiser son après-carrière sportive. Le Forum a été ouvert par Frederic Basse, ancien surfeur et windsurfeur de haut niveau, président de l'Eurosima et directeur général de Rip Curl Europe. Puis se sont succédés Jean-Luc Arassus, président de la Fédération Française de Surf, et Mr Cartiaux, Directeur de la DRJSCS (Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale). Ce premier a souligné l'intérêt d'une telle manifestation et la mission qui est celle de la fédération d'accompagner la reconversion de ses champions. Mr Cartiaux, quant à lui, a confirmé les propos du président, en soulignant les dispositifs déjà en place pour l'accompagnement des sportifs, depuis "le double projet" sportif et scolaire qui organise leurs scolarités, jusqu'au différentes possibilités d'accès aux formations et concours pendant, ou à l'issue, d'une carrière sportive. Yves Rechou, correspondant haut niveau de la DRJSCS nous a rappelé la place de son ministère dans l'accompagnement du sportif tout au long de sa génèse, un ministère présent dans toutes les régions et départements, y compris l'outre-mer, et qui joue la carte de la proximité et de l'étude individualisée de chaque situation. Les tables rondes se sont ensuite mises en place, selon des thèmes, animées par Franck Lacaze, ancien surfeur de haut niveau français, journaliste et ancien rédacteur en chef de Trip Surf Magazine. À commençer par les sportifs actuels : Antoine DELPERO et Pauline ADO, ceux qui, comme Micky PICON, se tournent vers l'avenir sans abandonner encore toute ambition sportive, ou ceux qui comme Boris Letexier (Architecte), Jean-Louis Poupinel (Quiksilver) ou Christian Guevarra (Directeur commercial chez Volcom), sont déjà entrés dans la vie professionnelle. Selon les questions, chacun y a apporté son commentaire : Reid Pinder, PDG de Billabong, pour des exemples australiens, Stephen Le Bot, DRH Quiksilver, sur la plus-value de l'embauche d'un ancien sportif dans une entreprise du surf, Tom Frager pour le choix d'une carrière artistique, avec le succès que l'on connait, ou Eloïse Bourroux, qui continue à s'entraîner tout en travaillant, grâce au dispositif des CIP (Convention d'Insertion Professionnelle), où son entreprise, Rip Curl, est dédommagée de ses absences par un financement de la DRDJSCS. Plus institutionnelle, la présence de Mathias Lamarque, Directeur du CREPS de Bordeaux, sur les dispositifs de formations professionnelles d'éducateurs, ou l'utilisation des nouvelles technologies pour l'enseignement à distance. Tout comme Mr Stenuit, IPR d'EPS, et représentant le Rectorat de Bordeaux / Aquitaine, soulignant les modalités particulières de suivi et d'aménagement sur le cursus Secondaire, jusqu'au Bac, et à l'Option Surf mise en place depuis 5 ans. Enfin, plusieurs interventions de Patrick FLORES, Entraîneur National de la FFS, qui est revenu sur le cas de son fils, mais qui a surtout encouragé chaque jeune à poursuivre ses études, tout en soulignant la nécessité pour un jeune surfeur français de voyager et s'entraîner à l'étranger, notamment l'hiver, avec des contraintes scolaires peu facilitantes. D'où sa grande sollicitation auprès des institutions, à trouver la meilleure solution en e-learning pour permettre à nos meilleurs surfeurs de concillier études et sports. C'est ce qui a déjà était fait cette année, sur un stage en Australie de plus d'un mois, auprès du collectif Equipe de France Espoir, qui a bénéficié d'un accompagnement sur place et à distance, mais qu'il est encore temps d'améliorer. Un petit film retraçant le périple de nos jeunes talents a d'ailleurs conclu la matinée, ainsi qu'une intervention du docteur Durantel, médecin des Equipes de France, qui a souligné la nécessité de préserver son capital santé, tant par une hygiène de vie irréprochable, que par la nécessité d'une préparation physique en adéquation avec les réalités du sport de haut niveau, et une planification annuelle qui laisse la place à la récupération et à la régénération tant physique que psychologique. La matinée s'est achevée par un repas offert à tous les participants, avant que des organismes de formation ne soient là pour présenter leurs propositions de cursus de formation adaptée aux sportifs. Parmi eux, l'Académie Basque du Sport, basée à Biarritz et présentée par son directeur Michel Poueyts : l'académie propose un répertoire complet de cursus, organisés autour de l'année et de la carrière du sportif, et qui reçoit déjà, non seulement des surfeurs mais également tous sportifs (rugby, pelote, golf, sports collectifs), recherchant un accompagnement particuliers pour mener à bien ses études. De belles perspectives pour donner les moyens à tous ses jeunes de s'entraîner encore plus et encore mieux, et aux structures officielles, sections, pôles, etc.. de la fédération, de poursuivre leurs oeuvres de formation. D'ici là, 8 à 10 sportifs pourront bénéficier, sur Bidart et via l'Eurosima Cluster, d'un bilan d'orientation, qui leur permettra sans doute de trouver leur voie professionnelle. A l'année prochaine sans doute pour la 2ème édition ! Remerciements à la Ville de Biarritz, l'Eurosima Cluster et la DRJSCS !   Plus d'informations sur : www.eurosima.com (site de l'Eurosima). www.surfingfrance.com (site de la Fédération Française de Surf).   Powered by Nico
Mots clés : journee, sensibilisation, ffs, eurosima, compte, rendu | Ce contenu a été lu 1770 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
agnes@regie24h00.com
Articles relatifs
WCT | Le 12/10/2017
Marc Lacomare se qualifie pour le Round 3
Basics | Le 18/07/2016
Avec les enfants de Peyrelongue