Autres - La ligue Nouvelle-Aquitaine recherche ses prochains profils Espoirs

Les candidatures sont ouvertes, jusqu'au 2 mai !

- @oceansurfreport -

L'appel à candidature est lancé pour le Pôle Espoir de la ligue Nouvelle-Aquitaine, qui recherche dès à présent les talents de la promotion 2022-2023. Les surfeurs des catégories surf, bodyboard, longboard, et SUP surf sont concernés par ce programme, qui vise à terme l'accès au haut-niveau

Jean Cocagne, en 3eme année au Pôle, nous a raconté ainsi son expérience dans la structure : "Au Pôle Espoir Nouvelle-Aquitaine, j'ai trouvé une deuxième famille : j'aime beaucoup l'état d'esprit de cette structure. On partage beaucoup de temps avec nos entraîneurs, toujours bienveillants, notamment Guillaume Billy, et les autres membres sont devenus de vrais copains.

Ce cadre est aussi exigeant. On surfe beaucoup, quelques soient les conditions. J'apprécie aussi la préparation physique et mentale avec Malou Gervais, c'est un atout incontestable pour performer en compétition. Ces trois années m'ont permis de beaucoup progresser et de développer un surf plus puissant. Et je me sens aussi beaucoup plus solide mentalement. J'ai appris également à me remettre en question pour progresser et les résultats arrivent. L'an dernier, j'ai fini 13e au WSL Pro junior 40 et je commence bien cette saison avec deux victoires en open territorial 64/40."

Le surfeur en terminale scientifique ajoute : "Ces années  m'ont apporté aussi de la maturité : concilier le sport de haut niveau mais aussi les études relève d'un équilibre pas toujours simple, surtout lorsqu'on part en déplacement en stage, aux Pro Junior et qu'on manque les cours. J'ai donc appris à être plus autonome et efficace dans mon travail scolaire.

Par ailleurs, cette année nous sommes partis découvrir les vagues du Sénégal mais avons aussi des jeunes surfeurs passionnés comme nous. Ces voyages nous fédèrent et l'enthousiasme de Fred Biscayar n'y est pas pour rien !

Enfin, mon expérience au Pôle me permet de m'affirmer, de vivre ma passion à fond, de définir des objectifs sportifs et scolaires ambitieuxJ'ai beaucoup de chance d'être au Pôle et c'est un vrai bonheur pour moi ! Mes parents auraient parfois préféré que je suive un parcours plus classique. Ils m'ont fait confiance et je leur ai montré que j'en étais capable. Je crois qu'ils sont très fiers de moi !"

Des ressentis partagés par Elina Boussard, athlète bodyboard, en terminale et en 3e année et dernière année au Pôle. "Ça a été très formateur pour moi car on apprend à vivre en communauté, on apprend des autres et inversement" nous raconte t-elle. 

Seule athlète féminine en bodyboard, la rideuse de 17 ans souligne aussi la façon dont elle s'est toujours sentie complètement intégrée dans le collectif : "J'ai toujours bien vécu mes années au Pôle, je n'ai jamais été mise de côté, il n'y avait pas de différence fille/garçon. Je n'ai pas eu d'aménagement des entrainements parce que j'étais une fille, je soulevais autant qu'eux à la musculation et pareil à l'eau."  

La démarche

Après le renseignement d'un formulaire en ligne, les postulants devront joindre à leur candidature une lettre de motivation, un avis de leur entraîneur et du président de leur club, leurs trois derniers bulletins scolaires mais aussi et surtout des rushs vidéos permettant aux sélectionneurs d'apprécier leur niveau. Clôture des inscriptions le 2 mai 2022. 

Par la suite, les candidats seront également convoqués pour une journée de sélection le weekend du 21 et 22 mai. Sur place, tests surf, tests physiques et entretien individuel seront organisés. 

Les critères de sélection

Pour intégrer le Pôle Espoir Nouvelle-Aquitaine, l'un des cinq pôles de la Fédération Française de Surf dans le cadre du Projet de Performance Fédérale (PPF), quatre critères sont retenus : 

- Être licencié dans un club de la Fédération Française de Surf et de la Région Nouvelle-Aquitaine
- Avoir obtenu des résultats sportifs régionaux et nationaux
- Avoir un fort potentiel sportif
- Avoir des résultats scolaires représentant au moins 14/20 de moyenne générale sur les trois trimestres de l'année précédant celle du pôle

D'autres témoignages d'athlètes

Titouan Pajot, athlète bodyboard du Pôle aujourd'hui en terminale, vice champion de France de bodyboard et bodysurf cadet 2021 : "Le pôle m'a fait prendre en maturité, notamment parce que je me suis retrouvé en internat super loin de chez moi (rires). Sur le plan sportif, ça m'a permis de faire vice champion de France cette année en bodyboard et bodysurf : sans les entraînements physiques ça n'aurait pas été possible que je tienne la journée de championnat. 

Et bien sûr techniquement le fait d'aller trois fois à l'eau par semaine (au moins) fait progresser très rapidement. Les coachs nous poussent aussi à travailler nos cours, ce n'est pas mis de côté, parce qu'on sait tous que vivre du bodyboard ou du surf ça reste compliqué."

Lilou Rumiel, surfeuse en première année au Pôle : "Il y a une très très bonne cohésion de groupe, tant athlètes que coachs, et c'est important car ça nous met à l'aise. Dans mon surf ça m'a apporté de la technique, et la préparation physique m'a fait évoluer : mon corps a changé et j'ai même dû changer mes planches. J'ai aussi gagné en puissance et pour moi ça a tout changé.

Niveau surf on a fait un super voyage en groupe au Sénégal, les coachs sont tops, on nous met en situation et on a des entrainements filmés. Le Pôle permet aussi de faire les compétitions européennes (pro junior, QS) et ça c'est bien. Ils nous accompagnent sur les compétitions et on a aussi une préparation mentale, ce qui est important dans le surf, ça m'a beaucoup appris. Selon moi c'est une expérience à avoir dans sa vie de surfeur."


À propos de la ligue de surf Nouvelle-Aquitaine (Surfing Aquitaine)

La ligue Surfing Aquitaine est un collectif d'athlètes de haut niveau, qui accompagne les sportifs dans leur préparation technique, physique et mentale.

Dans le cadre du pôle Espoirs, elle s'organise dans le cadre d'un double projet, à la fois scolaire (l'obtention du bac) et sportif. L'objectif  pour les athlètes se situe donc dans l'accès au haut-niveau, avec la préparation aux compétitions de référence, via notamment des entraînements et une préparation dans les différents paramètres de la performance.

Basée à Biarritz, la ligue se présente comme "garante des valeurs du Surf, de sa Culture et des missions confiées par la Fédération Française de Surf qu'elle représente". 

Image à la une  : © Surfing Aquitaine
 
    

           
Mots clés : surf, aquitaine, pole, espoirs, bodyboard, longboard, jeunes, recrutement, haut niveau, ligue nouvelle-aquitaine | Ce contenu a été lu 1890 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Culture - Musique | Le 29/06/2...
Progresser en partageant astuces, erreurs et évolutions.
Surf | Le 29/06/2022
Le compromis pour profiter des vagues de la Gold Coast tout en évitant la foule.
Surf | Le 29/06/2022
Dans les vagues de Duranbah, l'Australien fait encore et toujours usage de son talent.