Autres - Surfari Mentawa√Į avec Captain Poti

- @oceansurfreport -
Mentawaï, Indonésie (21/05/10) - Départ le dimanche 25 avril à 3h00 du matin de Guéthary, rendez vous 4h00 du matin à Tarnos pour le grand départ vers les Iles Mentawaï (Indonésie). Nous montons dans le bus de l’école de surf H2O qui a été préparé la veille et direction l’aéroport de Pau (Paris, Kuala Lumpur, Jakarta, Padang). Le voyage sera d’une très grande longueur, nous sommes, la plupart des participants, conscient de la distance qui nous sépare du paradis terrestre des surfeurs, mais pour une partie du groupe, c’est la découverte........ Après quelques changement d’avion, au total 4, et l’embarquement sur le King Millenium I au port de Padang (Île de Sumatra), nous voila parti pour une traversée de 12h00 avant d’atteindre l’archipel des Mentawaï. La traversée en bateau restera, pour certains, un souvenir inoubliable, les intéressés se reconnaitrons. Au petit matin, nous voila arrivés sur le spot de «lance’s left», une belle gauche nous attends, environ 4’ voir un peu plus aux séries. Ce qui ont survécu à la traversée feront le premier surf, les autres chercherons leurs repères. Nous passons la journée sur cette zone qui offre plusieurs spots à proximité, tel que «Bintang» petite droite très courtes et intense. Nous décidons, avec le capitaine, de passer la nuit près de ce spot, pour profiter du premier surf le lendemain sans vent. Ce fut un bon choix car au petit matin c’est une vague glassy qui nous attends rien que pour nous, on chauffe la wax et c’est partie pour une très bonne session avec de belles gamelles et de belles courbes voir quelques vision de tubes. L’après midi nous passons par «lance’s right», beaucoup de monde à l’eau et trop peu de séries pour nous donner envie d’aller à l’eau, malgré la qualité de la vague nous décidons de partir du coté de «Maca’s». Nous arrivons en fin de journée sur la zone, nous mouillons le bateau en fin de baie pour une meilleure protection afin de passer une bonne nuit. Au réveil, 5h30, une première équipe prends d’assaut le spot de Maca’s. Le surf-report est : vent nul, plan d’eau glassy, vague de 1m30 et personne à l’eau. la journée commence bien. Nous restons là toute la journée et passons plus de 6h00 dans l’eau. La nuit fut assez agitée et mouvementée et personne, ce soir là, n’a pu fermer l’oeil de la nuit. Au réveil c’est un plan d’eau glassy mais la houle est un peu vrillé, cela ne nous s’empêche pas de se jeter à l’eau et de scorer quelques bombes. Nous sortons de l’eau vers 9h00, un petit déjeuner et direction Thunder’s left, 2h00 de route. Là, tous le monde en profite pour aller dormir et récupérer un peu car de la taille est prévue sur Thunder left. En effet, un bon 2m voir 2m50 est là, les prévisions étaient juste. C’est reparti pour une session un peu plus tendue dans une eau turquoise à 30° turquoise et personne à l’eau......... le TOP. A la fin du surf le vent se lève et direction la vague de «Roxy» qui sera plus protégée et plus petite. Pour ma part, je ne connaissais pas ce spot et il est extra. C’est une droite à manœuvre, rapide et offre des petits tubes. Sur le spot il y a un bateau.... donc cool pas de pression. Ceux qui n’ont pas surfé Thunder’s left peuvent se jeter tranquillement, le temps que les autres récupèrent. Le surf-report est vent légèrement side shore et une taille de vagues qui oscille entre 1m et 1m50 en fonction des séries ce qui est assez surprenant de voir autant de différence de taille durant la marée. Tout le monde s’éclate et du coup nous passons la nuit à même le spot au risque de se faire secouer, ce qui ne fut pas le cas..... et tant mieux. Au matin, 5h30, le team est réveillés sans exception et VAMOS, les conditions sont similaires à la veille.... sauf que l’on essuie un sacré orage avec une pluie diluvienne qui rafraichit la surface de l’eau..... mais cela ne dure pas très longtemps avec le retour du ciel bleu et du soleil. Fin de journée, direction Sikakap pour faire la déclaration aux autorités, des personnes qui sont sur le bateau et payer la taxe. Le lendemain matin, le capitaine Poti veut nous montrer une gauche qui est sur la route mais la taille des vagues est trop petite et le spot ne marche pas. Nous nous sommes obligés de nous rabattre sur Thunder's left, en sachant que nous ne serons pas les seuls dans ce cas. Ca n’a pas loupé, il y a déjà, 3 bateaux.... oups. Par contre, il y a plus de taille et les surfeurs partent à l’eau au compte gouttes ce qui fait qu’il y en a de quoi faire. Malheureusement, avec la marée descendante la taille de la vague va baisser et le vent va tourner side shore, sans trop perturber le plan d’eau, mais la qualité indonésienne sera assez moyenne. Certains iront faire de la plongée près du récif d’autres répareront les planches qui ont été maltraitées, mais il reste l’espoir que le vent tombe en fin de journée pour assurer le dernier surf. Ce dernier sera quand même moyen, nous devenons difficile et le team est un peu fatigué. Il est vrai que le rythme des sessions est nettement plus élevé que chez nous entre 5h00 et 6h00 de surf par jour voire un peu plus pour certains du groupe. Cela fait 5 jours que nous sommes à cette cadence et les corps commencent à ressentir quelques effets. Nous allons passer la nuit à proximité de Thunder's left pour être à l’eau vers 5h45 afin de bénéficier des tops conditions matinales. Les prévisions de surf annoncent une rentrée de houle pour les jours à venir. 5h45 réveil du bateau, les plus matinaux sont sur le pont et il y a du monde au pic et la marée fini de montée. Nous prenons le temps de prendre le petit déjeuner en pensant que les gars à l’eau sortiront aux alentours de 9h30 / 10h00 ce qui nous permettrais de prendre «possession» du spot. Ce ne fût pas le cas mais on va à l’eau. Cela a été une matinée de fou des séries avec des gros set à 2m et des tubes de folies, de beau wipe out et bon ride vont animer cette journée jusqu’à la marée basse. Ce sera une excellente journée avec quelques bobos."Thunder’s left on fire". Pendant l’apéro Bintang, une réunion s’organise pour décider du planning du lendemain. La décision est prise on lève l’ancre à 1h00 du matin pour être sur le spot le plus tôt possible. Arrivée au petit matin sur une petite gauche, un petit groupe se jète à l’eau mais rien d’extra..... pas très gros (1m max), le reef bien découvert... nous sommes un peu déçu du résultat. Le capitain Poti décide de nous amener sur une droite qui marche mieux à marée basse. Nous arrivons sur le spot, il y a un peu trop d’eau, on se mets à l’eau mais il y a un peu de backwash dans la vague qui est molle mais nous sommes seul face à une île déserte à la végétation luxuriante et les sons de la jungle...... le cliché parfait. A 14h00, le spot commence à marcher avec de belles vagues (1m50) format indonésien, la magie se met en place et c’est parti pour 4h00 de pure surf, 3 sections, des rides de 200 m...... HALLUCINANT..... il n’y a que nous.... LE RÊVE. Le lendemain, nous commençons notre remontée vers le nord. Ils nous restent 3 jours de surf. Sur la route, Poti, veut quand même voir une droite au cas ou. Pas de chance, la houle est en train de baisser vite. Nous reprenons la direction de Thunder’s left. Nous n’avons pas le choix, cela risque d’être petit et peut être beaucoup de bateaux. Nous arrivons sur la zone vers 11h00 et pas un bateau à l’horizon et des petites vagues qui déroulent parfaitement le long du reef qui est assez proche. Par moment, quelques séries plus grosses nous tombent sur le coin du nez, certains scorent quelques bonne vagues tout le monde en a pour son compte. Nous resterons là, toute la journée, en mixant sieste & surf, rythme du surf trip indonésien. La houle est toujours prévue à la baisse, malheureusement, nous décidons, avec le capitaine Poti, de prendre la route vers 11h00 du soir pour Lance’s left, environ 6h00 de route. Nous arrivons sur le spot vers les 5h45. Il y a un bateau et un autre sur Bintang. Les vagues sont petites mais il y a un peu de fréquence à cause de la marée qui est encore basse. Il faut en profiter car avec le montant les séries vont diminuer en taille et en fréquence. La journée se passe tranquillement, quelques uns aèrent les housses et commencent à ranger quelques planches et oui, le trip tire à sa fin....... Nous passons la nuit dans une baie bien protégé et on espère un petit dernier surf sur la droite de Bintang. Réveil toujours aussi matinal, direction Bintang avec quelques bowls qui jètent et c’est parti pour le dernier voire avant dernier surf du trip car nous devons reprendre la route pour Padang vers 16h00 au plus tard, pour arriver dans les temps à l’aéroport. Un grand merci à toute l’équipe du King Millenium I, très professionnel. Nous avons passé un super boat trip, surfé des vagues world class, une nourriture extra...... TOP. Merci au doc pour ses soins. Merci Poti pour ton feeling sur le choix des spots. Right time... Right place. Milesker Peta. Muchas gracias Jaime. King Millénium I, II www.surfingmentawai.com Surf reporteur Fred Ecole de surf H2O www.ecoledesurf-h2o.com Powered by Christophe
Mots clés : surfari, mentawai, captain, poti | Ce contenu a été lu 1510 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Voyages | Le 23/04/2017
Une petite dose d'Indonésie
Surf | Le 04/04/2017
Episode 8 : surfari sauvage
Voyages | Le 08/10/2016
Dernière étape : Afrique du Sud Part 2