Bodyboard - Yon Aimar, en route pour le tour mondial IBC

Soutenez le projet sportif du Basque au travers d'une cagnotte en ligne !

- @oceansurfreport -

Le sport de haut-niveau ne demande malheureusement pas que du talent... Matériel, entraînements et déplacements sont autant d'éléments à prendre en compte pour évoluer dans une carrière au plus haut niveau. C'est une réalité à laquelle sont confrontés nombre d'athlètes, et c'est le cas aujourd'hui de Yon Aimar. Le Basque a concouru l'année passée pour la première fois sur le Tour mondial IBC. Un "heureux malheur" de la vie lui avait alors permis de financer une partie de son rêve au travers d'un héritage. "Je me suis donné une chance" raconte t-il, "si ça marchait je continuais". Et pour marcher ça a marché : alors qu'il visait le top 24 mondial, Yon s'est placé 18e, et ce en participant seulement à 5 des huits épreuves de l'année. 

Le voilà donc reparti pour une nouvelle saison en 2023, mais cette fois peut-être avec votre aide. "Cette année j'ai besoin de soutien financier. L'objectif c'est de faire l'ensemble du Tour, de partir sur les épreuves au Chili  (Arica, Iquique et Antofagasta), au Brésil (Itacoatiara), aux Maldives et aux Canaries (Fronton King). Peut-être pas en Afrique du Sud, mais comme il n'y a plus l'épreuve de Sintra (Portugal) je m'y rendrais si j'ai besoin de points et que mon budget le permet." Côté sportif, l'athlète de 23 ans vise cette fois le top 16 : "pour améliorer mon résultat de 2022". Selon les règles de l'IBC, les 4 meilleurs résultats de chaque rideur sont comptabilisés pour le classement final, chaque participation permet donc d'aller chercher à améliorer son propre score final et ainsi son classement.

Dans les faits, Yon aurait besoin de la somme de 16000€ pour aborder ces échéances sereinement. Cette somme réunit les inscriptions aux compétitions ainsi que les dépenses de transport, logement, vie quotidienne lors des déplacements et les frais engagés dans le cadre de stages et d'entraînements. Pour l'aider dans son projet, une cagnotte en ligne est ouverte sur HelloAsso. Les dons versés transitent par Le Biarritz Association Surf Clubs (BASCS), association à laquelle Yon est affilié en tant que sportif, qui lui reverse ensuite le budget à allouer à son projet. 

> Lire aussi : le planning du world Tour IBC 2023 dévoilé !             
Mots clés : yon aimar, cagnotte, dons, bodyboard, soutien, ibc, world tour, competition, bascs | Ce contenu a été lu 1573 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs